Marcel Proust

La Mort de Baldassare Silvande

À travers le regard de son neveu Alexis, l’auteur nous fait assister aux dernières années du vicomte Baldassare Silvande.
Autour de celui-ci se presse la société qu’il fréquentait auparavant (amitié ? bienséance ? …)
Au cours de la nouvelle, Baldassare se dépouille de toute la futilité de son existence ; son dernier souffle est un retour à l’enfance.

Ce texte est extrait de la première œuvre de Proust Les Plaisirs et les Jours (1896).


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Chapitre 1 :
Gabriel Fauré, Berceuse en ré majeur, Op016, interprété par Christian Ferras et Jean-Claude Ambrosini (1958, domaine public).

Chapitre 2 :
Luigi Boccherini, Concerto pour violoncelle en si bemol majeur G482, Andantino grazioso, interprété par Maurice Gendron et l’Orchestre des Concerts Lamoureux, dirigé par Pablo Casals (1958, domaine public).

Chapitre 3 :
Wolfgang Amadeus Mozart, Sinfonia concertante K320d, Andante, interprété par Isaac Stern, William Primrose et l’ensemble Perpignan Festival, dirigé par Pablo Casals (1951, domaine public).

Chapitre 4 :
Frédéric Chopin, Prélude en mi mineur Op028, interprété par Samson François (1958, domaine public).

Chapitre 5 :
Robert Schumann, Scènes d’enfants Op015, Rêveries, interprété par Wladimir Horowitz (1950, domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 07/04/2011.
Consulté ~12736

Lu par Domi

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Ah la la ! DOMI !

    Vous ne reagissez que sur ce Ps ajouté à tout hasard…
    Quelques jours plus tard… m ‘ amuse toujours autant que… sur une page PROUST… vous ayez répondu à des commentaires… 10 ans après !!!
    M’ amuse d ‘ un rien… vous savez…

    À une prochaine lecture !

    ” Geek “… le suis encore moins que vous… Ne me sers d’ une tablette que depuis quelques années… contraint et forcé… et je n ‘ irai pas plus loin ! La vérité est que je suis un nostalgique de la plume d’ oie et de tout ce qui allait avec … Toute cette quincaillerie électronique… je m ‘ en passerais volontiers…
    Comme l’ a très bien fait remarquer HOUELLEBECQ… notre existence dans les mains de quelques milliers d ‘ ingenieurs… Hum…

  2. Oui Sautillant,
    J’espère en effet que la qualité de mes enregistrements s’est améliorée depuis ce texte.
    Toutefois, je ne suis pas une geek

  3. DOMI… Bonjour…

    PROUST nous la faisait brève en ce temps là ( il se couchait beaucoup beaucoup plus tard ) …
    CELINE ne pouvait pas encore ronchonner…
    ” PROUST explique beaucoup trop pour moi… 300 pages pour nous faire comprendre que TUTUR…”
    ” enuclée ”

  4. Mon Dieu ! Je ne découvre qu’aujourd’hui les messages de Juliette et de Nanoubix ! Je vous en remercie et vous prie de m’excuser. C’était un texte enregistré au début de mes lectures et beaucoup de choses m’échappaient encore.
    Merci Moal de votre commentaire qui m’a permis. si longtemps après de voir que ce texte a plu à plusieurs auditeurs.