Croix des écritures - Monastère de Clonmacnoise, Irlande

Épître aux Philippiens

« Si donc il y a quelque consolation en Christ, s’il y a quelque soulagement dans la charité, s’il y a quelque union d’esprit, s’il y a quelque compassion et quelque miséricorde, rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée. »

(Philippiens 2:1-2)

Parfois qualifiée d’« épître de la joie », l’Épître aux Philippiens est adressée par l’apôtre Paul à l’église de Philippes. Cette cité est la première où il a prêché et elle lui est restée fidèle. On considère aujourd’hui qu’elle a été rédigée vers 56/57, lors de la captivité de Paul à Éphèse. Si cette lettre est axée sur la joie des chrétiens et sur la fraternité qui doit les unir, elle les met aussi en garde contre les « mauvais ouvriers », chrétiens judaïsants ou juifs qui dénaturent son message et l’enseignement chrétien. (Source : Encyclopédie Universalis)

Accéder au sommaire de La Bible

Traduction : Louis Segond (1810-1885).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

Croix des écritures – Monastère de Clonmacnoise, Irlande.

Livre audio gratuit ajouté le 21/08/2012.
Consulté ~10941

Lu par Plume

• • •More

Suggestions

• • •More

9 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chère Plume,
    Merci pour votre attention fraternelle. Je n’ai pas pu entrer sur forum.
    Vous avez certainement mon mail. Prière de me monter comment y accéder.
    Fraternellement,
    Alex

  2. Cher Alex,
    Je suis désolée d’apprendre que vous passez par une période difficile. Je souhaite que le Seigneur restaure votre âme et vous rende sa joie et sa paix. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi me contacter par les messages privés du forum.
    Bien fraternellement,
    Plume

  3. Merci Plume,
    J’aurais beaucoup à dire, mais le Seigneur nous dit que ça ne sert à rien de multiplier les paroles. Il voit tout, il sait tout. Je traverse un temps très difficile dans ma vie, comme beaucoup d’ailleurs, une sorte de “prison de Paul”. De même que Paul était dans la joie et la communiquait aux Philippiens, la joie qui vient du Seigneur, nous aussi nous ne pouvons qu’en faire autant. Que votre cœur, Plume, se réjouisse aussi dans le Seigneur et dans tout ce que vous faite pour Lui.
    Alex “philippien”

  4. Merci Alex pour votre partage. J’ai moi aussi un faible pour cette épître qui est un excellent remonte-moral. Avec l’Evangile de Jean, c’est ma trousse de secours dans les périodes de basses eaux.
    Que le Seigneur continue de vous bénir à travers Sa Parole.
    Plume

  5. Tous les livres de la Bible sont magnifiques, mais comme chacun a toujours un petit préféré, l’épître aux Philippiens est celle j’amènerais sur une île déserte. C’est mon épître, celle de joie, je la lis, relie, mémorise si possible, et ce chaque jour.
    Et cette lecture me fait énormément du bien. En l’écoutant, j’ai comme l’impression qu’elle me rapproche de mon Seigneur. Oui, “que mon amour amour augment de plus en plus”… Merci