À Découvrir :
BERGERAT, Émile – Le Mariage de Cambronne – Le Crime du moulin au moulin du crime

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


Cambronne

Le Mariage de Cambronne tourne autour du mot célèbre qui n’aurait peut-être pas été prononcé selon l’oncle d’Émile Bergerat.

« D’abord tu connais la phrase, n’est-ce pas, la fameuse phrase : la phrase historique ?
- La garde meurt…
- C’est ça. Moi, je ne l’ai pas entendue, quoique je fusse à côté de lui, dans le carré, qui fut un triangle, entre parenthèse. Mais elle est authentique, quoique, à Londres, on la mît en doute lorsque nous arrivâmes. On la discutait partout, dans la plus haute société. »

Malgré son titre, Le Crime du moulin au moulin du crime est une autre histoire amusante extraite des Contes facétieux.

« – Monsieur l’artiste devait avoir entendu parler d’un crime accompli, il y avait quelques années, dans le pays, et qui était aux causes célèbres ? Un enfant noyé par son oncle et sa tante, une affaire d’héritage ?… Ah ! il en était venu de ces journalistes !… Pour voir le chien surtout.
- Quel chien ?
- Mais le chien qui a repêché l’enfant dans l’étang et a ramené son cadavre… »

Le Mariage de Cambronne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 925 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
LEBLANC, Maurice – Les Confidences d’Arsène Lupin (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 46min | Genre : Romans


Les Confidences d'Arsène Lupin

Titres de 9 Chapitres / Confidences / Nouvelles :

Les Jeux du soleil – L’Anneau nuptial – Le Signe de l’ombre – Le Piège infernal – L’Écharpe de soie rouge – La Mort qui rôde – Edith au Cou de cygne – Le Fétu de paille – Le Mariage d’Arsène Lupin.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 114 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOÏ, Léon – Polikouchka

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 3h 6min | Genre : Nouvelles


Polikouchka

Basée sur un fait réel, cette nouvelle dramatique nous transporte dans les années 1850, au sein d’un village de serfs russes, au moment précis où se déroule la conscription. Afin de fixer les enjeux de la narration, il est sans doute utile de rappeler que le service militaire durait alors 25 ans !
Le récit va se concentrer sur le cas d’un pauvre homme et de sa famille : Polikouchka. Voilà l’occasion pour Tolstoï de nous livrer une peinture assez réaliste des relations sociales dans ce milieu rural où le recrutement des soldats va exacerber les tensions. En outre, on retrouve ici un des thèmes favoris de l’écrivain : le rôle dégradant de l’argent.

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936).

Illustration : cliché personnel (Gel, dégel).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 43 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLYMAN, Franck – La Valse oubliée

Donneur de voix : Franck David | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


La Valse oubliée

Le narrateur loue pour l’été un vieil appartement à Rome. À la faveur d’un rayon de soleil idéalement incliné, il s’aperçoit qu’une porte dérobée se découpe dans la cloison. Une porte pivote sur ses gonds, libérant l’accès à une pièce secrète. Une robe de bal est assujettie aux bras d’un fauteuil. Sur une console, il fait l’inventaire d’un peigne, d’un flacon de parfum et d’autres effets personnels d’une femme qui semble être partie la veille. Une petite table supporte un gramophone, dont le pavillon antique se dresse en direction du salon. Il s’assure que l’appareil est en état de marche, souffle la poussière et en actionne le mécanisme. Une valse se met à jouer…

Ce texte a été édité par Edilivres.

La Valse oubliée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 465 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AHIKAR – Histoire de ma mère (Le Mot magique)

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Photo de ma mère

« Ma mère ne trouva le mot magique qu’en 1986, à 54 ans. Jusqu’à ce mot magique, son existence ressemblait à celle d’une serpillière. Elle n’était bonne qu’à faire la cuisine et à laver. Elle passait son temps à récurer pour que tout soit toujours nickel. Éloge de la propreté, tel était le bréviaire qu’elle reçut en cadeau de mariage de mon père… »

Illustration : Photo personnelle.

Histoire de ma mère (Le Mot magique).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 617 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLARY, Camille – La Boiteuse

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


La Boiteuse

La Boiteuse est une nouvelle du recueil de Camille Allary Les Amours buissonnières.

