La Fortune des Rougon

De son Histoire naturelle et sociale d’une famille sous le second Empire, La Fortune des Rougon est le premier épisode : en effet nous découvrons l’ancêtre Adélaïde, et ses deux fils : Pierre Rougon, le légitime, et Antoine Macquard, l’illégitime ; ainsi que son petit fils Silvère, le fils de leur sœur Ursule.
Tous sont animés de passions : la politique, l’amour, la fortune, la paresse… qui se déchaîneront en décembre 1851 avec le coup d’état, où ils trouveront la mort ou la fortune.

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 21/05/2009.
Consulté ~1 437 082 fois

Lu par Pomme

Suggestions

91 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci à vous Pomme : Après Victor Hugo, je me lance dans l’Ecoute de Zola. C’est toujours un plaisir de se laisser porter par votre voix. Merci encore

  2. J’imagine, j’imagine, chère Fraise. Et j’en frissonne…
    Je vous souhaite bien du plaisir dans votre “folle” entreprise. A bientôt, sans doute.

  3. Quelles belles promenades en votre compagnie chère Pomme 🙂 Imaginez ce que cela peut faire que d’entendre les descriptions de l’aire de Saint-Mitre tout en marchant dans … un petit cimetière. Le soir surtout quel décor !
    C’est comme retrouver un ami très cher plus de trente ans après. J’ai toujours adoré la Fortune et le Docteur Pascal. Et donc, finalement, vous m’avez fait craquer et j’entreprends la folie (ô combien merveilleuse!) de relire les Rougon-Maquart.
    Merci de les avoir lus !!!
    A très bientôt et portez-vous bien.
    Fraise

  4. Michel, vous me donnez là une bien belle raison d’être fière! Et une profonde joie. Un grand merci à vous. Et je vous souhaite un excellent voyage dans la famille des Rougon-Macquart.

  5. Radouane, je vous prie d’excuser ce grand retard à venir vous répondre, votre commentaire m’est passé inaperçu. Je suis confuse. Un immense merci pour votre compliment bien excessif.
    Bien à vous, cher fidèle lecteur.

  6. Bonsoir Pomme
    Vous m’avez fait découvrir les livres audio. A la retraite, je m’étais promis de relire certains grands classiques, trente ou quarante ans plus tard….dont Proust… et puis, finalement, l’exercice s’est révélé assez fastidieux et j’ai failli abandonner après “à l’ombre des jeunes filles en fleur” jusqu’à ce que, par hasard et curiosité, je tente l’écoute du côté de Guermantes, lu par vous. Alors, là, vous avez complètement relancé mon intérêt et m’avez accompagné plusieurs mois jusqu’au Temps Retrouvé. J’aime beaucoup votre voix, votre phrasé…. vous savez comment faire vivre un beau texte. Je vous ai fait depuis, quelques infidélités, car je suis passé à d’autres oeuvres, lues par d’autres donneurs de voix. Je n’ai pas retrouvé le même plaisir! je dirais même que certains m’ont fait fuir. Là, je me relance dans une avanture au long cours puisque je vais réécouter les Rougon-Macquart. Avec vous, ça va être un nouveau très beau voyage !
    Merci
    Michel

  7. Salam
    Merveilleux. Un grand et excellent travail de votre part. Touts mes salutations.de la part d’un Fidel lecteur.
    Radouane du Maroc

  8. Votre commentaire, Arak, me fait le plus grand plaisir. Je vous souhaite une excellente continuation avec Zola.

  9. Un immense merci Pomme pour tout le temps que vous avez consacré à nous enregistrer cela, même si cela date d’il y a des années à présent. Je suis très heureuse de découvrir ainsi d’autres livres de Zola lu par vous. Le temps me manque et souvent pour lire des romans, à présent c’est tellement formidable d’écouter votre lecture tout en ayant les mains occupées. Et puis j’aime qu’on me raconte des histoires: je sens que les personnages prennent plus de vie ainsi, que si je lisais moi-même… Alors, je devrais sans cesse repartir en arrière pour savoir qui ressemble à quoi, alors que par oral cela me reste dans le crâne ! Vraiment un très très grand merci.

  10. Merci pour cette belle lecture sensible. Elle m’a permis de me remémorer les différents acteurs de cette saga. Cela me permettra de compléter ce cycle dont j’avais omis quelques titres.

  11. Eh bien! si cette “équipe” vous plait, Sylvie, vous avez de quoi vous mettre sous la dent! ou plutôt dans les oreilles! Car la saga est longue, et passionnante jusqu’au bout.
    A plus tard, peut-être.

  12. Chère Pomme,
    je termine la fortune des Rougon. Ah ces personnages : Miette, Silvère, Félicité et les autres… Une fois de plus l’équipe Zola-Pomme fait merveille ! Heureusement il m’en reste encore plein à écouter, je me rue sur la Curée !
    Bonne continuation,
    Amicalement,

  13. René Pierre, je découvre à l’instant votre commentaire si chaleureux. Je vous prie d’excuser mon retard à vous répondre. je vous remercie sincèrement pour vos si beaux compliments qui me touchent beaucoup.

