Livres audio gratuits de la catégorie 'Philosophie' :


SPINOZA, Baruch – Traité politique

Donneuse de voix : Domi | Durée : 5h 17min | Genre : Philosophie


Baruch Spinoza

Spinoza meurt à 44 ans le 21 février 1677 à La Haye.
Ses amis dont le médecin Lodewijk Meyer et Jarig Jellesz, publient ses œuvres posthumes dont fait partie le Traité politique, « dans lequel il est démontré comment une société où existe le régime monarchique, et aussi une société où les meilleurs ont le pouvoir, doivent être instituées pour ne pas être précipitées dans la tyrannie et pour que la paix et la liberté des citoyens demeurent inviolées. »
Spinoza y décrit comment doivent être organisés les types de gouvernements. Avec précision il présente les états monarchique et aristocratique. Il ne pourra achever sa présentation de l’état démocratique.

Traduction : Charles Appuhn (1862-1942).

Le texte de cette traduction est libre de droits. Numérisation, mise en page, correction du texte et annotations par Jean-Luc Derrien pour le site http://hyperspinoza.caute.lautre.net.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 269 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PAWLOWSKI, Gaston (de) – Les Érectiles

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Philosophie


Les Érectiles

Gaston Pawlovski, le spécialiste de la quatrième dimension. À dans un entretien fictif avec Cyrano de Bergerac l’auteur de Histoire comique des états et empires de la Lune (1676) nous apprend ce que sont Les Érectiles.

« Les Érectiles, à vrai dire, furent une des premières créations de la nature, un de ses premiers essais, lorsqu’elle s’imagina de construire un homme. L’essai fut malheureux ou, tout au moins, disgracieux, mais il ne manqua point cependant d’intérêt. Les Érectiles, qui subsistent encore aujourd’hui et sont assez dédaignés par les autres habitants de la Lune, sont des nains informes et ridés, des sortes de boules de matière plastique élastique sans ossature et qui changent de forme suivant les désirs du moment. »

Illustration : Vue de la Lune (photographie de Chris Stone, domaine public).

Les Érectiles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 957 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANONYME – Quelques citations anonymes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Philosophie


Quelques citations anonymes

Une cinquantaine de citations anonymes à méditer, approuver ou rejeter, avec, en prime, ces trois non lues :

« Doutez de celui qui vous aime, d’une femme ou d’un chien ; mais non de l’amour même. »

« Si vous voulez vous débarrasser d un ami, prêtez-lui de l’argent. »

« Le préjugé est enfant de l’ignorance. »

Illustration : Plume et encrier (licence CC0).

Quelques citations anonymes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 958 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA BRUYÈRE, Jean (de) – Les Caractères (Sélection : De l’homme)

Donneuse de voix : Domi | Durée : 3h 12min | Genre : Essais


Jean de La Bruyère

Jean de La Bruyère (1645-1696) a travaillé pendant dix-sept ans avant de publier ce recueil sous forme de maximes, de réflexions et de portraits, présenté comme une simple continuation des Caractères du philosophe grec Théophraste, qu’il traduit en tête de l’ouvrage.
Il disait faire des remarques sur la société qui l’entourait, c’est-à-dire la cour où il était au service du Duc de Condé, comme précepteur de son fils. En effet, il dit que « le philosophe consume sa vie à observer les hommes ».
« Je rends au public ce qu’il m’a prêté ; j’ai emprunté de lui la matière de cet ouvrage[...] », tels sont les premiers mots de la préface : c’est ce qu’il nomme un portrait d’après nature.
Il veut associer le plaire et l’instruire : « on ne doit parler, on ne doit écrire que pour l’instruction ; et s’il arrive que l’on plaise, il ne faut pas néanmoins s’en repentir, si cela sert à insinuer et à faire recevoir les vérités qui doivent instruire ». (Source :  Wikipédia)
On trouve ici la lecture du chapitre De l’homme.

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 446 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANONYME – Catéchisme communiste

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7min | Genre : Philosophie


Les nouveaux saints de la nouvelle église

Catéchisme communiste est un pamphlet initialement paru dans les colonnes du Corsaire, qui a été repris dans la Gazette du Languedoc, dix-huitième année, n° 3843, mardi 12 septembre 1848.

Ce bref article anonyme est divisé en 3 chapitres : De Dieu, De la famille, De la propriété.