« Elle avait vingt-deux ans lorsqu’elle prit, dans mon village, la direction du pensionnat des demoiselles. C’était une grande fille blonde, maigre, à l’air modeste, aux yeux bleus sans éclat, au visage insignifiant, à la démarche lourde et traînante. Le curé ne jurait que par mademoiselle Céleste Chabrier. On la disait charitable, vertueuse, et ce fut un grand scandale dans le pays quand on apprit que l’institutrice était follement éprise de M. Garcin, le nouveau vicaire. »

Illustration : Au confessionnal (d’après le tableau de H. von Angeli, 1874).

La Boiteuse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 690 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

METZGER, Albert – Jean-Jacques Rousseau à l’île Saint-Pierre

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 27min | Genre : Essais


Saint-Pierre

Albert Metzger est historien spécialiste de Jean-Jacques Rousseau. Ici, il décrit la vie du philosophe pendant les 2 mois qu’il a passés sur l’île St Pierre. Et ce qui est étonnant, c’est l’intrusion de son propre avis sur certains actes du passé de Rousseau, un avis tout à fait réprobateur. Ce qui ôte à cette étude toute l’objectivité qu’on attendrait d’un historien. Cependant il est agréable, pour les amateurs de Rousseau, de flâner à ses côtés sur cette île.

Jean-Jacques Rousseau à l’île Saint-Pierre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 834 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOURGET, Paul – L’Enlèvement

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 28min | Genre : Nouvelles


Berthe Morisot - Le Berceau

« L’automobile s’était arrêtée. Les dernières trépidations de la machine se turent, et rien n’annonça plus sa présence dans le chemin creux où il était garé, que la dure clarté de ses lanternes. De la lourde voiture descendirent un homme et une femme qui s’arrêtèrent un moment pour écouter. Cette nuit de Noël enveloppait ce coin de la côte provençale d’une atmosphère douce comme au printemps. L’action dont ce mystérieux arrêt marquait ma première étape était un de ces sinistres coups de main devant lesquels beaucoup de malfaiteurs reculent toujours. »

Illustration : Berthe Morisot, Le Berceau (détail, 1872).

L’Enlèvement.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 929 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GLADÈS, André – Le Hasard

Donneuse de voix : Domi | Durée : 52min | Genre : Nouvelles


Alfred Stevens - Mélancolie

Née à Neuchâtel en 1867, Nancy-Marie Vuille grandit à Genève. En 1893, elle s’installe avec son père et sa sœur à Paris et, en plus de nombreuses traductions, elle publie trois romans, signant du pseudonyme d’André Gladès, du nom de jeune fille de sa mère. Elle meurt en 1906.

Dans Le Hasard, Geneviève Gay, après un mariage malheureux avec un homme cynique et brutal, décide de prendre son destin en main et de conquérir son droit au bonheur. Malgré son courage, un coup de pouce du destin – le hasard ? – sera prépondérant. (Source : Bibliothèque numérique romande)

Le Hasard.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 012 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GLADÈS, André – Florence Monneroy

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 26min | Genre : Nouvelles


Nancy-Marie Vuille

Née à Neuchâtel en 1867 dans une famille bourgeoise, Nancy-Marie Vuille grandit à Genève et suit les cours d’Édouard Rod à l’université dès 1886. Elle noue des liens privilégiés avec lui, et il la conseillera et la soutiendra dans ses activités littéraires tout au long de sa vie. En 1893, elle s’installe avec son père et sa sœur à Paris et, en plus de nombreuses traductions, elle publie trois romans , signant du pseudonyme d’André Gladès, du nom de jeune fille de sa mère. Elle meurt en 1906.

Dans Florence Monneroy, Florence et sa sœur Simone sont orphelines de père. Leur mère se remarie lorsqu’elles ont une quinzaine d’années. Autant Simone est spontanée et charmeuse, autant Florence est réservée et secrète. Lorsqu’elles atteignent leur vingtième anniversaire, leur beau-père se met en recherche de futurs époux, mais les choses prendront une tournure tragique. L’originalité de ce récit délicat et sensible réside dans la forme : on sait dès les premières lignes que l’héroïne est décédée, et c’est son beau-père qui raconte l’histoire sous forme d’un « flash-back ».

Illustration : Nancy-Marie Vuille en 1897.

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 828 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :