Edmund Blair Leighton - My Lady's Garden (1905)

Raison et sensibilité (Tome 3)

Suite des amours contrariés de Maria et Elinor Dashwood.

« – Mais qu’avez-vous donc, mademoiselle Dashwood ? lui dit-il. Vous êtes aussi sérieuse qu’Edward, vous lui auriez cent fois mieux convenu que cette petite fille si gaie, si animée. Savez-vous qu’elle me fait grande pitié, cette pauvre petite Lucy ? Il y avait de l’étoffe pour en faire une élégante, une femme à la mode ; et devenir la femme d’un grave pasteur, être enterrée dans un presbytère en bonnet rond, un grand chapeau de paille, au lieu de cette délicieuse coiffure, de ces plumes flottantes ; elle est vraiment très à plaindre. Et ce pauvre Edward, je plaisante, mais sur mon âme, je suis très touché de son malheur ; le voilà ruiné pour toujours. »

Accéder à l’œuvre intégrale.

Traduction : Isabelle de Montolieu (1751-1832).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Remarques :
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.
Livre audio gratuit ajouté le 30/12/2017.
Consulté ~9537

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

• • •More

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Oui , Marie Ange a raison de me faire honte : un immense merci pour toutes ces heures de lecture que vous nous offrez
    Pardon de ne pas vous remercier à chaque fois.
    Je vous remercie infiniment pour tous ces heureux moments que je passe avec vous.
    J’adore l’auteur, ainsi que votre diction et votre voix.
    Je vous écoute si souvent …parfois même le même livre!
    Un grand merci
    Joëlle

  2. Je suis bien d’accord avec les commentaires de Marie-Ange !
    -Chaque fois que je vous écoute, je me dis que nous avons de la chance de pouvoir bénéficier de votre talent et de votre générosité.
    Il faut souligner et apprécier cela à sa juste valeur.
    Je souhaite donc que mon MERCI en vaille…
    au moins quelques-uns !
    Bonne continuation et portez-vous bien !
    (⚈▿⚈)

  3. Eh bien, Marie-Ange, voilà un merci qui en vaut mille !
    Pour ce qui est de la fréquence de mes lectures, je suis désolé, mais elle va augmenter, sinon en heures, du moins en nombre…
    Notez, chère amie, que le tome 4 et dernier et programmé pour le 13… A bonne entendeuse !

  4. Comment se fait-il qu’il n’y ait aucun commentaire alors que nous sommes si nombreux(nombreuses?) à aimer le lecteur et l’auteur?
    A mon avis nous avons un temps de retard sur vous, Daniel. Vous lisez plus vite que nous écoutons. alors nous remettons à plus tard les lectures longues,…on les enregistre et on se dit qu’on mettra un commentaire plus tard; mais peut-être aussi comme des enfants à qui on a beaucoup donné sommes nous devenus ingrats (ingrates?) et trouvons nous normal de bénéficier de votre générosité sans vous en remercier.
    Moi-même si on tient compte du plaisir pris à vous écouter je ne vous ai pas dit assez merci.
    Alors, permettez-moi de me racheter par un grand MERCI du fond du cœur et par mes vœux sincères pour la nouvelle année.
    Marie-Ange