L Orgueil

Les Sept Péchés capitaux (L’Orgueil : Tome 01)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 9h 15min | Genre : Romans


L'Orgueil

Eugène Sue, né le 26 janvier 1804 à Paris et mort en exil le 3 août 1857 à Annecy (Haute-Savoie), est un écrivain français, principalement connu pour deux de ses romans-feuilletons à caractère social : Les Mystères de Paris (1842-1843) et Le Juif errant (1844-1845). Les Sept Péchés Capitaux sont parus entre 1847 et 1852.

« – Que voulez-vous, monsieur ? Je ne trouverais à me placer ainsi que chez une personne d’une condition aussi modeste que la mienne… et malgré moi… je suis tellement sensible à certains défauts d’éducation et de manières, que j’aurais trop à souffrir en maintes occasions… Cela est puéril… ridicule… je le sais, car le manque d’usage n’ôte rien à la droiture, à la bonté de la plupart des personnes de la classe à laquelle j’appartiens, et dont mon éducation m’a fait momentanément sortir ; mais il est pour moi des répugnances invincibles, et je préfère vivre seule… malgré les inconvénients de cet isolement, et puis enfin je contracterais presque une obligation envers la personne qui me recevrait chez elle… et je craindrais que l’on ne me le fît trop sentir.
– Au fait, ma chère enfant, tout, ceci est très conséquent, — dit le bossu après un moment de réflexion ; — vous ne pouvez penser ou agir autrement, avec votre fierté naturelle… et cet orgueil, qu’en vous j’aime avant toute chose a été, j’en suis sûr, et sera toujours votre meilleure sauvegarde… ce qui ne m’empêchera pas bien entendu, si vous le permettez, de venir de temps à autre… savoir si je peux aussi vous sauvegarder de quelque chose… »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

L’Orgueil (Tome 01).zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 21/08/2017.
Consulté ~7 093 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Ma foi, je n’aurais sans doute jamais eu l’idée d’aller lire Eugène Sue, dont j’avais une idée vague et un peu “moraliste”. Bon, il l’est un peu quand même, mais avec ironie, voire espièglerie, et ma foi ses “Péchés capitaux” sont assez bien tournés, avec des rebondissements parfois inattendus… même si on sait que ça va bien se finir (mais ça fait partie du charme).
    Comme j’ai lu dans le désordre, et fini par le 1er des 7, mais lu tous ceux qui étaient publiés, maintenant j’attends les trois derniers 🙂
    Merci beaucoup, Daniel, pour votre lecture, que j’apprécie toujours autant, et pour ces découvertes.