Livres audio gratuits de la catégorie 'Contes' :


LORRAIN, Jean – Le Vieux Rose, conte trouble

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Contes


Le Vieux Rose, conte trouble

Le Vieux Rose, conte trouble est une très étrange histoire que nous raconte Jean Lorrain, qui fréquenta le meurtrier.

« Pourquoi Maxime d’Orgys a tué sa maîtresse, jamais les jurés n’admettront cela, c’est un cas si particulier.

La chambre où cette pauvre Fanny a été trouvée égorgée et saignée somme un simple mouton. Si je vous disais que l’harmonie de cette fameuse chambre glauque, mais glauque comme le fond de la mer ou le lit d’une source, a été la seule cause du meurtre ! »

Illustration : Eduardo Rosales, Femme nue endormie (186?).

Le Vieux Rose, conte trouble.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 473 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOÏ, Léon – Contes et fables (Sélection 2)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 42min | Genre : Contes


Léon Tolstoï - Contes et fables

Voici une deuxième sélection de contes et fables écrits par Tolstoï lue à trois voix, qui fait suite à la première. Il s’agit d’histoires vraies, de courts récits édifiants, et de légendes merveilleuses. Les puissants y sont féroces ou ridicules, les moujiks, courageux et rusés, et les princesses se transforment en ver à soie…

Partie 1 : Belle la gagne, belle la dépense ; Pourquoi un moujik aima son frère aîné ; La Petite Fille et les champignons ; Les Deux Frères ; La Rosée ; Le Gilet.

Partie 2 : La Princesse aux cheveux d’or ; Le Requin ; L’Habit neuf du tsar ; Comment un moujik fit disparaître un bloc de pierre ; Les Trois Voleurs ; Soukhman.

Cette lecture est proposée en deux versions, avec et sans accompagnement musical.

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936).

Illustration : Ilya Repin, Portrait de Léon Tolstoï (1901).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 580 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – Blagues

Donneur de voix : Jonathan | Durée : 7min | Genre : Contes


Alphonse Allais

« J’ai pour ami un peintre norvégien qui s’appelle Axelsen et qui est bien l’être le plus rigolo que la terre ait jamais porté.
Bien qu’arrivé depuis peu de temps à Paris, Axelsen a su conquérir un grand nombre de sympathies.
J’ajouterai, pour être juste, que ces sentiments bienveillants émanent principalement des mastroquets du boulevard Rochechouart, des marchands de vin du boulevard de Clichy, des limonadiers de l’avenue Trudaine, et, pour clore cette humide série, du gentilhomme-cabaretier de la rue Victor-Massé. »

Alphonse Allais est un journaliste, écrivain et humoriste français, né le 20 octobre 1854 à Honfleur et mort le 28 octobre 1905 à Paris.
Reconnu pour sa plume acerbe et son humour absurde, il était également considéré comme l’un des plus grands conteurs de langue française.

Blagues.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 782 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAURENS DE LA BARRE, Ernest (du) – L’Homme sans tête

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


Un druide

Plusieurs auteurs ont recueilli des Contes de Basse Bretagne.

L’Homme sans tête allie le fantastique, le côté « bon enfant » et l’ironie du conteur.

« Il y avait autrefois, du côté de Plouguer, là-bas, sur le bord de l’Aulne, au dessous de Carhaix, un village habité par des païens qui adoraient des dieux, des demi-dieux, des déesses, des diablesses et un tas de vilaines choses. J’ai entendu dire par des savants que leurs chefs s’appelaient druides… Dans ce temps-là, la croix de Notre-Seigneur n’avait pas encore trois cents ans. Vous voyez que mon histoire est plus vieille que Mathusalem: n’importe, les vieilles choses valent bien les neuves. »

Illustration : Un druide (S. XIX).

L’Homme sans tête.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 464 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARGERIE, Eugène (de) – Babylas, histoire d’une jambe de bois

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Contes


Eugène de Margerie

Babylas, histoire d’une jambe de bois

« Ce que j’aimais surtout en lui, c’était cette naïveté, cet élan avec lequel il s’écriait souvent – et, semblait-il, à propos de rien – : « Que je suis donc heureux ! »
Tant d’autres, à sa place, se fussent estimés misérables. À trente ans, avoir une jambe de bois, être ainsi devenu impropre à toute besogne tant soit peu active…
En ma qualité de conteur, – le conteur ne sort jamais sans un brin de curiosité, cela fait partie de son outillage – j’avais toujours désiré savoir d’où venait cette jambe de bois. »

Vous n’avez plus qu’à écouter cette belle histoire publiée par Eugène de Margerie (1820-1900) dans Contes d’automne.

Illustration : Eugène de Margerie.

Babylas, histoire d’une jambe de bois.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 487 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEMAÎTRE, Jules – Lilith

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Contes


Lilith

L’académicien français Jules Lemaître (1863-1914), connu comme critique littéraire, fut aussi poète, dramaturge et même conteur.
Voici un de ses Dix Contes à relire le jour de Noël.

Lilith
« La princesse Lilith, fille du roi Hérode, couchée sur un lit de pourpre, songeait, tandis que la négresse Noun balançait sur son front un éventail de plumes et que son chat Astaroth dormait à ses pieds. La princesse Lilith avait quinze ans… Elle songeait à son père, le roi Hérode, si sombre et toujours malade. Quelquefois, il s’enfermait dans sa chambre et, là, on l’entendait pousser des cris. C’est qu’il croyait revoir ceux qu’il avait fait mourir… Et, bien que Lilith ignorât ces choses, son père lui inspirait une grande terreur… Elle songeait au Messie attendu des Juifs… »

Lilith.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 503 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETBI, Shmuel – Le Loup, le renard et les trois petits lapins (Suite)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 22min | Genre : Contemporains


Le Loup, le renard et les trois petits lapins

La vie était belle et bonne au bois de Poutchou.

Tous les animaux vivaient en paix et ils étaient tous amis. Boumboum avait été nommé chef de la communauté et administrait sagement le bois, à la satisfaction de tous les animaux. On avait creusé des tunnels pour les taupes, tracé des sentiers pour les biches et leurs faons, élagué les arbres pour permettre aux oiseaux de construire leur nid et élever leur famille.

Les trois lapins vivaient heureux et insouciants. Le loup était devenu la super-star du zoo de la ville voisine, il participait à des concours de saut à la corde, donnait des cours de hurlement artistique à des chouettes de Sibérie et avait un grand rôle dans les représentations du Petit Chaperon rouge.

Hélas, un grave danger les menace : Goupil, le renard, a été signalé dans les parages…

Merci à Isabelle pour l’illustration de ce conte.

Le Loup, le renard et les trois petits lapins (Suite).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 869 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COPPÉE, François – Œuvres posthumes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Contes


Maximilien Luce - Une rue de Paris en mai 1871

La Commune de Paris (1871) a profondément marqué François Coppé (1842-1908).
Dans un de ses Contes rapides (1888) intitulé Œuvres posthumes, il exprime sa rancœur à l’égard d’un certain communard Michel Polanceau… Valeur historique du document et belle expression de pitié pour la veuve d’un poète tombée dans la misère.

« Ce naïf poète avait commandé une bande d’ivrognes incendiaires et s’était fait tuer pour une loque rouge ! N’était-ce pas révoltant ? Oh ! l’infamie, la bêtise des rages politiques ! »

Illustration : Maximilien Luce, Une rue de Paris en mai 1871 (1903-1906).

Œuvres posthumes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 492 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Contes :