Livres audio gratuits de la catégorie 'Histoire' :


CHAMPAGNAC, Jean-Baptiste-Joseph – Le Magicien picard – Voleur audacieux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Histoire


Crépy-en-Valois

Les Chroniques du crime et de l’innocence.

Deux affaires de la fin du dix-huitième siècle…

Le Magicien picard

« Le charlatanisme prend toutes les formes, s’introduit dans tous les états, exploite toutes les conditions. C’est un véritable Protée qui, malgré le progrès des lumières, fera encore bien long-temps des dupes. »

Voleur audacieux

« Les environs de la ville de Crespy-en-Valois furent, depuis 1773 jusqu’en 1775, le théâtre des attentats d’un voleur dont la témérité était presque sans exemples. Mais ce qu’il y avait de plus extraordinaire, c’est qu’il paraît qu’il n’eut point de complices dans l’exécution de ses crimes. »

Illustration : Tavernier de Jonquières, Vue de la porte du Pont à Crépy-en-Valois (178?).

Le Magicien picard.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 752 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROBIDA, Albert – Le Crâne du géant

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 14min | Genre : Nouvelles


Carl Spitzweg - Le Naturaliste

Le Crâne du géant (1917) d’Albert Robida est un article scientifique et humoristique en pleine guerre de 14.

La fin n’était pas attendue !

« Les journaux n’ont rien dit de l’extraordinaire communication, la Censure ayant coupé tous les articles. Nous ne savons rien, et, à Béthune, Mlle Marianne n’a pas de nouvelles de M. Colombry. »

Illustration : Carl Spitzweg, Le Naturaliste (187?).

Le Crâne du géant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 665 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45h 08min | Genre : Biographies


Achille Devéria - François Vidocq

Eugène-François Vidocq, né le 24 juillet 1775 à Arras et mort le 11 mai 1857 à Paris, était un bagnard puis un policier français et enfin un détective privé.

Forçat évadé du bagne, il devient chef de la « brigade de sûreté ». À la tête de cette brigade qui devient par la suite le service de sûreté de la préfecture de police de Paris, ancêtre de la direction régionale de la police judiciaire parisienne, il est le père de la police judiciaire. Il est également le fondateur de la toute première agence de détectives privés de l’histoire.

Les Mémoires de Vidocq, chef de la police de sûreté jusqu’en 1827 en 4 volumes, maintenant disponibles dans leur intégralité, commencent avec une préface justificative de l’auteur.

Tome 01 :

- Chapitre 01,
- Chapitre 02,
- Chapitre 03,
- Chapitre 04,
- Chapitre 05,
- Chapitre 06,
- Chapitre 07,
- Chapitre 08,
- Chapitre 09,
- Chapitre 10,
- Chapitre 11,
- Chapitre 12,
- Chapitre 13,
- Chapitre 14.

Tome 02 :

- Chapitre 15,
- Chapitre 16,
- Chapitre 17,
- Chapitre 18 (début, fin),
- Chapitre 19 (début, fin),
- Chapitre 20,
- Chapitre 21,
- Chapitre 22,
- Chapitre 23,
- Chapitre 24,
- Chapitre 25,
- Chapitre 26,
- Chapitre 27,
- Chapitre 28,
- Chapitre 29,
- Chapitre 30.

Tome 03 :

- Chapitre 31,
- Chapitre 32,
- Chapitre 33,
- Chapitre 34,
- Chapitre 35,
- Chapitre 36,
- Chapitre 37,
- Chapitre 38,
- Chapitre 39,
- Chapitre 40 (début, fin),
- Chapitre 41,
- Chapitre 42,
- Chapitre 43,
- Chapitre 44,

Tome 04 :

- Chapitre 45 (début, suite, fin),
- Chapitre 46,
- Chapitre 47,
- Chapitre 48,
- Chapitre 49,
- Chapitre 50,
- Chapitre 51,
- Chapitre 52,
- Chapitre 53,
- Chapitre 54,
- Chapitre 55,
- Chapitre 56,
- Chapitre 57,
- Chapitre 58,
- Chapitre 59,
- Chapitre 60,
- Chapitre 61,
- Chapitre 62,
- Chapitre 63,
- Chapitre 64,
- Chapitre 65,
- Chapitre 66,
- Chapitre 67,
- Chapitre 68,
- Chapitre 69,
- Chapitre 70,
- Chapitre 71,
- Chapitre 72,
- Chapitre 73,
- Chapitre 74,
- Chapitre 75,
- Chapitre 76,
- Chapitre 77.

Illustration : Achille Devéria, Portrait de François Vidocq (XIXe).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 856 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 77)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Biographies


Des riffaudeurs en pleine action

Les Riffaudeurs.

