Lettre d'embastillement du Cardinal de Rohan (16 août 1785)

Liberté

En 1750 le mot de Liberté ne suscitait pas les querelles nées depuis. Il faut attendre 1789 pour qu’il figure dans la devise républicaine, mais Voltaire, mort comme Rousseau en 1778 aurait peut-être parfois moins pris à la légère cette notion dans ces quatre articles de son Dictionnaire philosophique.

La Liberté est un dialogue où Voltaire (A) réfute les idées d’un jeune homme (B) sur ce qu’il pense être la liberté.

La Liberté de pensée est aussi un dialogue entre un Anglais milord Boldmind, officier général et le comte Medroso inquisiteur, qui déclare : « j’ai mieux aimé être le valet des Dominicains que leur victime, et j’ai préféré le malheur de brûler mon prochain à celui d’être cuit moi-même ».

La Liberté d’imprimer commence ainsi : « Mais quel mal peut faire à la Russie la prédiction de Jean-Jacques ? » Note indispensable : Rousseau a prédit la destruction prochaine de l’empire de Russie : sa grande raison est que Pierre Ier a cherché à répandre les arts et les sciences dans son empire. Mais, malheureusement pour le prophète, les arts et les sciences n’existent que dans la nouvelle capitale, et n’y sont presque cultivés que par des mains étrangères : cependant ces lumières, quoique bornées à la capitale, ont contribué à augmenter la puissance de la Russie, et jamais elle n’a été moins exposée aux événements qui peuvent détruire un grand empire que depuis le temps où Rousseau a prophétisé.

Sur la liberté naturelle est surtout une condamnation des « Lettre de cachet »
« Un Anglais en lisant cet article, a demandé : Qu’est-ce qu’une lettre de cachet ? on n’a jamais pu le lui faire comprendre. » termine cet impertinent article !


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 18/08/2015.

2 Commentaires

Ajoutez le vôtre ! C'est la meilleure manière de remercier les donneurs de voix.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci pour l’enregistrement que j’ai écoute ce matin. Pas toujours facile de suivre les idées de Voltaire par cela m’a ouvert l’esprit !

Lu par René DepasseVoir plus

Les plus aimés ❤️ (sélection)Voir plus

×