Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'NERVAL, Gérard (de) - Deux poèmes revisités' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Catherine Arenou le 15 avril 2010

    Monsieur Therault, j’aime votre les lecture sobre et claire, sans effet ampoulé pour tenter de faire littéraire.

    Catherine

  2. Gilles-Claude le 15 avril 2010

    Merci Catherine. Touché.

    Je préfère en effet une certaine retenue, un certain contrôle, une certaine distanciation. Un mélange du ‘Paradoxe sur le comédien’ et de Brecht.
    Plus important pour moi de tenter de faire sentir que de sentir.

    J’aime paraphraser Léo Ferré : je ne suis qu’un archet qui frotte les mots,
    sachant que le luthier, c’est l’auteur de l’œuvre. Pour moi, tout est là !

    L’Autre a besoin de son propre espace, de créer ses propres images
    et sentir ses propres émotions, sa propre histoire.
    On y arrive moins, selon moi, en faisant comme ‘celui qui sait’
    et qui surtout sent le besoin de ‘s’émietter’.
    Pour moi, exprimer ‘ma’ douleur serait comme me donner un coup de marteau sur le pouce afin de pouvoir dire à l’auditeur :
    as-tu déjà entendu une douleur semblable à la mienne ?

    Merci d’avoir senti cette approche, ce ‘travail’.
    C’est un entraînement
    et tant mieux si parfois, on y arrive… un peu,
    tout en sachant que la perfection, c’est dans les musées… et encore !

    Gilles-Claude

  3. Aurore...Boréale le 14 août 2010

    Quel hommage!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.