Le Retour à la terre

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 2h 6min | Genre : Nouvelles


Vincent van Gogh - Champ clos avec laboureur

« Auteur de plusieurs romans-feuilletons, il portait encore un doigt de moustache et des pantalons étroits. Il refusait d’acheter une auto. Avec cela, sentimental comme un églantier. Elle devait le quitter, c’était aussi sûr qu’une éclipse.
Elle le quitta entre quatorze heures et seize heures, alors qu’il était allé faire, au soleil, sa cour parmi les autobus et les tramways. » (Premières lignes du texte paru en 1928, qu’on trouve aussi sous le titre : Comment Boutois revint à la terre).

Ernest Pérochon nous a habitués à des romans réalistes au ton souvent grave, voire tragique. La présente nouvelle nous invite à découvrir une autre facette du talent de cet auteur : humour et ironie accompagnent la métamorphose de « Rodolphe le Parisien ». S’il nous offre, comme toujours, un tableau de la vie rurale, l’instituteur-romancier le brosse en opposition au monde littéraire parisien empêtré dans ses petites querelles de salon. Comment ne pas voir ici un soupçon d’autobiographie de la part de celui qui a constamment refusé de « monter » à Paris ? Au fond, sommes-nous si éloignés de certaines nouvelles de Maupassant ?
Pour des facilités de lecture, le texte – initialement d’un seul bloc – a été divisé arbitrairement en 4 parties.

Illustration : Vincent van Gogh, Champ clos avec laboureur (1889).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Partie 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Retour à la terre.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Partie 01.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Partie 02.mp3
Partie 03.mp3
Partie 04.mp3



> Références musicales :

Jacques Offenbach, Orphée aux enfers, Ouverture (European Archive, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 02/03/2018.
Consulté ~8 477 fois

Lu par Christian Dousset

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Pascalette,
    Merci d’avoir pris le temps du commentaire. D’autres oeuvres d’E.Pérochon sont disponibles sur notre site. En outre, je commence la lecture de son roman:”Les creux-de-maisons”qui paraîtra sans doute en avril. Au plaisir de vous retrouver, peut-être, entre ces pages.
    Christian

  2. J’ai beaucoup aimé votre lecture et cette nouvelle d un écrivain que, je le confesse, je ne connais pas… il ne me reste plus qu’à faire plus ample connaissance avec Ernest Perrochon. Merci pour cette découverte

  3. AU MODERATEUR :
    Bonsoir. Pourriez-vous svp ajouter ce “S” manquant à ‘enregistrement..’ de mon récent message ? Merci !
    Daniel (le rouge au front)

  4. Excellent choix et belle lecture. Merci !
    Félicitations pour la qualité de vos enregistrements. J’écoute la plupart du temps au coucher, dans l’obscurité et le silence total. Je privilégie donc les enregistrements comme les vôtres, sans bruit de fond, réverbération ou parasites.
    Ne changez rien 🙂
    Cordialement, Daniel

    * * * * * * * * *

  5. Chère Gaëlle,
    Je suis ravi de constater que la lecture de cette oeuvre vous a plu.Selon moi, elle est un peu atypique dans la production de cet auteur. “Les gardiennes”, récemment remis en lumière grâce au film de Xavier Beauvois, vous offrira une autre tonalité ainsi que “Les creux de maison” que j’enregistrerai dans les temps à venir.Bonne écoute à vous et merci de votre commentaire.

  6. Merci pour cette lecture que votre voix et votre ton rendent particulièrement vivante et savoureuse. Je n’avais jamais lu cet auteur, j’ai maintenant envie de vous écouter avec Les Gardiennes.