Page complète du livre audio gratuit :


BALZAC, Honoré (de) – Une passion dans le désert

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 42min | Genre : Nouvelles


Honore de Balzac

« Lors de l’expédition entreprise dans la Haute-Egypte par le général Desaix, un soldat provençal, étant tombé au pouvoir des Maugrabins, fut emmené par ces Arabes dans les déserts situés au-delà des cataractes du Nil. Afin de mettre entre eux et l’armée française un espace suffisant pour leur tranquillité, les Maugrabins firent une marche forcée, et ne s’arrêtèrent qu’à la nuit. Ils campèrent autour d’un puits masqué par des palmiers, auprès desquels ils avaient précédemment enterré quelques provisions. (…) »

Une passion dans le désert.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 17 775 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. robin le 14 décembre 2008

    J’ai eu le frisson avec cette panthére!

  2. franck dumoulin le 8 septembre 2011

    Très sympa, merci bien.
    A quand « Facino Cane » du même Balzac?

  3. René Depasse le 8 septembre 2011

    Peut-être un jour ,cher Franck,en passant devant les Quinze-vingts,demanderai-je à voir le brave vieux Facino Cane…

  4. René Depasse le 9 septembre 2011

    Facino Cane vous donne rendez-vous,Franck, le 25 septembre sur Litterature audio. » Balzaquement »vôtre R D

  5. franck dumoulin le 10 septembre 2011

    C’est une très bonne nouvelle. Merci à vous pour tant de rapidité… Je suis professeur et utilise vos lectures en classe… J’ai beaucoup aimé également « Deux acteurs pour un rôle », de Gautier… Encore mille mercis.

  6. franck dumoulin le 10 septembre 2011

    Cher René, je vous invite à lire mes messaqges sur la page du « Forgeron » de Rimbaud : j’avais proposé au conteur quelques suggestions de lecture, que vous trouverez sur mon site en cliquant sur mon nom… D’avance merci à vous…

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.