Page complète du livre audio gratuit :


DOSTOÏEVSKI, Fedor – L’Eternel Mari

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7h 15min | Genre : Romans


L'Éternel mari

Un « éternel mari » cocufié et ivrogne, un amant hypocondriaque, « l’ex-épouse » qui fut légère, forment un trio dont les liens sont parfois difficiles à concevoir. Un autre écrivain que Dostoïevski aurait pu transformer ce roman (1870) en vaudeville !

« Nous sommes deux vieux et véritables amis, et, à présent que notre intimité est devenue plus complète, nous nous rappellerons l’un à l’autre la précieuse union de nos deux affections, entre lesquelles la défunte était un lien plus précieux encore [...] »

Traduction : Nina Halpérine-Kaminsky (18.. – 1925 ou 1926).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

L’Éternel Mari.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 17 071 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

13 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Hadi le 14 août 2009

    Merci monsieur Depasse.

  2. rara le 13 novembre 2009

    très bon livre, merci pour la lecture!!

  3. gaëlle le 7 décembre 2009

    Très bien lu ! Bravo !

  4. deminiere le 27 décembre 2009

    êtes vous un pro(comédien)?
    toujours est il que je me délecte de votre talent de lecteur

  5. Smail BALOULI le 1 mai 2010

    Bravo M. Depasse ! Comme pour les personnages de Tolstoï, vous faîtes vivre ceux de Dostoïvski ; on les reconnaît rien qu’ au jeu de la voix… Ils en deviennent inoubliables !
    Je suis enseignant de français et, toute ma vie, j’ai lu des morceaux choisis de textes d’auteurs à un auditoire (restreint) et le plaisir de donner vie à un texte, je le retrouve à présent en vous écoutant. Merci !

  6. Ricardo Corazon le 4 juillet 2010

    Vous faites un travail extraordinaire. Merci encore pour ces merveilleuses lectures.

  7. Sternenfahrer le 18 juillet 2012

    Merci, Monsieur Depasse! C’est incroyable combien de richesses de la littérature mondiale j’ai déjà découvert en français, à travers votre voix! Ce que je trouve le plus surprenant chez D., ce sont ces dialogues qui ne semblent aboutir à rien, mais, un peu plus tard, il se révèle qu’ils étaient minés par des sous-entendues souvent dangereuses! « L’éternel mari » me semble l’exemple parfait pour cette technique de narration, et vraiment, vous lui faites toute l’honneur – le placement des petites pauses significatives, la manière comment vous sembler « savourer » quelques mots… Enfin, un travail super !

  8. Marcos le 25 octobre 2012

    Pour moi vous êtes déjà un ami, c´est drole parce que vous ne me connaissez pas, mais c´est votre voix qui m´aide aux moments de solitude. Vous ne pouvez pas imaginer comme votre travail de benevole me fait du bien et combien je suis moins triste en vous ecoutant. Merci.

  9. René Depasse le 26 octobre 2012

    Cher Marcos,si ma voix ,qui est là pour transmettre , a aussi des propriétés thérapeutiques pour vous ,je ne vais pas m’arrêter d’enregistrer pour agrémenter votre solitude!Bonne écoute!

  10. colin le 5 novembre 2015

    Bonjour ,

    J’ai adoré ,j’ai cru entendre Robert manuel c’était parfait Merci

  11. elisabeth le 12 janvier 2016

    Vous êtes extraordinaire dans cette lecture. Merci, monsieur Depasse. elisabeth

  12. marie grattepanche le 20 novembre 2017

    Il est vrai que pour certaines lectures, des pauses s’imposent. Moi-même quand je lis, je m’arrête parfois pour savourer tel passage ou une phrase complexe de sens. Avec votre talent de lecteur, on a ces silences très importants. Je ne connaissais pas ce roman au thème « éternel », tellement actuel pour l’éternité, tant qu’il y aura des hommes, des femmes, des couples et des « amis »..

  13. Ceusette le 19 novembre 2019

    M. Dépasse est un extraordinaire lecteur de Dostoïevski! Je me suis régalée à redécouvrir cette œuvre que j’avais lu il y a bien longtemps. Je n’ai pas vu les sept heures de lectures passer. Les personnages étaient tellement vivants! Je me sens un peu triste de quitter ce roman et ses personnages et la voix de M. Dépasse… Merci à lui et à ce site pour nous faire vivre ou revivre tant de grands moments!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.