« D. Qu’est-ce que la propriété ?
R. C’est un vol légitimé.
D. Pourquoi dites-vous que le vol est légitimé ?
R. Parce que le code et les lois, qui sont l’œuvre des aristocrates, tolèrent ce vol, et lui prêtent même aide et assistance au besoin, comme de vrais gendarmes. »

Illustration : Cham, Proudhoniana : Les nouveaux saints de la nouvelle église (1848).

Catéchisme communiste.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 166 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAISSET, Émile – Giordano Bruno et la philosophie au XVIe siècle

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 39min | Genre : Philosophie


Giordano Bruno

Cet érudit essai du philosophe Émile Saisset (1814-1863), inspiré par l’ouvrage Jordano Bruno de Chr. Bartholmèss, a été publié par la Revue des deux mondes en 1847.

À noter que la partie directement consacrée à Giordano Bruno et à sa philosophie se trouve aux chapitres 3 et 4.

« A-t-il un but, et quel est-il ? Bruno n’aspire point à un rôle politique. Il sent instinctivement ce qu’un calcul profond inspira depuis à Voltaire : c’est qu’il faut un point d’appui dans les forces temporelles pour attaquer plus sûrement les spirituelles, et il concentre son activité dans le domaine des idées. Sur ce terrain, il ne respecte aucune autorité, et marche audacieusement à une révolution générale. Quelles étaient alors les grandes puissances intellectuelles ? L’école, l’église, la religion chrétienne. Bruno attaque tout cela à la fois. Ce qui dominait dans l’école et dans l’église, c’était la logique et la physique d’Aristote, avec l’astronomie de Ptolémée, étroitement associées au dogme chrétien. À la logique d’Aristote Bruno en substitue une nouvelle, dont il emprunte le germe à Raymond Lulle ; à l’astronomie de Ptolémée, il oppose celle de Copernic et de Pythagore ; à la physique d’Aristote, à son monde fini, à son ciel incorruptible, il oppose l’idée d’un monde infini, livré à une évolution universelle et éternelle ; à la religion chrétienne, religion de la grâce et de l’esprit, il oppose la religion de la nature, expliquant le surnaturel par la physique, et ne voyant dans les religions qu’un amas de superstitions et de symboles. »

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 434 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Les Trois Manières (Version 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 29min | Genre : Poésie


Albert Moore - Midsummer

Voltaire soumet à vos suffrages le conte en vers Les Trois Manières. Ces quelques vers vous donnent le programme. Quelle est la meilleure avocate selon vous, Églé, Téone ou Apamis ?

« Au théâtre d’Eschyle, avant que Melpomène
Sur son cothurne altier vînt parcourir la scène,
On décernait les prix accordés aux amants.
Celui qui, dans l’année, avait pour sa maîtresse
Fait les plus beaux exploits, montré plus de tendresse,
Mieux prouvé par les faits ses nobles sentiments,
Se voyait couronné devant toute la Grèce.
[...]
Chaque belle plaidait la cause de son cœur,
De son amant aimé racontait les mérites,
[...]
On nous a conservé l’un de ces beaux débats,
[...]
Devant les Grecs charmés trois belles comparurent :
La jeune Églé, Téone, et la triste Apamis.
Églé, Téone
C’est à vous de donner le prix ;
Vous êtes mon aréopage. »

Illustration : Albert Moore, Midsummer (XIXe).

Les Trois Manières.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 124 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOCKE, John – Lettre sur la tolérance

Donneuse de voix : Sisyphe | Durée : 2h | Genre : Essais


John Locke par Godfrey Kneller (1697)

« Quoi qu’il en soit, afin que les uns ne couvrent pas leur esprit de persécution et leur cruauté anti-chrétienne, des belles apparences de l’intérêt public, et de l’observation des lois ; et afin que les autres, sous prétexte de religion, ne cherchent pas l’impunité de leur libertinage et de leur licence effrénée, en un mot, afin qu’aucun ne se trompe soi-même ou n’abuse les autres, sous prétexte de fidélité envers le prince ou de soumission à ses ordres, et de scrupule de conscience ou de sincérité dans le culte divin ; je crois qu’il est d’une nécessité absolue de distinguer ici, avec toute l’exactitude possible, ce qui regarde le gouvernement civil, de ce qui appartient à la religion, et de marquer les justes bornes qui séparent les droits de l’un et ceux de l’autre. Sans cela, il n’y aura jamais de fin aux disputes qui s’élèveront entre ceux qui s’intéressent, ou qui prétendent s’intéresser, d’un côté au salut des âmes, et de l’autre au bien de l’État. »

Traduction : Jean Le Clerc (1657-1736).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 169 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Philosophie :