Livres audio gratuits de la catégorie 'Histoire' :


MICHELET, Jules – Notre France (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Histoire


Mont Saint-Michel

Jules Michelet écrivait : « Je voudrais que dans tout ouvrage d’éducation circulât une chaude idée de la patrie ».

Dans Notre France, sa géographie, son histoire (1866), il exploite cette idée.

« Vous voulez un exemple du merveilleux secours que la géographie peut prêter à l’histoire, lisez Notre France qui par sa forme narrative et descriptive, attrayante dans le détail et dans l’ensemble, pourra être mise au nombre des livres récréatifs qui instruisent le lecteur en l’amusant. Personne ne se plaindra, j’en suis sûre, de trouver dans celui-ci des paysages vrais, de l’histoire réelle, des héros qui ont vécu, dont les noms sont bons à retenir, car ce sont nos saints, les saints de la patrie ! » (Préface posthume de 1916 signée de Madame Jules Michelet)

La France à vol d’oiseau est le deuxième chapitre:
« Il ne suffit donc pas de tracer la forme géographique des provinces, il y a nécessité de les étudier aussi historiquement selon leurs associations politiques, c’est-à-dire en longitude, du Nord au Midi, devoir comment l’histoire a violé la géographie. [...] Et d’abord, contemplons l’ensemble de la France, pour la voir se diviser d’elle-même. [...] On l’a dit, Paris, Rouen, le Havre, sont une même ville dont la Seine est la grande rue. Éloignez-vous au midi de cette rue magnifique, où les châteaux touchent aux châteaux, les villages-aux villages ; passez de la Seine-Inférieure au Calvados, et du Calvados à la Manche, quelles que soient la richesse et la fertilité de la contrée, les villes diminuent de nombre, les cultures aussi ; les pâturages augmentent. Le pays est sérieux ; il va devenir triste et sauvage. Aux châteaux altiers de la Normandie vont succéder les bas manoirs bretons. »

L’Île de France – Paris – Patrie clôt le livre :
« Mais il ne faut pas prendre la France pièce à pièce, il faut l’embrasser dans son ensemble. C’est justement parce que la centralisation est puissante, la vie commune, forte et énergique, que la vie locale est faible. Je dirai même que c’est là la beauté de notre pays. Il n’a pas cette tête de l’Angleterre monstrueusement forte d’industrie, de richesse ; mais il n’a pas non plus le désert de la Haute-Écosse, le cancer de l’Irlande. Vous n’y trouvez pas, comme en Allemagne et en Italie, vingt centres de science et d’art ; il n’en a qu’un, un de vie sociale. L’Angleterre est un empire, l’Allemagne un pays, une race ; la France est une personne. »

Illustration : Vue aérienne du Mont Saint-Michel.

La France à vol d’oiseau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 411 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMPAGNAC, Jean-Baptiste-Joseph – Les Sirven et leurs persécuteurs – Accusation de meurtre, fondée sur des présomptions et des calomnies

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Religion


Pierre-Paul Sirven

De ces deux affaires judiciaires, Les Sirven et leurs persécuteurs est la plus connue parce qu’elle se déroula au moment même de la célèbre affaire Calas et que Voltaire s’y impliqua également.

« On n’a vu que trop d’enfants dénaturés tremper leurs mains dans le sang de leurs pères. Mais les annales du crime fournissent peu d’exemples de pères qui aient égorgé leurs enfants. A Rome, même à Rome, qui donnait à ses citoyens un pouvoir absolu dans leurs familles, à part les fils de Brutus et celui de Manlius, pourrait-on citer beaucoup d’enfans mis à mort par leurs pères ? et quand ce crime a été si rare chez un peuple qui ne le punissait pas, doit-on le présumer si facilement dans une nation dont les lois, les mœurs douces, le caractère aimant et sensible le repoussent avec horreur ?
Pierre-Paul Sirven, établi depuis plus de vingt ans à Castres, sa patrie, y exerçait les fonctions de commissaire à terrier. Il épousa, en 1734, Toinette Léger, dont il eut trois filles.
Sirven et sa femme, nés tous deux protestants, élevèrent leurs enfants dans la même croyance ; ce fut la cause de leurs infortunes. »

Cette affaire est une illustration de l’intolérance religieuse qui existait en France au XVIIIe siècle puisque le protestantisme y était interdit depuis 1685.

En fuite, Pierre-Paul Sirven et son épouse furent jugés et condamnés à mort par contumace. C’est en 1771 que Voltaire plaidera leur cause et démontrera leur innocence.

Une occasion de se reporter au Traité sur la tolérance (Version 1, Version 2, Version 3) et à l’Histoire abrégée de la mort de Jean Calas pour enrichir le texte de Champagnac.

Accusation de meurtre, fondée sur des présomptions et des calomnies est la relation d’une erreur judiciaire :

« En matière criminelle, des présomptions souvent téméraires, et suggérées par la malignité, ont souvent égaré la sagesse des juges, et fait commettre plus d’un crime juridique, en appelant sur la tête d’un innocent la vengeance des lois réservée aux seuls coupables. Les magistrats, les jurés, appelés à prononcer sur le sort de tant d’individus, ne sauraient marcher avec trop de prudence dans la voie des présomptions. »

Illustration : Pierre-Paul Sirven.

Les Sirven et leurs persécuteurs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 970 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CASANOVA, Giacomo – Casanova à Paris (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15h 15min | Genre : Biographies


Anton Raphael Mengs - Giacomo Casanova

Giacomo Girolamo Casanova (1725-1798), aventurier vénitien fut tour à tour violoniste, écrivain, magicien, espion, diplomate, puis bibliothécaire ; il publia en français sous le nom de « Jacques Casanova de Seingalt ». Grand séducteur, il mentionne cent quarante-deux femmes avec lesquelles il aurait eu des relations sexuelles, dont des filles à peine pubères et sa propre fille, alors mariée à l’un de ses « frères » francs-maçons, avec laquelle il aurait eu le seul fils dont il eût connaissance. Ses premiers succès furent grands, mais sa déchéance aussi.

Les Mémoires de ma vie en 10 volumes servent de source aux 13 chapitres de Casanova à Paris publiés sur notre site.

« Je n’ai jamais dans ma vie fait autre chose que travailler pour me rendre malade quand je jouissais de ma santé, et travailler pour regagner ma santé quand je l’avais perdue. »

- Chapitre 01,
- Chapitre 02,
- Chapitre 03,
- Chapitre 04,
- Chapitre 05,
- Chapitre 06,
- Chapitre 07,
- Chapitre 08,
- Chapitre 09,
- Chapitre 10,
- Chapitre 11,
- Chapitre 12,
- Chapitre 13.

Illustration : Anton Raphael Mengs, portrait de Giacomo Casanova (1860).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 929 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CASANOVA, Giacomo – Casanova à Paris (Chapitre 13)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 22min | Genre : Biographies


Strasbourg en 1750

Le chapitre XIII clôt la collection de Casanova à Paris. À la différence des douze autres, il n’est pas achevé par l’auteur et les dernières pages de sa confession alternent avec des notes ajoutées par son commentateur.

Chapitre 13 : Autres voyages
Mme d’Urfé. – Mlle Romans. – Le ménage François Casanova. – Le chevalier de Santis et autres brelandiers. – Départ pour Strasbourg. – Retour à Paris. – Mme du Rumain. – Expulsé de l’ordre du Roi

Casanova est mort en 1798 à Dux, aujourd’hui en République tchèque, où il a rédigé une grande partie des treize épisodes.

Illustration : Strasbourg en 1750.

Chapitre 13.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 007 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – La Marquise de Ganges

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 8min | Genre : Histoire


Nicolas Mignard - Portrait présumé de la Marquise de Ganges

À l’âge de treize ans, la belle Marie de Rossan avait épousé le marquis de Castellane. Fier de la beauté de sa femme, le marquis s’était empressé de la présenter à la Cour de Louis XIV. Le roi, frappé de sa ravissante figure, avait dansé deux fois avec elle, au grand dépit des beautés en renom à cette époque.

Devenue veuve, la marquise passa son temps de deuil dans un couvent. Là, elle entendit parler de la beauté du marquis de Ganges. Ce qui devait arriver arriva : les deux jeunes gens, présentés l’un à l’autre, ne purent se voir sans s’aimer. Le mariage fut célébré.

Les commencements de cette union furent heureux. Malheureusement, le marquis se lassa le premier de cette vie paisible. Le tête-à-tête lui étant devenu insupportable, le marquis fit venir auprès de lui ses deux frères, le chevalier et l’abbé de Ganges.

Et les souffrances de la marquise vont commencer, justifiant la prédiction de la célèbre Voisin : « Vous mourrez jeune et de mort violente ! »

La Marquise de Ganges fait partie de la série des Crimes célèbres, d’Alexandre Dumas.

La Marquise de Ganges.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 243 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BATAILLE, Albert – Un assassin de seize ans – La Bande de Neuilly

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Société


Ivorel et Michot, de la bande de Neuilly

Une petite affaire, Un assassin de seize ans, et un dossier complet de La Bande de Neuilly, des années 1882-1892 enregistrés par le compilateur des Causes criminelles et mondaines, Albert Bataille.

Un assassin de seize ans tue son patron afin qu’on parle de lui dans les journaux et parce qu’on ne guillotine pas avant dix sept ans… Ça ne vous rappelle pas quelque chose ce genre de crimes d’adolescents ?

« Ivorel et Gaudissart, bien mis, devaient se présenter chez le père Ollivier de la part d’un de ses amis, M. Caro, car le vieillard était fort méfiant et n’ouvrait pas facilement aux inconnus. De son côté, Paul André qui, en chef prudent, ne travaillait jamais personnellement dans les expéditions dangereuses, remit à ses deux lieutenants une pince-monseigneur, des coins pour forcer les armoires et six mètres de corde pour ligoter solidement le vieil usurier « s’il faisait le méchant. »
Le plan combiné fut exactement suivi. »

Écoutez la suite de La Bande de Neuilly.

Un assassin de seize ans.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 945 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 12)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Biographies


Willem van de Velde - Bateaux après la bataille dans le port de Hellevoetsluis

Nous sommes en 1798-1799. Vidocq a 24 ans et déjà une vie mouvementée derrière lui !

Contenu du chapitre 12 :

Voyage à Arras – Le P. Lambert – Vidocq maître d’école – Départ pour la Hollande – « Les marchands d’âmes» – L’insurrection – Le corsaire – Catastrophe.

Les huit derniers mots du chapitre : « me laisser plus de latitude pour m’échapper ».

Illustration : Willem van de Velde, Bateaux après la bataille dans le port de Hellevoetsluis (1653).

Chapitre 12.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 150 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – La Comtesse de Saint-Géran

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 51min | Genre : Histoire


Pierre Mignard - Madame la Comtesse de Saint-Géran (167?)

Nous sommes en 1639. Le marquis de Saint-Maixent, accusé, entre autres crimes, d’avoir tué sa femme et d’être un faux-monnayeur, est arrêté par le prévôt et mené sous bonne escorte vers la prison qui l’attend. La petite troupe s’arrête dans une auberge. Le marquis séduit la fille de la maison, s’échappe et va se réfugier chez un parent, le comte de Saint-Géran qui l’accueille avec bonté.

Le comte et la comtesse sont heureux, mais souffrent de ne pas avoir d’enfant. Enfin, au bout de vingt ans de mariage, une grossesse s’annonce. D’où la déception de la sœur du comte, à qui toute la fortune devait revenir, en l’absence de descendants. Le marquis de Saint-Maixent courtise la dame en caressant l’idée d’un changement considérable de son état.

Les deux amants vont donc mettre en place un plan cruel, pour s’adjuger tout de même l’héritage du comte, le nom, le château et tous les biens.

La Comtesse de Saint-Géran est un des Crimes célèbres d’Alexandre Dumas.

La Comtesse de Saint-Géran.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 354 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Histoire :