Livres audio gratuits de la catégorie 'Contes' :


ANONYME – Contes et Légendes du vieux Japon

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne & Cocotte | Durée : 1h 35min | Genre : Contes


Cent vues d'Edo

Ces Contes et Légendes du vieux Japon ont d’abord été traduits en anglais par M. A.B. Mitford, secrétaire de la légation britannique au Japon. Ils font partie d’un volume intitulé Tales of Old Japan, dont il recueillit les éléments pendant les années qui suivirent l’ouverture du pays aux étrangers.
Depuis lors, on a beaucoup écrit sur le Japon. De nombreux ouvrages ont parlé de son histoire, de sa littérature, de ses traditions. Mais le livre de M. Mitford garde, pour tous ceux qui habitèrent comme nous l’Extrême-Orient, un grand charme évocateur et primesautier. »
Cet ouvrage a été ensuite traduit en français en 1904 par la comtesse de Pimodan.

L’estampe qui illustre ces contes fait partie de la série : Cent vues d’Edo par Hiroshige n°35 : Printemps.

> Écouter un extrait : 01. Le Moineau.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 764 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANDERSEN, Hans-Christian – La Vierge des glaciers

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h | Genre : Contes


La Vierge des glaciers

La Vierge des glaciers est un conte du recueil Les Contes danois, de Hans-Christian Andersen.

« Rudy avait deux ans lorsqu’il perdit son père. Sa mère résolut de retourner dans l’Oberland bernois, son pays natal, auprès de son père, qui vivait à une lieue de Grindelwald. Il sculptait de jolis objets en bois et gagnait ainsi sa vie.
Elle partit donc au mois de juin, son enfant sur ses bras, en compagnie de deux chasseurs de chamois. Ils avaient passé la montée de la Gemmi et déjà ils apercevaient de loin les chalets de leur vallée. Il restait encore à traverser un grand glacier. Le chemin était pénible. Il était tombé fraîchement de la neige ; elle cachait une crevasse qui n’allait pas à des centaines de pieds, comme il y en a, mais qui était plus profonde cependant qu’une hauteur d’homme. La jeune femme glissa, enfonça dans la neige et disparut avec Rudy au fond de la crevasse.
On n’entendit d’abord ni cris ni soupirs. Mais bientôt l’enfant se mit à pleurer. Il fallut plus d’une heure aux chasseurs pour aller quérir des piquets et des cordes au plus proche chalet. Après bien des efforts, ils ramenèrent à la lueur du jour les corps de la mère et de l’enfant, qui paraissaient sans vie. On parvint à ranimer le petit, mais non la mère. Il fut porté à son grand-père, qui l’éleva aussi bien qu’il le put. »

Traduction : Ernest Grégoire (1828-1880) et Louis Morand (18?-18?).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 476 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CARROLL, Lewis – À travers le miroir, et ce qu’Alice trouva de l’autre côté

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 2h 59min | Genre : Contes


À travers le miroir, et ce qu'Alice trouva de l'autre côté

Dans cette suite d’Alice au Pays des Merveilles, Alice a 7 ans et demi, et sa chatte Dinah est mère de deux petites chattes, l’une noire et l’autre blanche… En traversant le miroir, Alice se retrouve dans un monde où tout fonctionne à l’envers, et où les personnages sont ceux d’un échiquier géant. On retrouvera certains des personnages les plus connus de Lewis Carroll, comme Humpty Dumpty ou Twiddledum et Twiddledee.

Lewis Carroll offre, bien avant Jarry, Kafka ou les surréalistes, la matrice de toute une tradition d’humour absurde, qui culmine peut-être avec les Monthy Python. Les règles de toutes sortes (règles de la logique, règles de la conversation, règles du jeu d’échecs, règles traditionnelles du récit) y sont sans cesse bousculées… Et pourtant, Alice est une petite fille pétrie des bonnes manières victoriennes : très préoccupée par la bienséance, réprimant continuellement ses envies de rire, de pleurer ou de contredire ses étranges interlocuteurs, elle est aussi raisonnable qu’ils sont raisonneurs, aussi polie qu’ils sont grossiers, aussi obéissante qu’ils sont autoritaires.

La difficulté particulière de la traduction tient aux nombreux jeux de mots qui émaillent le récit : il a fallu souvent s’écarter de la traduction littérale des mots concernés, afin de garder le jeu sur les consonances. Par exemple, le jeu de mots entre « flour » et « flower » peut se traduire avec un jeu de mots entre « farine » et « famine », mais cela exige qu’on « torde » le texte. 
Dans ces mêmes jeux de mots, les nombreuses références aux comptines, jeux traditionnels et personnages populaires anglais ont dû parfois être abandonnées au profit de la lisibilité du texte.

