Theodoor Verstraete - Après l'enterrement

Deux Histoires magiques

Rémi de Gourmont nous donne les impressions d’un homme derrière le corbillard qui conduit sa maîtresse au cimetière dans Celle qu’on ne peut pas pleurer. Le dialogue avec le mari est assez surprenant…

« On suivait le corps le long d’un petit chemin bordé de sapins, d’une tristesse convenable, d’une désolation modérée, et à mesure que l’on approchait du cimetière, les conversations s’apaisaient, tombaient, comme les bruits d’une forêt avant l’orage, comme les murmures d’un troupeau à la porte de l’abattoir. L’inquiétude, peu à peu, imposa silence, et la foule entra dans la ville morte avec la peur de n’en pas sortir. »

Danaette pourrait être sous-titrée « Neige et volupté »:

« En vérité, la Neige la violait et la possédait, – et Danaette se laissait faire, curieuse de cet adultère nouveau, toute livrée au plaisir ineffable – et presque effroyable – d’être l’amoureuse proie d’un divin caprice et l’amante élue par le rêve de quelques anges devenus soudain pervers. »


Remarques :

Consulter les versions textes de ce livre audio : Celle qu’on ne peut pas pleurerDanaette.

Livre audio gratuit ajouté le 28/06/2018.
Consulté ~3034

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *