Ivan Tourgueniev par Nadar

Pères et enfants

• • •More

Pères et enfants, plus connu sous le titre Pères et fils, est le roman le plus célèbre de Tourgueniev, et peut être considéré comme le premier roman vraiment moderne de la littérature russe. Ce fut aussi la première œuvre russe à connaître le succès en Occident, s’attirant les éloges de Flaubert, de Maupassant et de Henry James, tous amis de l’auteur.
« Le récit se déroule autour d’un conflit idéologique entre générations. Le roman débute le 20 mai 1859, lorsque Nicolas Pétrovitch Kirsanov accueille son fils Arcade de retour de l’université. Il est accompagné du personnage central du roman, Eugène Vassiliev Bazarov, acquis aux idées matérialistes et anti-traditionalistes. » (Wikipédia)

Le roman, publié en 1862, fut souvent réédité du vivant de l’auteur et suscita des polémiques passionnées dans la Russie d’Alexandre II. La première traduction française fut publiée en 1863 et reçut l’aval de l’auteur.

Traduction : Ivan Tourgueniev et Louis Viardot (1800-1883), Paris, Charpentier, 1863 (2ème éd. de 1876).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 04/08/2016.
Consulté ~9764

Lu par André Rannou

Suggestions

32 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Grand Merci André pour ce choix et pour la lecture !
    Ce roman est intemporel. Les aspirations des deux jeunes héros sont très bien mises en scène, l’émotion est au rendez-vous. Sans oublier la fresque sociale et le débat philosophique.
    En fait, j’ai lu ce livre il y a environ 25 ans ; grâce à votre lecture, je le redécouvre en livre sonore.
    Mais à présent, avec l’âge et peut-être avec une meilleure culture littéraire et avec plus de sagesse (!) je l’apprécie plus qu’auparavant.
    Merci encore

  2. Merci à vous Sylvie, pour ce commentaire tout à fait pertinent. Seul membre de ma famille à avoir fait de longues études, j’ai moi-même pu constater le décalage auquel vous faites allusion. Je suis néanmoins resté très attaché aux miens et à mes origines rurales.

  3. Merci monsieur Rannou d’avoir (très bien) enregistré pour nous cette oeuvre dont certains aspects peuvent toucher un lecteur moderne : pour moi la souffrance des vieux parents de province ne retrouvant pas, après ses études, leur fils adoré mais un étranger dogmatique et méprisant car le jeune idéaliste est tombé sous l’emprise d’un doctrinaire radical. On peut comprendre que Tourgueniev se soit fait honnir des révolutionnaires après cette oeuvre étrange!

  4. Bonsoir Monsieur Rannou,
    Je viens d’écouter avec le plus grand bonheur, ce roman de la littérature russe que j’apprécie tant.
    Votre voix a servi le récit de la façon la plus agréable, et je me suis laissée emporter par elle, l’oubliant même.
    Peut-être est-ce ainsi que l’on sert le mieux un texte et son auteur ?
    Serait-ce le talent du diseur ?
    Je vous remercie de ce temps agréable que je vous dois, et vous en exprime ma reconnaissance.
    Bien cordialement,
    Hélène Jarlier

  5. Merci, chère Lïat! Bien sûr que je continue de lire tous les commentaires au fur et à mesure qu’ils me sont adressés. Tous mes voeux de BONNE et HEUREUSE ANNEE 2020.

  6. Cher monsieur Rannou,
    J’espère que vous continuerez tout de même à lire
    les commentaires qui vous seront adressés !
    Tout comme Merline, je suis plutôt nouvelle sur L.A. mais j’ai déjà repéré des voix et des titres qui m’enchantent !
    Je commence à peine “Pères et enfants”, mais je tenais à vous dire que j’ai adoré votre “Middlemarch” -publié en 2013-.
    Je le conserve pour une seconde écoute, car l’analyse des personnages est géniale et incite à la réflexion.

    Un immense merci et félicitations pour votre admirable
    talent de DDV.
    Bonne année, bonne santé !

  7. Du fond du coeur, je vous remercie, chère Merline, pour votre message à la fois gratifiant et apaisant.Que 2020 vous apporte beaucoup de joies, grandes et petites, y compris à l’écoute des autres donneurs de voix de lA, qui eux vont continuer de faire d’autres lectures.
    André

  8. Cher monsieur Rannou,

    Vous avez fait le choix d’écouter votre
    “voix intérieure”, laquelle vous a sans doute
    prescrit un repos bien mérité.
    Vous nous laissez un précieux héritage:
    soyez-en fier car il est grandement apprécié.

    Étant une nouvelle oreille sur ce site,
    je n’ai pas encore eu le plaisir d’écouter
    tout votre répertoire. Au fur et à mesure,
    je sauvegarde les enregistrements en lieu sûr !

    Un de ces jours, vous aurez peut-être un goût de “Revenez-y”, comme on dit chez nous… 😉

    Je vous souhaite une année 2020 tout à fait lénifiante.

  9. • • •More