Traduction: Pauline Pucciano, pour Littératureaudio.com.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 871 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Judith – Mémoires d’un éléphant blanc (Version 2)

Donneuse de voix : Véronique Ronchi | Durée : 3h 32min | Genre : Contes


Éléphant et cornac

« Les anciens racontent que les éléphants ont écrit des sentences en grec et que l’un d’eux, même, a parlé. Il n’y a donc rien d’invraisemblable à ce que l’éléphant blanc dont il s’agit ici, le fameux Iravata, si célèbre dans toute l’Asie, ait pu écrire ses mémoires.
[...]
Ce que j’écrivis fut simplement l’histoire de ma vie déjà longue, et que ma chère maîtresse ne connaissait pas en entier. Elle fut aussitôt traduite de l’hindoustani, dans lequel je l’avais écrite, en toutes les langues d’Asie et d’Europe, et vendue par centaines de mille volumes.
Cette gloire, qui me fit beaucoup d’envieux parmi les auteurs des différents pays dont les livres ne se vendaient pas aussi bien, ne me rendit pas orgueilleux. Ma récompense, ce fut sa joie et son émotion à Elle ; le reste du monde m’importait peu, car tout ce que j’avais fait, c’était seulement, uniquement pour Elle ! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 756 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KLEIST, Heinrich (von) – Les Amours de Saint-Domingue

Donneuse de voix : Mon Evasion | Durée : 54min | Genre : Contes


Heinrich von Kleist

Heinrich von Kleist (1777-1811) est un grand narrateur et dramaturge allemand qui s’est éloigné des courants littéraires de son temps.
Il a rompu avec les conventions de sa classe et a mené une vie agitée.
Dans sa tragédie d’enchevêtrement, il décrit des personnes qui existent sans aucune sécurité. Radicales et versées sur le plan linguistique, ses œuvres explorent l’abîme de l’âme humaine, tout en abordant les conflits de son temps.
Financièrement ruiné et profondément désespéré, il se suicida avec son égérie Henriette Vogel, malade d’un cancer en phase terminale, le 21 novembre 1811.

Les Amours de Saint-Domingue : « Dans la partie française de Saint-Domingue, aux environs du Port-au-Prince, un nègre terrible, nommé Congo-Hoango, se distingua par sa cruauté dans le massacre des blancs au commencement de ce siècle. »

Traduction : A.-I. (Adrienne J. Cherbuliez, 1804-18..) et Joël Cherbuliez (1806-1870).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 718 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLADÉ, Jean-François – Trois Contes de Gascogne

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 3min | Genre : Contes


Reliure1

Jean-François Bladé, né à Lectoure (Gers) le 15 novembre 1827 et mort à Paris le 30 avril 1900, est un magistrat, historien et folkloriste français. Son œuvre majeure est sa collecte des traditions orales de la Gascogne.

Dans La Belle Endormie : Saint Pierre s’adresse au roi qui cherche sa femme : « Mon ami, ta femme est prisonnière, sur une haute montagne, dans une île de la mer. À l’ombre d’un grand chêne, elle dort, et dormira jusqu’à ce que tu la réveilles. »

Le Drac désigne, principalement en Occitanie et en Catalogne, un grand nombre de créatures imaginaires de formes variables, dont la plupart sont considérées comme des dragons représentant le diable, liés à l’eau et à ses dangers.

Dans Le Roi des corbeaux, on voit une très jeune femme se confronter à des épreuves terribles pour sauver son mari et son peuple de corbeaux.

> Écouter un extrait : La Belle Endormie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 016 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KLEIST, Heinrich (von) – Le Jugement de Dieu

Donneuse de voix : Mon Evasion | Durée : 59min | Genre : Contes


Heinrich von Kleist

Heinrich von Kleist (1777-1811) est un grand narrateur et dramaturge allemand qui s’est éloigné des courants littéraires de son temps.
Il a rompu avec les conventions de sa classe et a mené une vie agitée.
Dans ses tragédies d’enchevêtrement, il décrit des personnages qui existent sans aucune sécurité.
Radicales et versées sur le plan linguistique, ses œuvres explorent l’abîme de l’âme humaine, tout en abordant les conflits de son temps.
Financièrement ruiné et profondément désespéré, il se suicida avec son égérie Henriette Vogel, malade d’un cancer en phase terminale, le 21 novembre 1811.

Le Jugement de Dieu : le duc Guillaume Breysach semblait avoir dérogé à son rang en épousant la comtesse Catherine de Heersbruck, de la maison du Haut-Huningen. Depuis lors il vivait dans la plus grande inimitié avec son frère le comte Jacob de Rothbart…

Traduction : A.-I. (Adrienne J. Cherbuliez, 1804-18..) et Joël Cherbuliez (1806-1870).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 820 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KLEIST, Heinrich (von) – La Fête Dieu, ou Le Pouvoir de la musique (Version 2)

Donneuse de voix : Mon Evasion | Durée : 21min | Genre : Contes


Heinrich von Kleist

Heinrich von Kleist (1777-1811) est un grand narrateur et dramaturge allemand qui s’est éloigné des courants littéraires de son temps.
Il a rompu avec les conventions de sa classe et a mené une vie agitée.
Dans sa tragédie d’enchevêtrement, il décrit des personnes qui existent sans aucune sécurité. Radicales et versées sur le plan linguistique, ses œuvres explorent l’abîme de l’âme humaine, tout en abordant les conflits de son temps.
Financièrement ruiné et profondément désespéré, il se suicida avec son égérie Henriette Vogel, malade d’un cancer en phase terminale, le 21 novembre 1811.

La Fête Dieu, ou Le Pouvoir de la musique : après quelques jours passés à converser sur les événements remarquables qui venaient d’avoir lieu dans les Pays-Bas, quatre frères, ayant appris que les nonnes du couvent de Sainte-Cécile, situé aux portes de la ville, se disposaient à célébrer la Fête-Dieu, échauffés par le fanatisme, par la jeunesse et par l’exemple, résolurent de donner à la ville d’Aachen le spectacle d’un iconoclaste.

Traduction : A.-I. (Adrienne J. Cherbuliez, 1804-18..) et Joël Cherbuliez (1806-1870).

La Fête Dieu, ou Le Pouvoir de la musique.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 493 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Contes :