Charmide

Le Charmide (ou Sur la sagesse) est un dialogue de Platon. Il appartient à la série dite des Premiers Dialogues, composés à l’époque où l’auteur était encore jeune. La date exacte est cependant incertaine. La majorité des critiques la ramènent vers -388, après la mort de Socrate.
Le dialogue est censé se dérouler au début de la guerre du Péloponnèse, vers -430.

Quatre définitions de la sagesse sont proposées :

Première définition : « faire toutes choses avec modération et avec calme »
Deuxième définition : « la pudeur »
Troisième définition : « faire ses propres affaires »
Quatrième définition : « la connaissance de soi-même »

Incapable en apparence de parvenir à une définition satisfaisante, Socrate s’accuse d’avoir mal conduit l’entretien et d’être un mauvais chercheur de la vérité. Cet aveu d’humilité ne refroidit pas Charmide, qui demande à devenir son disciple. (Source : Wikipédia)

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Victor Cousin (1792 -1867).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 22/09/2019.
Consulté ~6 130 fois

Lu par Domi

Suggestions

11 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Madame,

    Merci pour cette lecture, dont le rythme me semble parfait. J’insiste sur le rythme, même si le “ton”, que vous avez aussi très juste, est essentiel à la compréhension, parce qu’en philosophie, notamment, il faut aller d’un pas de “sénateur”, pour permettre à l’esprit de n’être pas débordé. Pour prendre une comparaison, lorsqu’on utilise un entonnoir, le débit, au-delà d’un certain seuil, fait déborder le liquide, eh bien, une lecture trop rapide peut pareillement submerger notre intellect, et nous faire avaler des mots sans les comprendre.
    C’est pourquoi les méthodes qu’on rencontre pour apprendre à lire vite (ou encore les compteurs qui vous disent combien de mots à l’heure vous avez lus sur votre tablette) m’ont toujours semblé une aberration au regard de l’intelligence et de la sensibilité (vous imaginez : lire les Fleurs du mal le plus vite possible !)
    Donc merci encore pour cette belle lecture, et surtout n’hésitez pas à replonger un jour dans Platon pour notre plus grand plaisir et notre culture

  2. Merci beaucoup pour cette licture de Charmide qui nous plonge davantage dans le monde misturieux des questions réponeces de Platon…merci infinement

  3. Merci pour cette lecture qui va encore me permettre d’étendre ma connaissance de la philosophie de Platon.