  14. Merci mille fois de cette lecture si singulière, pleine de belles intonations chantantes, graves parfois, riantes souvent. Elles expriment si bien les émotions, les sentiments veules et sordides des personnages, les pensées aimantes et les idées laches. Les mots vivent dans votre lecture.
    Ce magnifique travail a plus de dix mais il est immensément présent car respectueux de l’œuvre profonde du grand Zola.
    Merci Pomme encore de ce temps, de don pour notre bonheur d’écoute.

  15. Oui, c’est incroyable ce que vous parvenez à faire avec ce site. Un travail de passionnés qui donne accès à la littérature à tellement de gens !
    Victoria et son si fameux journal d’une femme de chambre… Je crois avoir pleuré quand j’ai voulu laisser un commentaire et découvert sa disparition.
    À bientôt sur L.A., Pomme.

  16. Eh oui, Erwan! plus de 10 ans que je suis là! Vous remuez des souvenirs doux et tristes: j’avais été chaleureusement accueillie par Augustin et pilotée par notre chère et regrettée Victoria. Le site ne comptait pas 300 titres, maintenant plus de 6000!
    Je vous souhaite de bons moments sur L.A.

  17. Merci Pomme pour votre si beau travail. C’est un plaisir de découvrir ce classique grâce à vous.
    Vous rendez ce roman très vivant et prenant.
    10 ans déjà que vous l’avez enregistré… Un bel anniversaire !

  18. Oh?! vraiment?
    Petite leçon de prononciation: g o = le son [g] comme dans gorille
    Mais g e et g i = le son j comme dans genre girafe
    Donc Rougon se prononce sans hésitation et depuis toujours avec le son [g].
    (Mr Sarkosy avait mal prononcé? Eh! eh!)
    Merci pour votre compliment, Marie.

  19. Merci pour cette lecture tres juste, c’est agréable d’écouter plutôt que de lire parfois.
    J’ai appris depuis mon jeune âge (j’ai 63 ans) a dire roujon et non rouguon et j’ai vu récemment que M. Sarkozy avait été moqué pour cela? Peut on me dire ce qu’il en est et pourquoi on le prononçait mal autrefois si c’est le cas?

  20. Merci pour cette belle lecture. je ne connaissais pas ce livre. Comme beaucoup, j’allais aux plus connus. Maintenant que l’age est là, je prends le temps… et je savoure. Votre voix s’y prête à merveille

  21. Bravo pour cette 1ère étape, Coraline! Mais je vois que vous avez déjà terminé le volume 2! Quelle gourmande vous êtes!

  22. Merci Pomme pour cette lecture, je prends plaisir à écouter l’intégralité des Rougons-Macquarts mais je n’aurai pas eu le courage de finir celui ci si j’avais dû le lire moi-même (de trop longues descriptions) !
    Je passe donc avec plaisir à la Curée donc que je ne connais pas !

  23. J’ai écouté avec avidité. Vous lisez merveilleusement bien Pomme. Vous y mettez pleins d’émotions, c’est un délice pour les oreilles. Ce site est une très belle idée.
    Merci beaucoup, continuez comme ça !

  24. Bonsoir Viviane,

    Je viens de télécharger l’archive zip et tout a fonctionné correctement.
    Peut-être avez-vous rencontré un problème de surcharge du serveur ? Voulez-vous réessayer ?

    Bonne soirée,

    Ch.

  25. bonjour, je suis déçue de ne pas pouvoir écouter la fortune des Rougon en téléchargeant en zip. je n’ai jamais eu de problème jusqu”à présent, mais là rien à faire. merci pour vos lectures

  26. Je vous souhaite, Oreilles attentives, le plus grand plaisir avec les Rougon-Macquart.
    Bien à vous,
    Pomme

  27. Après avoir écouté l’intégralité de la Comédie humaine que le collectif a proposée, je me régale en reprenant du début la non moins superbe oeuvre des Rougon-Macquart… que j’aime écouter à nouveau votre voix Pomme à travers cette histoire fabuleuse!
    Merci pour ces heures de délicieuse écoute

  28. Quel plaisir de pouvoir retrouver cette œuvre magistrale relayée avec tant de maîtrise et de douceur à la fois .
    Des heures et des heures d’une jouissance intellectuelle

  29. Vos compliments, Fabien, sont un vrai cadeau pour moi! Je vous remercie chaleureusement. Bonnes lectures.

  30. Je redoutait un peu cette œuvre d’Émile Zola mais en écoutant votre lecture de ce premier volume, je fus positivement ravi.
    Dame Pomme, vous avez une voix enchanteresse, très plaisante, et de surcroît, très juste.
    Ce sera finalement un plaisir pour moi que de vous écouter tout au long de cette œuvre extraordinaire.
    Un grand merci à vous.

  31. Bien d’accord avec vous, Khelfoun, pour l’excellence du “grand écrivain”! Vous aurez de quoi écouter sur le site, riche en Zola.

  32. • • •More