Jules Verne en 1892

Robur le Conquérant

Uncle Prudent et Phil Evans sont respectivement président et secrétaire du Weldon-Institut de Philadelphie, mais aussi d’intimes ennemis. Le Weldon-Institute est un club rassemblant tout ceux qui pouvaient s’intéresser à l’aérostatique, « mais amateurs enragés et particulièrement ennemis de ceux qui veulent opposer aux aérostats les appareils plus lourds que l’air ». Ces « ballonistes » en sont à se disputer la meilleure manière de diriger un aérostat, lorsqu’un homme, Robur, fait irruption dans la salle de séance du Weldon-Institut : il provoque la fureur de ses membres en disant que l’avenir appartient non pas aux ballons, mais aux machines volantes. Pour prouver ses dires, il enlève Prudent et Evans et les embarque à bord de l’Albatros, une machine volante digne du Nautilus. Robur commence un périple autour du monde, prouvant à Prudent et Evans qu’une machine volante mue par l’électricité se contrôle beaucoup mieux qu’un ballon.

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Butterfly Tea, Inspector Thenard, extrait de l’album The Train Man (licence Cc-By-Nc-Sa-3.0).

Livre ajouté le 31/10/2012.
Consulté ~28 587 fois

Lu par Orangeno

Suggestions

26 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Un grand merci à Orangeno pour cette superbe lecture. Ce roman m’avait passionné lorsque j’étais enfant. A le retrouver une fois adulte il a beaucoup perdu de sa magie. On ne devrait pas grandir. Mais vous le lisez magnifiquement.

  2. Bonjour,
    Suis-je la seule qui ne peut ouvrir le zip car il nécessite un mot de passe?
    Je télécharge depuis longtemps vos livre et c’est la première fois que ça m’arrive.

  3. Une lecture très agréable (comme toujours) et un roman étonnamment prémonitoire, même s’il contient peu de péripéties et des personnages peu sympathiques. J’ai été un peu choquée par la description du valet Fricolin. Autres temps, autres moeurs…
    Merci, en tous cas, Orangeno. Continuez à nous régaler.

  4. Bonsoir ,

    Je suis une passionnée de Jules Verne et j’ avoue que ces lectures sont execeptionelles ,votre voix est admirable .Savez vous que durant les reportages du Vendée globe on parlait d’une île TRISTAN DA CUNAH dont Jules verne parlait dans lles enfants du capitaine grant et dans son roman lE Sphynx des glaces Merci encore de ces moments délicieux .

  5. Qu est ce qu’elle est bien cette nouvelle version toute propre!
    Merci , Orangeno pour cette réaction rapide!
    Je parle ici de la qualité d’écoute du livre. Pour ce qui est du contenu de l’oeuvre…il est le reflet d’une société très différente de notre XXI ème siècle. Ceci dit sans jugement de valeur…

  6. Bonjour à tous !

    Les fichiers ont tous été ré-envoyés sur le serveur, les problèmes de son devraient donc être résolus (je l’espère ! )

    Bonne écoute

    Orangeno

  7. @ Orangeno
    Merci, Orangeno. La situation est donc moins grave qu’on ne le craignait, puisque les fichiers d’origine sont sains.
    Soupir de soulagement !

  8. Bonjour,
    merci à tous de m’avoir signalé tous ces problèmes de sonorité. Je viens de vérifier mes fichiers d’origine qui heureusement ne semblent poser aucun problème. J’utilise depuis peu une nouvelle version de mes logiciels de retouche et d’amplification et je suppose que les problèmes sont venus de là. Je vais retravailler les fichiers et les remettre en ligne le plus rapidement possible.
    Encore merci de votre réactivité, je me mets au travail !
    Orangeno

  9. Je crois que c’est à Orangeno ou à un administrateur du site de nous préciser si nous pouvons aider mais l’idée est bonne.
    Je viens de charger et suis en train d’écouter Le Maître du Monde. Le problème étant le même, je vais tenter de noter les passages de mon mieux. Je vais me secouer un peu pour me donner du courage! lol

  10. A supposer que ce soit d’une quelconque utilité,peut-être y aurait-il moyen de se départager la tâche pour préciser les chapitres non concernés par des défectuosités?

  11. J espère que ce n est pas le fichier original qui est atteint par le syndrôme de la “voix robocop”!
    Si c est le cas, la pauvre Mlle Orangeno va devoir ré enregisitrer des passages entiers. Pour une fois, j avoue ne pas avoir le courage de participer au listage des endroits concernés. Avec mes excuses.

  12. Tous impatients !
    Nous sommes tous impatients.
    Le problème pourra-t-il être résolu facilement ?
    Quel dommage que cela tombe sur Orangeno, dont j’apprécie la jeune et douce fraîcheur, la modestie, la simplicité.

    Je rectifie : … « qui n’est donc pas dû un zippage défectueux » au lieu de « qui n’est donc pas dû À un zippage défectueux ».

  13. J’ai fait un test : j’ai téléchargé le chapitre 2 seul, même glougloutage, qui n’est donc pas dû un zippage défectueux comme je l’espérais.

  14. Merci, Phil. Continuez votre rapport avec autant de précision, c’est un service que vous rendez à tous.
    Pour ma part, grosse déception. J’attends les nouvelles.
    Courage à Orangeno, qui doit être encore plus déçue que nous !

  15. Aïe, aïe, aïe ! Je ne peux hélas que confirmer les propos de Phil pour les chapitres 2 et 3 : des bruits de gargouille comme un lavabo qui se vide.
    Pour les gargarismes, je conseille la teinture mère de calendula dans un verre d’eau tiède, mais AVANT ou APRÈS la lecture.

  16. Allons bon !
    Même punition au chapitre 3, entre 7:50 et 9:20, puis encore entre 11:00 et 12:30…
    Dommage…

  17. Erreur, Marc46…
    La perfection n’est pas cette fois au rendez-vous. La lecture du chapitre 2 devient inaudible entre 7:49 et 12:30.
    J’espère que Mademoiselle Orangeno va arranger cela très vite. Merci.

  18. Merci beaucoup, Orangeno, j’attendais ce roman depuis plusieurs années !
    Certaines personnes disent que c’est un roman à clés et que, en plus, on peut y voir une description prémonitoire et cryptée du monde d’aujourd’hui et de ses conflits majeurs.
    Donc à vos loupes, les détectives !

  19. Merci ! merci ! merci !
    Je me régale par avance d’écouter votre lecture toujours aussi parfaite tant au niveau diction qu’au niveau technique : Pas de parasite, de baisse du niveau sonore; c’est une production comparable à celles des produits vendus dans le commerce. Félicitations.