« De même que les escarpes ou garçons de campagne, les riffaudeurs prennent assez ordinairement la qualité de marchands forains ou de marchands-colporteurs. Ce sont des voleurs qui chauffent ou plutôt brûlent les pieds des personnes, pour les contraindre à déclarer où est leur argent. »

Contenu du chapitre 77, le dernier du tome 4, et dernier, des Mémoires de Vidocq :

Salambier. – L’ordre du maire. – Les faux auxiliaires. – Les chiens dans l’erreur. – Heureux accident. – Une fugue. – Le zéro de la vie. – L’alpha, l’oméga et le béta. – Le pot-au-noir. – 1816.

Illustration : Des riffaudeurs en pleine action (Histoire des sociétés secrètes, politiques et religieuses, Pierre Zaccone, 1866-1879).

Chapitre 77.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 832 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 76)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Biographies


Un colporteur en 1828

Les Escarpes, ou Garçons de campagne.

Contenu du chapitre 76 :

Les mœurs douces. – Les braves gens. – La famille des Cornu. – L’alibi préparé. – Les ambulants. – Le cul-de-jatte.

« Presque tous les assassins de profession prennent la qualité de marchands-colporteurs, de marchands de bestiaux, de maquignons, etc… »

Illustration : Un colporteur en 1828 (imagerie d’Épinal).

Chapitre 76.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 913 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MERLIN, María de las Mercedes Santa Cruz y Montalvo – Les Esclaves dans les colonies espagnoles

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 30min | Genre : Histoire


Les Esclaves dans les colonies espagnoles

Paru dans la Revue des deux mondes un 1841, cet article de la comtesse Merlin (María de las Mercedes Santa Cruz y Montalvo Merlin – 1789-1852), écrivain franco-cubaine, mène une réflexion personnelle mais subtile sur la situation complexe de la traite à Cuba et l’abolition de l’esclavage aux Antilles.

« Si la législation française fut sévère et dure, la loi anglaise est encore plus acerbe et plus inhumaine. Chose remarquable, plus les nations sont gouvernées par des institutions libérales, plus elles resserrent le collier de fer qui opprime leurs esclaves. On dirait que le besoin de domination et l’orgueil humain, comprimés par des lois équitables, cherchent à reprendre leur essor aux dépens de la race asservie. L’Espagne, avec son gouvernement absolu, est la seule nation qui se soit occupée d’adoucir le sort du nègre ; l’humanité de nos colons envers leurs esclaves rend la vie matérielle de ces derniers plus heureuse, sans aucun doute, que celle des journaliers français, tandis que les Anglais et les Américains du Nord abreuvent les nègres de dégoût et de douleur par leurs cruels traitements, par leur méprisant orgueil. »

Les Esclaves dans les colonies espagnoles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 028 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 75)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Biographies


Henry Monnier - Le Petit Homme gris

Les Rasmatiques (à ne pas confondre avec les soulasses !) :

« Dès le point du jour, ils vont se mettre en observation sur la route, dans le voisinage de quelque barrière, et là, ils examinent avec soin les allants et les venants, jusqu’à ce qu’ils aient trouvé parmi eux un de ces individus dont la physionomie et le costume trahissent l’excessive simplicité. C’est un nigaud crédule et intéressé qu’il leur faut : paysan ou non, un provincial, soit qu’il arrive, soit qu’il parte, fait toujours merveilleusement leur affaire, pourvu toutefois qu’il ne manque pas d’argent. »

Contenu du chapitre 75 :

Part à deux. – Le lecteur d’affiches. – L’homme accommodant. – Mésaventure d’un cordon-bleu. – Le mari et la femme, ou la montre et la chaîne. – Une querelle de ménage. – Filou et faussaire. – Le vœu de la loi.

Illustration : Henry Monnier, Le Petit Homme gris (1828).

Chapitre 75.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 978 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAST, Amédée (de) – Les Beignets de Mademoiselle de Guise

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 5min | Genre : Histoire


Les Beignets de Mademoiselle de Guise

Cette nouvelle historique, au titre odorant, d’Amédée de Bast (1792-1892) évoque avec bonheur la veille du jour du mariage d’Élisabeth-Sophie de Lorraine (Mademoiselle de Guise) avec le duc de Richelieu le 7 avril 1734. Elle est extraite du recueil Les Fresques édité en 1859.

« Quant à moi, mesdemoiselles, poursuivit Mlle de Guise, je me réserve le droit de revêtir ces belles reinettes de leurs atours de pâte et de les jeter dans la poêle.
- C’est brave de ta part, interjeta Mme de Bussy, car enfin la veille d’un mariage un joli visage n’affronte pas volontiers les frémissements d’une friture, et si un malheur arrivait ?…
- Eh bien, interrompit la châtelaine de Beaujeu avec un stoïcisme charmant, je serais Mlle de Guise la Balafrée ! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 014 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Histoire :