Jean-Honoré Fragonard - Le Feu aux poudres (avant 1778)

Juliette, ou Les Prospérités du vice (Œuvre intégrale)

« Tu n’imagines pas à quel point, ma chère, je me moque de tout ce qu’on peut dire de moi. Et que peut faire au bonheur, je t’en prie, cette opinion de l’imbécile vulgaire ? Elle ne nous affecte qu’en raison de notre sensibilité ; mais si, à force de sagesse et de réflexion nous sommes parvenues à émousser cette sensibilité, au point de ne plus sentir ses effets, même dans les choses qui nous touchent le plus, il deviendra parfaitement impossible que l’opinion, bonne ou mauvaise des autres, puisse rien faire à notre félicité. »

Bonne lecture à tous mais attention ce récit n’est pas à mettre dans toutes les oreilles…

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 15/10/2020.
Consulté ~9 685 fois

Lu par Émeraude

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. @ SUMOMUS

    Mon salut…
    Je ne sais ce que va faire ÉMERAUDE… pour ma part je vous écoute et obéis… comme SCHEHERAZADE ! J ‘ ai pas mal lu RE(S)TIF mais je n’ ai jamais entendu parler de cet ouvrage… même dans les deux ou trois biographies qui m ‘ ont régalé…
    Eh bien merci de me faire découvrir ! Je l’ ajoute à ma liste d ‘ envies… y’ aura plus qu ‘ à trouver le temps…
    Cordial salut…

  2. Emeraude votre voix est un bijoux, votre couleur l’espérance en de futurs jouissance. Si vous étes interessé par Retif de la BRETONNE, je ne saurais que trop vous recommender sa traduction du Buscon sous le titre ” Le Fin-matois, ou histoire du Grand-Taquin.”, pour votre plaisir et qui sait le notre aussi.

  3. EMERAUDE … Bonjour !

    Rien à dire sur cette lecture … je ne parviens pas à lire SADE ! Il y a bien longtemps j ‘ ai lu JULIETTE et JUSTINE , les deux lectures que vous proposez , et je n ‘ ai pu aller plus loin … les 120 Journées me sont tombées des mains . Je le deplore car Andre BRETON , que je porte aux nues , l ‘estime au plus haut point . ” SADE surrealiste dans le sadisme ” , ecrit-il dans son son premier manifeste du surrealisme … et c ‘ est d ‘ une parfaite pertinence … las , ce surrealisme dans le sadisme m ‘ est indigeste …
    Non , si je m ‘ adresse à vous , c’ est pour vous faire une proposition de lecture . Je vois que Retif de la BRETONNE qui a tant et tant ecrit … un vrai graphomane ! est quasi absent du site . Deux lectures seulement … L ‘ avez-vous lu ? Un peu ou beaucoup ? Je pense que vous auriez plaisir à partager avec les audiolecteurs … ” La derniere aventure d ‘ un homme de 45 ans ” , une de ses plus belles reussites .Je pense … j ‘ espere ! J ‘ ai ecouté quelques minutes de votre lecture de SADE et je me dis que ça devrait vous convenir . Vivacite de la voix qui saura rendre la melancolie qui impregne tout ce recit autobiographique , par ailleurs alerte et amusant .
    Si le coeur vous en dit …

    Cordiales salutations .