Jean Moreas - Le Faucon

Trois Contes

Le grand poète symboliste grec, d’expression française, Jean Moréas (1858-1910) est plus connu comme l’auteur de Stances et des Sylves que comme celui de ces Trois Contes en prose (d’après Boccace) qui nous emmènent en Italie et commencent ainsi :

Le Faucon : « Un jeune et bien appris gentilhomme de Florence du nom de Frédéric Alberighi aima furieusement Monna Jeanne, une des plus belles et des plus gracieuses dames de la ville. »

Les Fantômes : « Octave était un jeune homme beau, riche et de haute lignée. Il était originaire de Ravenne, où il vivait, et à l’âge de se marier, il devint amoureux d’une jeune fille de la même ville, du nom de Laura. Cette personne, trop fière de sa beauté et de la noblesse de ses parents, se montra envers lui si dédaigneuse et si cruelle que le pauvre garçon délibéra plus d’une fois en lui-même de se tuer. »

Les Deux Damoiselles : « Ayant défait dans une grande bataille le roi Manfred, le roi Charles le Vieux, ou le Premier, chassa les Gibelins de Florence et y fit rentrer les Guelfes. Un chevalier nommé Neri degli Uberti, qui était du parti des Gibelins, s’en alla, avec toute sa famille, dans un lieu solitaire où abondaient les oliviers, les noyers et les châtaigniers. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 14/06/2012.
Consulté ~9168

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *