Page complète du livre audio gratuit :


IRVING, Washington – La Légende du vallon endormi

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 45min | Genre : Contes


La Légende du vallon endormi

L’écrivain américain Washington Irving (1783-1859) peut être considéré comme le mentor de Nathaniel Hawthorne (1804-1864) ou d’Edgar Allan Poe (1809-1849).

Dans Les Contes de l’Alhambra publiés sur le site, on trouve « tous les ingrédients du gothique », de même que dans Rip van Winkle, un des trente cinq contes de Le Livre d’esquisses d’où est extrait La Légende du vallon endormi (ou, sous un autre titre, La Légende de Sleepy Hollow).

Les cinéphiles connaissent bien le film fantastique germano-américain de Tim Burton, La Légende du cavalier sans tête, sorti en 1999 qui est une adaptation très libre de la nouvelle d’Irving dont le véritable sujet est la rivalité amoureuse entre Ichabod Crane et Brom Van Brunt pour obtenir la main de Katrina Van Tassel.

« Mais parmi les esprits qui hantent cette région enchantée, il est un esprit dominant et qui semble être le commandant en chef de toutes les puissances de l’air : c’est l’apparition d’une forme équestre sans tête. Suivant quelques-uns, ce serait le fantôme d’un cavalier hessois dont la tête^fut emportée par un boulet, dans quelque bataille sans nom, pendant la guerre révolutionnaire , et qui de temps à autre est aperçu par les gens du pays, dévorant l’espace dans les: ténèbres de la nuit, comme s’il était porté sur les ailes du vent. »

Bons frissons !

Traduction : Théodore Lefebvre (1862).

> Écouter un extrait : Première Partie.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Première Partie.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Deuxième Partie.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Contes, Fantastique, , ,

 

Page vue 7 617 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. emilieemilie le 31 décembre 2015

    AH René! René! Mais quel beau cadeau de Noël…. Je le télécharge immédiatement… Ô extase! j’en parlais il y a quelques jours avec une amie mais je ne savais pas qu’il s’agissait d’une adaptation d’un conte de Irving, l’auteur « des contes d’un voyageur », monument de la littérature gothique

  2. René Depasse le 31 décembre 2015

    Chère Emilieemilie,je vous souhaite une année pas trop gothique quand même.Merci pour tous vos messages 2015

  3. Jean H le 10 janvier 2016

    Un conte qui a beaucoup de personnalité (et où le cavalier sans tête se révèle bien accessoire :) ), bien mis en valeur par votre lecture vivante ! Merci de me l’avoir fait découvrir !

  4. René Depasse le 10 janvier 2016

    Merci Jean .H,Boulet,Stephane,Colin et Sebastien de m’encourager,par vos messages,à poursuivre la découverte(pour vous et pour moi)d’auteurs et de textes que la postérité a parfois injustement boudés malgré une valeur littéraire évidente.J’aime aussi faire se rencontrer les « reconnus » Mark Twain,Bossuet et Platon devant Musset et Montaigne ressuscités..qui vous remercient de votre attention!

  5. emilieemilie le 27 janvier 2016

    En effet, c’est une adaptation très libre;)… Tim Burton s’est inspiré de cette légende pour écrire une histoire très personnelle. Je trouve qu’elle manque de fantastique, mais vous avez satisfait ma curiosité.

    Je vous souhaite également une bonne année, mon cher Réné Depasse, en espérant découvrir de nouvelles œuvres grâce à vos goûts toujours très sûrs;)

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.