Jean-Honoré Fragonard - La Liseuse (vers 1770-1772)

Camel

Voici une nouvelle de Kowka, qu’il a écrite pour Littératureaudio.com.

La rentrée à la faculté Pierre et Marie Curie se profile. Edmond rentre chez lui, dans la résidence universitaire de Tolbiac. Il trouve dans sa boîte aux lettres une carte postale, qui ne lui est pas adressée : le facteur s’est encore trompé de bloc ! La carte représente La Liseuse, le célèbre tableau de Fragonard.
La jeune fille en train de lire ressemble énormément à son premier amour, une jeune fille, Mercedes, rencontrée sur les bancs du lycée, puis perdue de vue au lendemain du baccalauréat. Elle a quitté la France sans explications et Edmond a eu beaucoup de chagrin, puis la vie a repris son cours.
Tout d’un coup, il se remémore cette camarade de classe, pour laquelle il a ressenti un amour passionné, et qu’il regrette toujours.
Et voilà que le hasard, par une simple carte postale, lui offre une opportunité merveilleuse : savoir ce qu’est devenue celle à qui il pense encore.


Livre audio gratuit ajouté le 27/09/2020.
Consulté ~3101

Lu par Cocotte

• • •More

Suggestions

• • •More

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci, chère Carole. Oui, je vous contacterai, dans quelques jours car, à partir de demain, j’assume la garde de mes petits-fils pendant que leurs parents télétravaillent. Quelques heures chez moi leur fait changer de décor. Cela me fera plaisir de papoter un peu avec vous!
    A bientôt! Excellente journée et bon week-end également!
    Cocotte

  2. Bonjour cocotte… Merci beaucoup… De votre réaction… Sur ma lecture de camel… Peut-être… Le plus simple… Pour vos questions… Est que je vous donne mon mail… Contactez-moi quand vous voulez….. Très belle journée…

  3. Chère Carole
    Presque en même temps que votre autre commentaire, je découvre celui-ci. Que vous dire de plus? Vous analysez parfaitement les nouvelles de Kowka. C’est un plaisir de prendre connaissance de votre commentaire. Vous avez fouillé plus profond que je ne l’ai fait. Merci beaucoup, car vous m’avez fait découvrir… ce que je n’avais pas vu!
    Si vous voulez avoir tous les textes de Kowka, ils se trouvent sur Atramentra. Vous trouverez, non seulement ceux que j’ai lus, mais beaucoup d’autres, que je trouvais trop courts. Il y en a une centaine. Vous pourrez les enregistrer très facilement.
    Vous ne m’en voudrez pas si je commets une petite indiscrétion : je viens de découvrir vous avez écrit plusieurs romans. La qualité et l’intérêt des deux que vous avez offerts à L.A. me donnent terriblement envie d’en connaître un autre. Est-ce que vous accepteriez de …..;? Quelle générosité et quel plaisir pour les audio lecteurs! Mais j’abuse… Veuillez me pardonner!
    Amitiés
    Cocotte

  4. Chère Cocotte (et cher Kowka)
    comme je vous le disais (au niveau d’un commentaire précédent) , me voilà découvrant Kowka , un auteur prolixe en romans, nouvelles et autres récits. J’ai consulté le site qu’il présente sur Internet. C’est impressionnant ! Et j’ai commencé mon écoute avec cette nouvelle, « Camel », la plus récente publiée sur le site.
    Vivant, touchant, si bien écrit, des descriptions et évocations si réussies. Tolbiac et la vie d’étudiant. Des vacances dans le sud avec travaux agricoles, soleil et jeux amoureux. Et surtout l’Égypte. Une description du voyage dans le pays précise et haute en couleurs. Nous voyageons nous aussi sur les chameaux et dans les dunes.
    La construction de la nouvelle m’a beaucoup plu avec le jeu de décalage entre les années (entre la première et la deuxième partie) et les points de vue différents (celui d’Edmond et de Mercédès) (merci Monsieur Alexandre Dumas pour le choix des prénoms !).
    Le « scénario » est prenant. Il intrigue le lecteur qui se demande si l’amour empêché trouvera ou non une issue et la fin est, à mon goût, très habile…
    votre lecture, pleine d’enjouement, donne une teinte lumineuse et bienveillante au récit.
    Merci pour la découverte cocotte !
    Bravo pour votre parcours en écriture Kowka !

    Petite remarque complémentaire ma chère cocotte : Je vois que vous avez enregistré beaucoup de “Kowka”. J’aimerais bien “me mettre à jour” et prendre connaissance de ses autres textes. J’ai constaté que la version texte était parfois publiée mais que ce n’était pas systématique. Je crois que disposer des deux versions est pratique pour le lecteur (Ahicar procède systématiquement ainsi ). Il m’arrive souvent de commencer en écoutant et de finir en lisant, selon le moment ou l’humeur…
    Très belle journée !.