Page complète du livre audio gratuit :


FÉNELON – L’Éducation des filles (Sélection)

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 34min | Genre : Essais


Jean Siméon Chardin - La Jeune Gouvernante

Dans ce texte de 1687, Fénelon veut insister sur la nécessité de donner aux filles une bonne éducation. Mais, malgré son titre, ce texte concerne l’éducation des enfants garçons et filles.

Fénelon préconise une éducation qu’on pourrait qualifier de très moderne.
Elle est fondée sur l’observation des besoins des enfants et repose sur la douceur, la confiance, l’encouragement plutôt qu’une rigoureuse autorité.

Il faut éveiller l’enfant à la connaissance et à la vertu en suscitant son intérêt et son plaisir.

Les fichiers de la sélection traitent de la nécessité d’une bonne éducation pour tous (fichier 1), de la méthode préconisée (fichier 2), de la formation des gouvernantes et du rôle des parents (fichier 3).

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 04.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

L’Éducation des filles (Sélection).zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitres 01 à 04.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 05.mp3
Chapitre 13.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 4. XVIIe siècle, Essais, Société, ,

 

Page vue 13 686 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahmed le 11 novembre 2013

    Bonsoir Domi ,

    Merci infiniment d ce choix et je vous attendais autres lectures et une agréable soirée.

    Cordialement
    Ahmed

  2. Domi le 13 novembre 2013

    Bonsoir Ahmed,
    J’espère que ce texte vous plaira.
    Je le trouve très « moderne » pour l’époque.

    A bientôt j’espère
    Domi

  3. Botembe lo lowengo le 14 novembre 2013

    chere dame Domi votre voix est vraiment agreable quand a moi cette voix est aussi le miroir de votre ame. cest la joie de vous ettendre merci

  4. Domi le 22 novembre 2013

    C’est très aimable, merci.

    Domi

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.