platon - lysis

Lysis (De l’amitié)

Dans le dialogue Lysis, Socrate renverse les opinions généralement admises sur l’amitié, sans proposer de solution. L’ami est-il celui qui aime, celui qui est aimé ou les deux ? L’amitié est-elle un rapport entre semblables ou entre opposés ? Pour Socrate l’amitié est le rapport d’un être imparfait à un être bon…, thèse qu’il réfute ensuite.
Il faut être très attentif pour suivre la dialectique socratique et parfois ré-écouter certains passages ! Exemple :
« Alors nous voilà contraints d’avouer, comme tout à l’heure, que souvent nous sommes amis de qui ne nous est point ami, souvent même de qui nous est ennemi, quand nous aimons qui ne nous aime pas ou même qui nous hait, et que souvent aussi nous sommes ennemis de qui ne nous hait pas ou même de qui nous aime, quand nous haïssons qui ne nous hait pas ou que nous haïssons qui nous aime. »

Traduction : Émile Chambry (1884-1938).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 30/07/2010.
Consulté ~17257

Lu par René Depasse

Suggestions

• • •More

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.