Marie Roget retrouvée dans la Seine. Illustration de 1852.

Le Mystère de Marie Roget

« La première nouvelle du meurtre nous fut apportée par G…, en personne. Il vint nous voir le 13 juillet 18.., au commencement de l’après-midi, et resta avec nous assez tard après la nuit tombée. […]

Il discourait longuement, et même, sans aucun doute, doctement, lorsque je hasardai à l’aventure une observation sur la nuit qui s’avançait et amenait le sommeil. Dupin, fermement assis dans son fauteuil accoutumé, était l’incarnation de l’attention respectueuse. Il avait gardé ses lunettes durant toute l’entrevue ; et, en jetant de temps à autre un coup d’œil sous leurs vitres vertes, je m’étais convaincu que, pour silencieux qu’il eût été, son sommeil n’en avait pas été moins profond pendant les sept ou huit dernières lourdes heures qui précédèrent le départ du préfet. »

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Gustav Holst, Les Planètes : Uranus (Mouvement VI) et Mars (Mouvement I), transcription par Merlin Patterson, interprété par l’ensemble U.S. Air Force Band (domaine public).

Livre audio ajouté le 27/09/2011.
Consulté ~29 902 fois

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

25 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci Catherine, c’est un plaisir aussi de lire votre commentaire figurez-vous :-).
    Le texte de Poe s’arrête en effet d’une façon un peu abrupte, on aurait aimé en savoir un peu plus ; mais je vous confirme qu’il s’agit bien ici de la verison intégrale, traduite par Charles Baudelaire.
    Au plaisir de vous retrouver ; il y a beaucoup d’oeuvres de Poe sur notre site !

  2. Bonjour,

    Très bonne lecture, ce fut un plaisir. Bonne ponctuation, j’ai vraiment passé un bon moment alors que j’étais clouée au lit.

    Une belle découverte grâce à une lecture claire et ponctuée.

    Petite question : il me semble que le récit s’arrête brutalement. Aurais-je loupé une partie ?

    En tous cas, un grand merci !

  3. Merci Pascalette !
    Eh oui, nous autres pauvres mortels, devons nous accrocher pour suivre les raisonnements d’un cerveau aussi brillant 🙂
    Je suis heureux que vous ayez aimé cette lecture, merci à vous d’avoir pris un peu de temps pour laisser ce petit mot. A très bientôt sur notre site !

  4. • • •More