Boileau Le lutrin

Le Lutrin

Le Lutrin est un poème héroï-comique composé en 1667 sur ce sujet : la dispute entre deux chanoines de la Sainte-Chapelle, le trésorier et le chantre, à propos d’un lutrin dont la masse imposante masquait le chantre dans sa stalle. Ce différend mesquin donne matière à une épopée bouffonne où défilent des personnages ridicules, des allégories (la Discorde, la Mollesse, la Nuit, la Pitié), avec des comparaisons homériques, des combats dignes de l’Iliade, des songes etc… Le comique vient essentiellement du contraste entre le fond et la forme, entre le réalisme satirique et la grandiloquence du style ; à cela s’ajoutent une satire féroce des gens d’église et une satire littéraire ; c’est avec les « invendus » précieux et insipides du libraire que s’assomment les adversaires…

Vers la fin Boileau essoufflé avoue :

« Il me suffit pour moi d’avoir su, par mes veilles
Jusqu’au sixième chant pousser ma fiction,
Et fait d’un vain pupitre un second Ilion. »

Certes, certaines allusions nous échappent. Il n’en reste pas moins que cette parodie en six chants eut un grand succès.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 11/02/2012.
Consulté ~12021

Lu par René Depasse

Suggestions

• • •More

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *