Livres audio gratuits de la catégorie 'Histoire' :


BOISSIER, Gaston – Les Délateurs

Donneuse de voix : Veski | Durée : 1h 59min | Genre : Histoire


Pierre-Jean Chabert - Sculpture

Dans le cadre de ses Études de mœurs romaines sous l’empire, Gaston Boissier évoque ici cette « rage d’accuser qui épuisa Rome bien plus qu’une guerre civile » (Sénèque) : la délation institutionnelle sévit durant tout le 1er siècle de l’Empire (en particulier sous Tibère, Caligula, Néron puis Domitien).

Ce « métier », qui procurait si facilement fortune et ascension sociale tout en réglant ses comptes personnels, moyennant quelques assauts de veulerie et de cynisme, fut bien utile à ces empereurs pour museler l’opposition en préservant des apparences de légalité. En somme « pour faire mourir dans les formes ». Quelle superbe occasion pour G. Boissier de se jeter, toutes griffes dehors, dans les polémiques historiques concernant le « profil » de Tibère !

Cette haute société patricienne, si opulente et si raffinée, vit en fait un cauchemar : « Jamais, dit Tacite, plus de consternation et d’alarmes ne régnèrent dans Rome. On tremble devant ses plus proches parents ; on n’ose ni s’aborder ni se parler ; connue, inconnue, toute oreille est suspecte. Même les choses muettes et inanimées inspirent de la frayeur. On promène sur les murs et sur les lambris des regards inquiets. »

« Il y avait des familles où la mort violente était devenue une habitude ; par exemple, on ne finissait plus autrement chez les Pisons. Dans ces familles sacrifiées, tous les jeunes gens pouvaient se dire qu’aucun d’eux n’arriverait à l’âge mûr. »

C’est ainsi l’occasion d’un nouveau regard sur le stoïcisme de Sénèque : « « À quelle époque est-on mort avec plus de facilité et de courage ? »

Illustration : Sculpture de Pierre-Jean Chabert avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Les Délateurs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 667 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Femme

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Histoire


Antoine Watteau - L'Amour désarmé

L’article Femme comprend plusieurs parties signées par différents encyclopédistes :

FEMME, s. f. (Anthropologie.) fæmina, gunè en grec, ischa en hébreu ; c’est la femelle de l’homme.
FEMME, (Droit nat.) en latin uxor, épouse de l’homme, considérée en tant qu’elle lui est unie par les liens du mariage.
FEMME, (Jurisp.) on comprend en général sous ce terme, toutes les personnes du sexe féminin.
et FEMME, (Morale.) : « Ce nom seul touche l’âme, mais il ne l’éleve pas toûjours  [...] » Texte, que nous avons choisi, de Joseph-François-Édouard de Corsembleu Sieur de Desmahis (1723-1761), poète et dramaturge.

Son portrait des femmes du Siècle des lumières, symbolisées par Chloé, est une étude poétique et marivaudesque qui surprend dans un Dictionnaire.

« J’ai lu que de toutes les passions, l’amour est celle qui sied le mieux aux femmes ; il est du moins vrai qu’elles portent ce sentiment, qui est le plus tendre caractere de l’humanité, à un degré de délicatesse & de vivacité où il y a bien peu d’hommes qui puissent atteindre. Leur ame semble n’avoir été faite que pour sentir, elles semblent n’avoir été formées que pour le doux emploi d’aimer. A cette passion qui leur est si naturelle, on donne pour antagoniste une privation qu’on appelle l’honneur ; mais on a dit, & il n’est que trop vrai, que l’honneur semble n’avoir été imaginé que pour être sacrifié. »

Femme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 768 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – Henri IV

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 6h 20min | Genre : Romans


Henri IV

« Étudié dans ses habitudes privées par un observateur qui verrait la grandeur à travers la simplicité, la poésie à travers la prose, l’idéal à travers le réel, peut-être le grand homme grandirait-il encore. La réalité n’est pas, à nos yeux, la tombe où s’engloutit l’homme C’est, au contraire, le piédestal où s’élève sa statue.

Henri IV s’était arrêté pour dîner dans un petit village. Comme Sully était occupé à donner des ordres pour la marche de son artillerie et voyant qu’il allait dîner seul, il demanda qu’on aille lui chercher l’homme qui passait pour avoir le plus d’esprit dans le village.
Cinq minutes après, on lui amenait un paysan, qu’il fait asseoir devant lui, de l’autre côté de la table.
« Comment t’appelle-t-on ?
- Gaillard !
- Ah ! Et quelle différence vois-tu entre gaillard et paillard ?
- Sire, la largeur d’une table !
- Ventre-saint-gris, dit le roi, je ne croyais pas trouver tant d’esprit dans un si petit village ! »

Bassompierre fut employé par Henri IV comme ambassadeur. Au retour d’une de ces ambassades en Espagne, il contait au roi qu’il avait fait son entrée à Madrid sur la plus belle petite mule qui fut au monde.
« – Ah ! dit Henri IV, le beau spectacle que cela devait faire, de voir un âne monté sur une mule !
- Tout beau, Sire, dit Bassompierre, je représentais Votre Majesté ! »

« J’aime tant Paris et Saint-Germain, disait un jour la reine-mère, que je voudrais avoir un pied à Paris et l’autre à Saint-Germain.
- Et moi, dit Bassompierre, en faisant le geste de regarder au plafond, je voudrais être à Nanterre. » »

Henri IV fait partie de la série Les Grands Hommes en robe de chambre, écrite par Alexandre Dumas en 1855 et 1856.

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 38 519 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – La Bataille de Waterloo

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Histoire


Thomas Jones Barker - La Bataille de Waterloo

2015 est le bicentenaire de la Bataille de Waterloo (18 juin 1815).

Outre L’Expiation, extrait des Châtiments de Hugo, et Waterloo écrit par Erckmann-Chatrian, il existe des textes célèbres, telle la bataille de Waterloo vue par Stendhal dans La Chartreuse de Parme, par Victor Hugo dans Les Misérables (Livre I) ou encore par Chateaubriand dans Les Mémoires d’outre-tombe que nous groupons dans cette courte anthologie.

« Bien qu’un succès de Napoléon m’ouvrit un exil éternel, la patrie l’emportait dans ce moment dans mon cœur ; mes voeux étaient pour l’oppresseur de la France, s’il devait, en sauvant notre honneur, nous arracher à la domination étrangère. » (Chateaubriand)

« Quelque chose de pareil à cette vision apparaissait sans doute dans les vieilles épopées orphiques racontant les hommes-chevaux, les antiques hippanthropes, ces titans à face humaine et à poitrail équestre dont le galop escalada l’Olympe, horribles, invulnérables, sublimes ; dieux et bêtes. » (Victor Hugo)

« Fabrice était surtout scandalisé de ce bruit qui lui faisait mal aux oreilles. L’escorte prit le galop ; on traversait une grande pièce de terre labourée, située au-delà du canal, et ce champ était jonché de cadavres. » (Stendhal)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 098 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VINGTRINIER, Emmanuel et Joseph – Les Canuts (Première Partie)

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 5h 47min | Genre : Romans


Dousset Canuts.JPG

Lyon : 1831-1834.
Une page célèbre de l’histoire ouvrière s’écrit à cette époque-là : les ouvriers tisserands, opprimés et exploités, découvrent l’action collective afin d’améliorer leur sort. Leur détermination se traduira d’ailleurs par le slogan : « Vivre en travaillant ou mourir en combattant ».

La révolte, l’insurrection, les barricades, mais aussi les manipulations en tous genres, Marius Jacquemin les vit à travers son engagement dans la lutte. Pourtant, cette guerre civile qui va ravager Lyon, il l’abhorre.

Apparemment marqués par cette période, Emmanuel et Joseph Vingtrinier, journalistes et historiens, nous font revivre ces événements à travers les destins opposés de deux frères : l’un canut, l’autre fabricant. L’évocation romanesque se double d’une relation précise des événements qui s’appuie sur une localisation minutieuse de l’action.
Ce combat emblématique de la classe ouvrière trouvera un large écho en France et en Europe : Victor Hugo, Karl Marx et Aristide Bruant l’évoqueront chacun à leur façon. Il sert encore de référence dans notre histoire syndicale contemporaine.

Illustration : composition personnelle.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 455 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROLLAND, Romain – Au-dessus de la mêlée

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 3h 54min | Genre : Essais


Cathédrale de Reims incendiée

Au moment où éclate la première guerre mondiale, Romain Rolland (1866-1944) vit à Genève où il publie des articles, qu’il recueillera en 1915 sous le titre significatif de l’un d’entre eux : Au-dessus de la mêlée. Dans ce célèbre manifeste pacifiste, l’auteur adjure les peuples français et allemand de respecter la vérité et de faire preuve d’humanité dans le désastreux conflit que les oppose. Cette neutralité et cette hauteur de vues déclenchèrent une violente controverse et lui attirèrent la haine unanime des belligérants. Sa lucidité fut néanmoins récompensée par le Prix Nobel de littérature pour l’année 1916, qui couronnait aussi l’auteur des 10 volumes de Jean-Christophe (1904-1912), le premier roman-fleuve français, dont le héros est un musicien allemand.

Signalons une erreur de numérotage des chapitres dans l’exemplaire de 1915 ayant servi à établir le  texte disponible sur Wikisource. Afin de faciliter à nos auditeurs le suivi de la version texte pendant l’écoute, nous avons « répercuté » cette erreur dans le numérotage des fichiers. C’est la raison pour laquelle vous ne trouverez pas de Chapitre 4.

> Écouter un extrait : Introduction.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 272 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ACHARD, Amédée – Le Bohémien

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Histoire


Pál Böhm - Caravane de Bohémiens

La liste des œuvres du journaliste romancier et auteur dramatique Amédée Achard (1814-1875) dépasse la centaine…

Le Bohémien est une étude historique et sociologique qui nous fournit des indications précises sur ce peuple que nous désignons depuis 1971 du nom de « Roms ».

« On dirait qu’une antique et foudroyante malédiction a frappé ce peuple, toujours errant comme Ahasvérus ; il semble qu’une voix terrible le pousse au travers de l’Europe pour accomplir un éternel pèlerinage en punition de quelque grand crime ignoré. Jamais il ne s’arrête, et voilà cependant quatre siècles qu’il marche. Où qu’il aille, sous quelque ciel qu’il dorme, il recueille partout l’héritage d’opprobre et de misère qui a été, est, et peut-être sera son lot. »

Telles étaient la haine et l’horreur que les Bohémiens errants inspiraient aux populations au milieu desquelles ils séjournaient ou passaient, que tous les états ont pris tour à tour des mesures violentes pour les écarter de leurs frontières. Les diètes suédoises décrétèrent à trois reprises différentes, en 1662, en 1723 et en 1727, les ordres les plus sévères pour leur entière expulsion du royaume ; en 1578, une loi porta défense aux Polonais d’accorder l’hospitalité aux Bohémiens sous peine de bannissement, etc…

« Ici une grave question se présente, elle est assez importante pour occuper les philosophes et les législateurs. La race des Bohémiens pourrait-elle être pliée aux mœurs de la civilisation ? Ces hommes vagabonds, pour qui il n’est pas de registre de l’état civil, de passe-ports, de lois de recrutement, pour qui, bien plus, il n’y a ni patrie, ni religion, sauront-ils jamais se soumettre aux conditions des peuples européens, à leur vie normale, sédentaire, laborieuse, aux droits qu’elle donne, aux devoirs qu’elle prescrit ? Nous ne le croyons pas. »

Ce texte a été écrit en 1841.

Illustration : Pál Böhm, Caravane de Bohémiens (1899).

Le Bohémien.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 661 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Les Cotillons célèbres (Deuxième Série)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8h 17min | Genre : Histoire


Diane de Poitiers

« La littérature courante et le roman soi-disant historique ont depuis longtemps défiguré toutes ces femmes célèbres, parvenues de l’amour, reines de la main gauche, de par leur esprit ou leur beauté. Héroïnes de drames ou de roman, les maîtresses des rois de France ont dû subir toutes les vicissitudes de l’intrigue ou de la mise en scène, tantôt placées sur le nuage, tantôt traînées au ruisseau.

J’ai entrepris de restituer à ces femmes célèbres leur véritable physionomie.

Au milieu de toutes les contradictions des chroniques et des mémoires, j’ai cherché la vérité, voilà tout !

Quant à ce titre des Cotillons célèbres, que d’aucuns trouveront peut-être un peu vert, je l’ai emprunté à S.M. le roi de Prusse. Il y a longtemps que trop de gens travaillent pour le roi de Prusse : il n’est pas malheureux qu’une fois par hasard, il se trouve avoir travaillé pour quelqu’un. » (Préface des Cotillons célèbres)

- Les Maîtresses légendaires,
- Agnès Sorel,
- Les Amours de François Ier,
- La Comtesse de Chateaubriant,
- Anne de Pisseleu, Duchesse d’Étampes,
- La Belle Ferronnière,
- Diane de Poitiers,
- Marie Touchet,
- Le Vert-Galant,
- La Belle Gabrielle,
- Catherine-Henriette d’Entragues, Marquise de Verneuil,
- Mademoiselle de Hautefort et Mademoiselle de La Fayette.

La première série des Cotillons célèbres est accessible à partir de cette adresse.

> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 824 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Histoire :