Anatole Le Braz -Ceux de la Gorgone

Ceux de la Gorgone

« Une brume rousse, charriée par le flot, s’épaississait en une atmosphère d’étoupe au-dessus de la rivière salée, transformait les arbres en quenouilles d’ouate grise, enveloppait lentement les campagnes d’une vaste toison floconneuse. […] »

Cette histoire contée par Anatole Le Braz, écrivain breton de la fin du XIXème siècle, nous plonge dans les brumes mystérieuses de la côte du Goëlo, entre Lézardrieux et Paimpol. Elle évoque le souvenir du passeur Saperlott en cette sombre nuit de brouillard où il transporta les douze conscrits de la Gorgone. La lecture est accompagnée par une composition du pianiste contemporain Didier Squiban, extraite de l’album Molène.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Didier Squiban, Kerzhadenn Pedenn, extrait de l’album Molène, avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Bruitages extraits des sites Universal-soundbank.com et Sound-fishing.net.

Licence d'utilisation : CC BY-NC-SA : Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
Livre audio ajouté le 05/03/2018.
Consulté ~4 051 fois

Lu par Gaëlle

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Gaëlle,
    Je découvre, grâce à vous, Anatole Le Braz dont je n’avais lu que quelques extraits. Merci pour cette remarquable lecture et la finesse de votre interprétation. Quelle belle diction et quelle subtile création sonore!

  2. Merci beaucoup, cher Daniel, pour votre commentaire d’autant plus appréciable que je vous sais un auditeur exigeant 😉
    Le Braz a beaucoup écrit, je crois que je m’engage pour de nombreuses années sur LA en continuant à l’enregistrer ! Mais oui, je n’en suis pas lassée et le lirais encore, en alternance avec d’autres auteurs et d’autres styles.
    Notez que d’autres textes de Le Braz sont déjà disponibles sur le site, si vous ne les avez pas déjà écoutés – j’ai moi-même enregistré quelques nouvelles l’an passé.
    Bien cordialement, Gaëlle

  3. Chère Gaëlle,
    Merci pour cette excellente lecture. Je ne connaissais pas Le Braz mais j’y reviendrai car c’est une belle découverte. J’espère vivement que vous nous offrirez d’autres ouvrages de ce même auteur.
    Cordialement, Daniel

  4. Merci, Vincent, pour votre chaleureux commentaire qui m’encourage à poursuivre la lecture de nouvelles de Le Braz. J’aime beaucoup son écriture, et cette façon d’amener ses récits en intégrant une histoire dans un souvenir de voyage, à la manière de poupées gigognes.

  5. Merci Gaelle pour cette belle histoire.
    J’aime beaucoup ces nouvelles bretonnes d’Anatole Le Braz, que vous m’avez fait decouvrir. L’illustration musicale est parfaite et ces trop courtes nouvelles se degustent comme de bien jolies pépites !
    Merci à vous !