Page complète du livre audio gratuit :


LOVECRAFT, Howard Philips – La Couleur dans le météore

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 1h 53min | Genre : Nouvelles


La Couleur dans le météore

« Après quelques tâtonnements, Ammi ouvrit la basse porte blanche.
Il faisait plutôt sombre à l’intérieur, car la fenêtre était petite et à moitié obscurcie par de grossières barres de bois, et Ammi ne put rien voir sur le plancher. La puanteur était insoutenable, et avant de continuer il lui fallait battre en retraite dans une autre pièce et revenir les poumons emplis d’air respirable.
Quand il revint, il vit quelque chose de sombre dans un coin, et quand il put y voir plus nettement, il poussa tout de suite un hurlement. Pendant qu’il criait il lui sembla qu’un nuage obscurcissait momentanément la fenêtre, et une seconde plus tard il se senti frôlé par une sorte de répugnante vapeur. D’étranges couleurs dansaient devant ses yeux, et s’il n’avait été paralysé par l’horreur du moment présent, il aurait pensé au globule dans le météore, que le marteau du géologue avait fait éclater, et à la végétation morbide qui avait poussé au printemps.
Mais sur le coup, il ne pouvait penser qu’à la monstruosité blasphématoire qui se tenait devant lui. »

La Couleur dans le Météore (The color out of space), parue en 1927, est plus connue sous les titres La Couleur tombée du ciel, ou La Couleur venue d’ailleurs. Cette nouvelle à la construction remarquable distille une terreur insidieuse qui commence par une vague inquiétude, pour culminer en une horreur monstrueuse et cosmique.
Lovecraft montre tout son talent à dire l’indicible, en mettant en scène une couleur d’une telle étrangeté qu’elle ne peut même pas être décrite. En 1927, il bouleverse déjà les codes de la toute jeune science-fiction, en nous montrant une forme de vie venue d’ailleurs, totalement étrangère et absolument incompréhensible.

Traduction : Vincent de l’Épine.

Illustration : The Color out of Space, par Paul Flanders (licence Cc-By-Sa-3.0).

> Écouter un extrait : Partie 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Couleur dans le météore.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Partie 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Partie 02.mp3
Partie 03.mp3
Partie 04.mp3
Partie 05.mp3



> Références musicales :

Parties 1, 2 et 5 :
Tri-Tachyon, Tannhauser Gate, extrait de l’album The Warbird EP (licence Cc-By-Nc-4.0).

Partie 4 :
Kai Engel, Morbid Imagination, extrait de l’album Chapter One / Cold (licence Cc-By-Nc-4.0).

Partie 5 :
Tri-Tachyon, Gardarike, extrait de l’album The Warbird EP (licence Cc-By-Nc-4.0).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Fantastique, Nouvelles, , ,

 

Page vue 3 868 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

18 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Jean-Pierre Baillot le 16 décembre 2016

    On a les chocottes au bout de trois secondes. Vous allez faire un malheur, Vincent !

  2. thor le 17 décembre 2016

    Formidable !
    J’ai frémi dans la nuit ! Merci à vous !

  3. Sofia le 17 décembre 2016

    Trop bien ! Je ne vais pas être originale désolée. On ne le dit jamais assez mais merci et bravo pour le travail accompli . C’est juste trop bien on s’y croirait. Encore bravo et je réitère mes remerciements à tous les donneurs de voix. Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait un tour chez vous et j espère que j aurai un plus le loisir de vous écouter plus car j ai à peine le temps de lire un magazine….
    Sofia

  4. Vincent de l'Épine le 18 décembre 2016

    Merci à vous Jean-Pierre, Thor et Sofia, pour vos encouragements !
    Sofia, j’espère que vous trouverez le temps de revenir vous voir, vous êtes la bienvenue :-)

  5. colin le 19 décembre 2016

    Bonjour,
    j’avais envie d’arrêter mais votre voix envoûtante m’a forçé à poursuivre et heureusement merci à vous.

  6. Vincent de l'Épine le 20 décembre 2016

    Bonjour Colin, merci à vous, heureux de vous retrouver. Je suis très sensible à votre commentaire. Merci de votre fidélité !

  7. Shmuel R le 20 décembre 2016

    On a les chocottes même avant de télécharger. Mais nous avons pleine confiance en Vincent et en son travail fabuleux. Merci.

