Albert Bartholomé, Dans la serre (1881)

Lucienne

• • •More

Judith Gautier, par son mariage Madame Catulle Mendès, est une femme de lettres française, née à Paris le 25 août 1845 et morte à Saint-Énogat (aujourd’hui Dinard) le 26 décembre 1917. Elle est la première femme à entrer à l’Académie Goncourt, en 1910. (Source : Wikipédia)

Lucienne n’a jamais connu son père. Sa mère l’a élevée dans le luxe qu’elle devait à ses riches « protecteurs ». Orpheline à 16 ans, sans ressources, n’ayant jamais appris de métier, Lucienne ne voit d’autre solution, pour vivre, que de prêter sa beauté à des messieurs très riches et très âgés.
Son ami du moment l’emmène à F., une ville de Normandie, qui commence à devenir à la mode avec sa plage et son casino. Pour ne pas choquer le propriétaire de l’hôtel, au moment de l’inscription, il présente Lucienne comme sa nièce.
Le lendemain de leur arrivée, ils se rendent à la plage et là, Lucienne rencontre un beau jeune homme, dont elle tombe follement amoureuse. Adrien partage cette passion, mais sa mère est une femme d’une grande morale et n’admettrait pas que son fils épouse une ancienne courtisane.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archives Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 21/08/2018.
Consulté ~4735

Lu par Cocotte

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Lila
    Vous avez eu une bonne idée de mettre en parallèle les destins de ces deux femmes, dans des romans écrits par deux romancières très différentes. Je n’y avais pas pensé, mais, c’est vrai, vous avez raison.
    Merci pour votre si aimable commentaire, chère Lila, et à bientôt, oui!
    Amicalement
    Cocotte

  2. Bonjour Cocotte,

    Merci pour cette lecture. J’ai bien apprécié ce roman et le dénouement est intéressant surtout si l’on met en comparaison le destin de Ruth -Gaskell- que vous aviez lu et celui de Lucienne.Tout semble reposer sur l’authenticité du rapport à la vertu de l’une et de l’autre…
    A bientôt

  3. Bonsoir, chère Jacline
    Comme vous, je ne m’attendais pas à ce dénouement, qu’il vaut mieux ne pas révéler aux audio lecteurs qui n’ont pas encore écouté l’histoire.
    J’aimerais vous être agréable en privilégiant les fins heureuses, mais je n’ai pas le temps de lire les romans avant de les enregistrer. Alors, je fais confiance à l’auteur, et j’espère que les prochaines publications ne vous décevront pas.
    A bientôt, chère Jacline. Merci pour votre amical et encourageant commentaire.
    Cocotte

  4. Bonjour chère Cocotte
    Merci pour cette lecture
    Mon caractère de midinette entrevoyait une heureuse fin.
    Un amour POUR TOUJOURS avec un beau marin revenu de lointaines contrées. …
    Mais hélas, ce n’est pas le cas .
    Une étrange vie tout de même
    ‘Peucheurette’ , dirait-on ‘ en Provence.
    À bientôt chère lectrice, je vous écoute souvent.

  5. Très chère amie Francine
    Quel plaisir de vous retrouver, aux aurores! Votre commentaire me fait chaud au cœur pour toute la journée!
    Comme vous, nous avons souffert de quelques jours de canicule, mais on ne peut pas grand chose, à part les climatiseurs, mais ils ont d’autres inconvénients : le choc quand on sort de la pièce climatisée. Mais bon, le pire est passé. Nous sommes dans une région tempérée et nous ne sommes pas les plus à plaindre.
    Merci de me faire confiance quant au choix des lectures. J’essaie de trouver des romans susceptibles de plaire à tout un lectorat. Littérature audio présente un grand choix de genres, pour tous les goûts.
    J’espère que les vacances se sont bien passées pour vous. Je suis très contente de vous retrouver dès votre retour. Et peut-être de vous accompagner lors de votre reprise du travail.
    Toutes mes amitiés. A bientôt!
    Cocotte