Page complète du livre audio gratuit :


FRANCE, Anatole – Le Livre de mon ami

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6h 30min | Genre : Biographies


Anatole France par Steinlen

Dans cette évocation des souvenirs de ses jeunes années, Anatole France se dépeint sous les traits du petit Pierre Nozière. On ne s’étonne donc pas de trouver chez cet enfant un goût précoce de la culture antique, allié à un don suggestif d’évocation plastique et un sens déjà aiguisé de l’ironie.

« Les personnes qui m’ont dit ne rien se rappeler des premières années de leur enfance m’ont beaucoup surpris.
Pour moi, j’ai gardé de vifs souvenirs du temps où j’étais un très petit enfant. »

C’est un bonheur d’écouter ce héros d’événements enfantins charmants.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Livre de mon ami.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3
Chapitre 06.mp3
Chapitre 07.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Biographies, ,

 

Page vue 23 565 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

10 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahmed sbaai le 19 novembre 2009

    je veux parler le francais et je trouve des deffis ..c’est pour cela que je vous remercie boucaeu mes amis..

  2. zhore le 15 décembre 2009

    C’est merveilleux de vous entendre .Je viens d’enregistrer ce livre avec votre forte voix .Elle a une présence telle qu’elle raisonne dans la tête.Continuez à nous émerveiller .On est toujours à votre écoute.Merci

  3. imad le 8 janvier 2010

    Merci becoup

  4. ahmed sbaai le 20 mai 2010

    je vous remercier pour votre excellent travail

  5. mumuh le 21 juin 2010

    Bonjour à tous de kabylie,
    J’aime beaucoup voir et rêver avec Anatole France.J’ai lu beaucoup d’extraits de ses livres dans mon enfance.Je ne le trouve pas dans nos librairies. Ici je n’arrive pas à télécharger, rien.Que faire ?

  6. Didier Guislain Pilette le 29 janvier 2011

    Merci M. Depasse.

  7. messaourboulanouar le 28 juin 2011

    en guise de remerciemnt pour le travail merveilleux des donneurs de voix je vous adresse un court poéme
    11.

    mais au soir de la vie
    sous le pesant fardeau de l’âge
    un homme aux yeux crevés par un dialecte étrange
    s’étonne de comprendre l’ombre
    et de mourir serein les mains pleines d’étoiles

    car au soir de la vie
    toute terre éprouvée dans son tumulte d’âges
    toute ardeur subjuguée par cette étrange glace
    venue de loin se feindre dans l’aurore exacte
    toute force en déroute au flanc de la terreur
    toute science faussée par sa propre cadence
    face au regard nouveau qui rajeunit le monde
    dépris
    lassé
    l’homme ancien s’achève
    bruit de combat sanglant au matin de l’outrage
    car au soir de la vie tout le jour recommence
    pour voir sous quelle éternité de cendre
    les braises de l’instant mortel
    sont astres dans nos mains
    au long travail de forges.

  8. colin le 21 février 2013

    Bonjour ,

    Merci pour cette lecture ,et celle du petit Pierre ,quelle enfance ! Vous me faîtes rêver avec ces textes merveilleux .

  9. Ahikar le 21 février 2013

    Merci beaucoup à René Depasse pour cette belle lecture du Livre de mon ami.

    Merci aussi à Messaour Boulanouar pour avoir déposé ici son beau poème.

    Vous pouvez écouter ici un de ses plus émouvants poèmes écrit en prison (l’Algérie était encore sous domination coloniale), et lu par Audrey Pulvar.

    http://www.franceinter.fr/emission-le-billet-d-audrey-pulvar-le-billet-d-audrey-pulvar-9

    J’écris pour que la vie soit respectée par tous
    je donne ma lumière à ceux que l’ombre étouffe
    ceux qui vaincront la honte et la vermine

    j’écris pour l’homme en peine l’homme aveugle
    l’homme fermé par la tristesse
    l’homme fermé à la splendeur du jour

    j’écris pour vous ouvrir à la douceur de vivre

    j’écris pour tous ceux qui ont pu sauver
    de l’ombre et du commun naufrage
    un coin secret pour leur étoile
    un clair hublot dans leurs nuages
    j’écris pour la lumière qui s’impose
    pour le bonheur qui se révèle
    j’écris pour m’accomplir au cœur de mes semblables
    pour que fleurisse en nous le désert froid du mal

    j’écris pour que la terre m’appartienne
    chaude tendre et joyeuse

    j’écris pour apaiser mon sang
    mon sang violent et dur et lourd de siècles
    j’écris pour partager ma joie
    avec ceux qui m’écoutent

    j’écris pour être heureux, pour être libre
    pour tous les hommes vrais
    qui comprennent mes cris ma peine et mon espoir

    j’écris pour éveiller l’azur
    au fond des yeux malades
    au fond des vieux étangs de honte

    j’écris pour qu’on défende
    pour qu’on respecte
    l’arbre qui monte
    le blé qui pousse
    l’herbe au désert
    l’espoir des hommes.

    Messaour Boulanouar, extrait de La Meilleure Force, tiré de Quand la Nuit se brise, anthologie de poésie algérienne, Points édition.

    Un lien pour ceux qui aimeraient le connaître :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Messaour_Boulanouar

    Sincères amitiés,

    Ahikar

  10. :( le 8 juin 2014

    Je peux pas télécharger ce livre audio par chapitre

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.