Jules Bastien-Lepage - L’Amour au village (1882)

La Fée Migrane

Migrane, ce matin d’octobre, s’en allait à la grange des Aubépines annoncer aux Nouguier que sa grand’mère Castaude consentait enfin au mariage. Elle marchait, si courageuse, si contente, que toute la clarté du ciel semblait vivre en elle. […]
Migrane se hâtait, si légère, rose et dorée comme une grenade.
Mais, derrière elle, des cailloux s’éboulèrent au long du talus, et une voix d’homme appela :
« Attends ! Attends ! J’ai à te parler ! »
Migrane reconnut Abel, le galant qu’elle repoussait toujours.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 19/01/2019.
Consulté ~2506

Lu par Cocotte

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *