Frédéric Bazille, Portrait de Paul Verlaine comme troubadour (1868)

Poésies (Sélection 1)

• • •More

Une sélection de poèmes composés par Paul Verlaine (1844-1896).

« Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,
Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend. […]


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Il pleure dans mon cœur.

Illustration :

Frédéric Bazille, Portrait de Paul Verlaine en troubadour (1868).

Livre audio gratuit ajouté le 21/10/2007.
Consulté ~41287

Lu par René Depasse

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. MON CHER ROMAIN Repassez en 2052 pour écouter LES YEUX D ELSA…….Il faut attendre encore 44 ansavant que son oeuvre n”entre dans le domaine public…Légalement désolé..

  2. Bonjour Romain,
    Malheureusemet, les poésies d’Aragon ne sont pas libres de droits. En conséquence, elles ne seront pas présentes sur le site avant qu’elles tombent dans le domaine public. Il faudra attendre 70 ans après la mort du poète, soit… l’année 2052 !

  3. J’ai trouvé ce site admirable. Merci pour les donneurs de voix qui lisent admirablement bien. Cependant, je suis un peu déçu de n’avoir pas trouvé les poésies de Louis Aragon. Y a t-il un enregistrement de prévu?

    Cordialement.

  4. merci grandement pour ces enrégistrement; j’ai particulièrement été ravi d’entendre la “chanson d’automne” . je crois savoir, si je ne m’abuse, que ce poème a été tès déterminant dans l’histoire du “DEBARQUEMENT EN NORMANDIE”. En effet, tel que je l’ai regardé dans le film “Le jour le plus long” ce poème fut le signal qui devait annoncer aux résistants de l’intérieur que le débarquement auraient effectivement lieu.

    encore une fois merci.