  8. Vincent de l'Épine le 21 décembre 2016

    Merci Shmuel, vous me faites bien de l’honneur… désolé de vous avoir fait peur ; j’espère que l’écoute vous fera au moins autant d’effet que le téléchargement !

  9. Archeus le 23 décembre 2016

    Bravo et merci!

    Traduire puis lire, je n’imagine pas le travail nécessaire mais le résultat est superbe. Aucun problème de diction ou d’enregistrement, vraiment du beau travail de qualité. En conséquence on « vit » vraiment l’histoire et celui-ci instaure une telle tension…

    Merci, vous avez fait de moi au fil de vos lectures un fan de lovecraft et un auditeur fidèle :-) .

  10. Vincent de l'Épine le 23 décembre 2016

    Bonjour Archeus, je ne saurais dire combien je suis sensible à votre commentaire. Je suis vraiment récompensé de mes peines (mais il n’y a pas que des peines : c’est aussi un plaisir de lire et même de traduire).
    Comme vous le dites, la traduction prend énormément de temps, surtout que je ne suis pas traducteur professionnel. La langue de Lovecraft est très difficile, mais il faut en plus rendre l’atmosphère très particulière qu’elle sait instaurer.
    Je suis vraiment très heureux d’avoir contribué à vous faire découvrir cet auteur majeur. Vous ensoleillez ma journée.
    Vincent

  11. Nestor Plasma le 25 décembre 2016

    Merci au lecteur et bon Noël à tous.

    ▶︎ Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  12. Nestor Plasma le 25 décembre 2016

    Rectification. Merci au lecteur et traducteur.

    ▶︎ Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  13. Vincent de l'Épine le 25 décembre 2016

    Merci !
    Traducteur et lecteur remercient Nestor Plasma. Joyeux Noël à vous !

  14. Alain B. le 1 janvier 2017

    C’est toujours avec plaisir que l’on retrouve les lectures de M. de l’Épine.
    Encore merci pour ce double travail (traduction & lecture), le résultat est parfait.
    Je suis également content de ne plus entendre cette intonation que je qualifierai de « larmoyante » qui rend l’écoute de « L’Intrus » ou de « Le Témoignage de Randolph Carter » impossible pour mon oreille. C’est un avis purement personnel et égoïste, j’espère que vous ne m’en tiendrez peu rigueur.

  15. Vincent de l'Épine le 2 janvier 2017

    Bonjour Alain,
    Je vous remercie très chaleureusement de votre commentaire, je suis heureux que cette nouvelle vous ait plu.
    Pour votre avis sur les deux autres lectures que vous mentionnez, bien sûr tout conseil est bon à donner et à entendre lorsqu’il est formulé comme ici avec bienveillance et courtoisie ! Je cherche perpétuellement à m’améliorer et je garderai ceci à l’esprit… même si je dois dire que tous les goûts sont dans la nature, et que je m’efforce de lire ces histoires comme je les ressens, et comme j’aimerais qu’on me les lise !
    Merci à vous de votre franchise et excellente année à vous :-)

  16. Sylvain le 9 janvier 2017

    Merci beaucoup Vincent,
    Je me permets d’utiliser ton prénom ainsi que le tutoiement, car oui, à force de t’écouter, j’ai l’impression de te connaître …
    Je fais mes recherches sur le site en fonction du donneur de voix. Et quand je peux cumuler du de l’Epine/Lovercraft, je suis juste heureux.
    Pour « la couleur tombée du ciel » c’est un bouquin que j’ai eu il y a très longtemps quand je jouais à call of Chtulu… que de souvenirs… Encore Merci Vincent. Bonne continuation.

    Sylvain.

  17. Vincent de l'Épine le 10 janvier 2017

    Bonjour Sylvain, merci de ton attention. C’est un très gros travail que ces traductions et lectures, et il y a souvent besoin de se remotiver. Me voici donc regonflé à bloc !
    Je suis vraiment heureux que mes enregistrements de Lovecraft te plaisent.
    Comme toi, j’ai découvert cet auteur extraordinaire en jouant à Call of Cthulhu il y a bien longtemps… Sincère merci pour tes encouragements.

  18. sylvain le 10 janvier 2017

    Avec plaisir Vincent, j’aurais pu être encore plus dithyrambique à ton égard, sincèrement. Promis, je laisserai un nouveau commentaire après l’écoute. Dès que je trouverai 2 heures de libre.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.