Portrait d'un jeune homme, vers 1870

Un simple

Histoire passionnante et bouleversante d’un jeune bachelier de 18 ans un peu trop naïf qui découvre la vie et n’y trouve que turpitudes (seule la Nature ne le déçoit pas), Un simple est un roman d’Édouard Estaunié (1862-1942), psychologue et moraliste élu à l’Académie Française en 1923.

« Il avait alors 18 ans, l’âge des enthousiasmes, des chimères qui hantent, de l’éveil de l’être à l’inconnu de la vie, mais on aurait cru que rien de pareil ne l’eût encore touché du bout de l’aile ; il paraissait plutôt replié sur lui-même, et acharné à la stricte observance de ses devoirs imposés. »

L’auteur nous décrit minutieusement les étapes de sa souffrance ininterrompue pour en arriver à cette constatation :

« Pour la première fois, l’idée de l’anéantissement, du retour au rien, à l’impassibilité des pierres et des substances matérielles, lui apparût sereine et consolante. Lui, si croyant, en oubliait les prestigieuses promesses de l’Évangile, l’immortalité rêvée,
et pris d’un grand désir de mort, ne voyait plus dans celle-ci qu’un sommeil comme celui de tout à l’heure, sans douleur ni conscience, le sommeil indéfini des choses inertes. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 05/01/2013.
Consulté ~9645

Lu par René Depasse

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Il me semblait avoir fait le tour de la littérature, et rare étaient les personnes qui me faisaient découvrir de nouveaux auteurs…. Je vous félicite encore une fois pour vos choix de lecture.

  2. Edouard Estaunié est un écrivain aujourd’hui peu lu. Heureusement l’on trouve encore quelques uns de ses livres dans les bouquineries parmis tant d’autres écrivains “oubliés”. J’ai lu de cet auteur “L’empreinte” et ‘L’Infirme aux mains de lumière”. Maintenant, j’apprécie beaucoup votre lecture d’un ” Simple”. Merci.

  3. Ça suffit, on a dit beaucoup trop de mal des simples.
    Pour ma part, j’ai longtemps pratiqué le traitement par les simples, le plus souvent en tisanes, parfois en applications, avec des résultats qui ne furent jamais décevants.

    ––
    Emile docteur de marine spécialiste des phénomènes de la croissance osseuse chez les adolescents