Jules Verne en 1892

Robur le Conquérant

• • •More

Uncle Prudent et Phil Evans sont respectivement président et secrétaire du Weldon-Institut de Philadelphie, mais aussi d’intimes ennemis. Le Weldon-Institute est un club rassemblant tout ceux qui pouvaient s’intéresser à l’aérostatique, « mais amateurs enragés et particulièrement ennemis de ceux qui veulent opposer aux aérostats les appareils plus lourds que l’air ». Ces « ballonistes » en sont à se disputer la meilleure manière de diriger un aérostat, lorsqu’un homme, Robur, fait irruption dans la salle de séance du Weldon-Institut : il provoque la fureur de ses membres en disant que l’avenir appartient non pas aux ballons, mais aux machines volantes. Pour prouver ses dires, il enlève Prudent et Evans et les embarque à bord de l’Albatros, une machine volante digne du Nautilus. Robur commence un périple autour du monde, prouvant à Prudent et Evans qu’une machine volante mue par l’électricité se contrôle beaucoup mieux qu’un ballon.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Butterfly Tea, Inspector Thenard, extrait de l’album The Train Man (licence Cc-By-Nc-Sa-3.0).

Livre audio ajouté le 31/10/2012.
Consulté ~28735

Lu par Orangeno

Suggestions

27 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci pour cette lecture très agréable, cela m’a rappelé des souvenirs quand étant enfant je lisais Jules Verne dans la collection Hetzel de mon grand-père.

  2. Un grand merci à Orangeno pour cette superbe lecture. Ce roman m’avait passionné lorsque j’étais enfant. A le retrouver une fois adulte il a beaucoup perdu de sa magie. On ne devrait pas grandir. Mais vous le lisez magnifiquement.

  3. Bonjour,
    Suis-je la seule qui ne peut ouvrir le zip car il nécessite un mot de passe?
    Je télécharge depuis longtemps vos livre et c’est la première fois que ça m’arrive.

  4. Une lecture très agréable (comme toujours) et un roman étonnamment prémonitoire, même s’il contient peu de péripéties et des personnages peu sympathiques. J’ai été un peu choquée par la description du valet Fricolin. Autres temps, autres moeurs…
    Merci, en tous cas, Orangeno. Continuez à nous régaler.

  5. Bonsoir ,

    Je suis une passionnée de Jules Verne et j’ avoue que ces lectures sont execeptionelles ,votre voix est admirable .Savez vous que durant les reportages du Vendée globe on parlait d’une île TRISTAN DA CUNAH dont Jules verne parlait dans lles enfants du capitaine grant et dans son roman lE Sphynx des glaces Merci encore de ces moments délicieux .

  6. • • •More