Emmanuel Kant jeune

Qu’est-ce que les lumières ?

Dans ce texte de 1784, Kant répond à la question : « Qu’est-ce que les lumières ? »
Il les définit comme ce qui fait sortir l’homme de la minorité, c’est-à- dire l’incapacité de se servir sans guide de son intelligence.
Selon Kant, ce sont la paresse et la lâcheté qui freinent cette sortie de la minorité.
Mais le public peut s’éclairer lui-même si on lui en laisse la liberté ; et si le siècle n’est pas encore un « siècle éclairé », il est un « siècle de lumières », ce que symbolise le règne de Frédéric de Prusse.

Traduction : Jules Barni (1818-1878).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 02/04/2011.
Consulté ~22749

Lu par Domi

Suggestions

12 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour,
    Merci pour cette lecture posée qui autorise la réflexion.
    On dirait ce texte écrit hier à destination de nos dirigeants despotiques ici et ailleurs.
    A relire fréquemment…
    Christine

  2. merci pour cette très bonne lecture réhaussée par votre voix féminine qui, justement en posant une douce tonalité convenablement cadencée, participe à faciliter la compréhension de cet ouvrage philosophique de kant.

  3. Il y a deux ans j’écoutais avec délectation la lecture du texte de Kant Qu’est ce que les lumières lu par une voie masculine, aujourd’hui c’est avec beaucoup d’amertume que je constate que le texte qui a été si bien m’est étranger. Quand j’écoutais la lecture précédente j’avais l’impression que c’était la voix de Kant , je vous prie de remettre la lecture précédente. Ne faites pas lire par des femmes des textes appartenant à des auteurs du genre masculin et cela est valable pour les textes écrits par des femmes.

  4. J’ai besoin de beaucoup apprendre sur la philosophie et un jour je tombe sur ce site et je a vous de dire que c’est magnifique car je suis en train de me préparer pour le DALF est tout cela ma servit beaucoup mais plus de ce que j’ait croyait

  5. J’abonde dans le même sens. Le débit et la tonalité de votre lecture favorisent la compréhension du texte. Merci beaucoup pour votre travail. Je vous encourage à soumettre d’autres textes philosophiques. À bientôt.

  6. Ca c’est pratique, j’adore merci beaucoup, bien content d’être tombé par ici.
    Continuez vos publications, c’est bien lu on a le temps de comprendre, c’est même plus compréhensible sous cette forme “ouïe” que sous forme “lu”. Bravo