Feuilles d'érable

L’Érable (Poème)

« L’érable au torse dur et fort,
Ébrèche le fer qui l’assaille,
Et, malgré mainte et mainte entaille,
Résiste aux plus grands coups du Nord.

L’hiver, dont le cours s’éternise,
De givre et de neige a tissé
Le linceul de l’arbre glacé.
L’érable est mort ! hurle la bise.

[…] »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Anton Dvorak, Symphonie 09 en mi mineur du Nouveau Monde, Op095, interprété par Columbia Symphony Orchestra, dirigé par Bruno Walter (1958, domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 26/01/2011.
Consulté ~11996

Lu par Bruissement

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Tant de douces amabilités sont un véritable encouragement, chère Cocotte, et je vous remercie du fond du coeur. Il est vrai que Nérée Beauchemin, poète Canadien peu connu en France, nous charme par ses belles poésies!

  2. Très beau poème, et très bien interprété. Vous avez une belle voix, Bruissement, très bien adaptée à la poésie. C’est un plaisir rare et exquis de vous écouter.
    Merci.
    Cocotte

  3. Grâce à toi, chère Bruissement, je découvre un bien bel hommage à l’un de mes arbres préférés.
    Grand merci pour ce bref mais ô combien agréable moment.
    Bon week-end et à bientôt
    Sophie