Livres audio gratuits de la catégorie 'Religion' :


BOSSUET, Jacques-Bénigne – De l’éminente dignité des pauvres

Donneuse de voix : Domi | Durée : 49min | Genre : Discours


Bossuet - Sermons

Jacques-Bénigne Bossuet (1627-1704)
Parmi les nombreux sermons de Bossuet, figure le sermon du dimanche de la septuagésime (février 1659), De l’éminente dignité des pauvres.
Il est prêché aux Filles de la Providence, institution d’éducation créée récemment en faveur de jeunes filles pauvres et abandonnées. Le prédicateur parle devant saint Vincent de Paul, principal artisan du développement des œuvres charitables, et de puissantes donatrices.

« Mesdames, (dit-il) […] dans les soins que vous prenez de cette maison, regardez avec respect les pauvres qui la composent. Méditez sérieusement en la charité de Notre-Seigneur que, si les honneurs du siècle vous mettent au-dessus d’eux, le caractère de Jésus-Christ qu’ils ont l’honneur de porter les élève au-dessus de vous ; honorez, en les servant, la mystérieuse conduite de la Providence divine qui leur donne les premiers rangs dans l’Église avec une telle prérogative que les riches n’y sont reçus que pour les servir. »

De l’éminente dignité des pauvres.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 223 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RENAN, Ernest – La Vie de Jésus (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Religion


Andrea Schiavone - Jésus devant Ponce Pilate

La Vie de Jésus, œuvre majeure d’Ernest Renan connut un succès triomphal en 1863 (douze éditions la première année), en même temps qu’elle suscita une tempête dans les milieux théologiques. Nous avons lu les premiers chapitres pour commémorer Noël 2015 et nous revenons à quatre des derniers pour célébrer le dimanche de Pâques 2017.

Arrestation et procès de Jésus, Mort de Jésus, Jésus au tombeau et Sort des ennemis de Jésus nous donnent des indications précises historiques, avec références, et Renan insiste beaucoup sur le vrai rôle de Ponce Pilate (mal connu des non-initiés).

L’auteur estime que Jésus est la personnalité « qui a fait faire à l’humanité le plus grand pas vers le divin ».

« S’être fait aimer à ce point qu’après sa mort on ne cessa de l’aimer, voilà le chef d’œuvre de Jésus. »

Permettez à votre serviteur d’être ému en se rappelant que sa première lecture sur Littératureaudio.com en octobre 2007 fut La Prière sur l’Acropole qui s’achève magnifiquement par :

« Un immense fleuve d’oubli nous entraîne dans un gouffre sans nom. O Abîme, tu es le Dieu unique. Les larmes de tous les peuples sont de vraies larmes ; les rêves de tous les sages renferment une part de vérité. Tout n’est ici-bas que symbole et que songe. Les dieux passent comme les hommes, et il ne serait pas bon qu’ils fussent éternels. La foi qu’on a eue ne doit jamais être une chaîne. On est quitte envers elle quand on l’a soigneusement roulée dans le linceul de pourpre où dorment les dieux morts. »

Illustration : Andrea Schiavone, Jésus devant Ponce Pilate (XVIe).

> Écouter un extrait : Arrestation et procès de Jésus.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 949 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AUGUSTIN (Saint) – Les Confessions

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 11h 37min | Genre : Religion


Sandro Botticelli - Saint Augustin dans son cabinet de travail (1480)

Né en 354 à Thagaste (aujourd’hui Souk-Ahras, en Algérie), Augustin a quarante-trois ans lorsque vers 397 il entreprend la rédaction des Confessions. Il est converti au christianisme depuis onze ans, prêtre depuis six ans, et évêque d’Hippone (aujourd’hui Annaba, dans le Constantinois) depuis deux ans environ. Le christianisme a définitivement triomphé des antiques religions païennes, mais les païens sont encore nombreux et les chrétiens sont eux-mêmes divisés. Cet homme de la fin de l’Antiquité, ce chrétien hanté par les problèmes essentiels de la foi en un Dieu tout-puissant et miséricordieux, du péché, de la grâce, du bien, est aussi un très grand écrivain, et c’est l’auteur de l’Antiquité qui nous est le mieux connu.
Baptisé vers l’âge de trente ans, après avoir été manichéen, et avoir longtemps vécu avec une femme qui lui a donné un fils, Adéodat, Augustin rédige les treize « livres » de ses Confessions pour retracer son itinéraire spirituel. Il y souligne sa dette envers sa mère, Monique, et envers Ambroise, évêque de Milan, y consigne sans fard l’aveu de ses faiblesses charnelles, et, se fondant sur l’Écriture sainte, proclame la gloire de Dieu. Les Confessions sont la première grande autobiographie de la littérature occidentale.

Une sélection d’extraits de cet ouvrage est également disponible sur notre site à cette adresse.

Traducteur: L. Moreau (1914).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 845 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PASCAL, Blaise – Pensées

Donneuse de voix : Domi | Durée : 7h 43min | Genre : Essais


Blaise Pascal

Les Pensées sont un essai rassemblant des textes retrouvés après la mort de Pascal (1623-1662). Elles constituent une défense de la religion chrétienne contre les sceptiques et les libres penseurs.

Titres des chapitres :
01. Contre l’Indifférence des Athées.
02. Marques de la véritable Religion
03. Véritable Religion prouvée par les contrariétés qui sont dans l’homme, & par le péché originel
04. Il n’est pas incroyable que Dieu s’unisse à nous
05. Soumission, et usage de la raison
06. Foi sans raisonnement.
07. Qu’il et plus avantageux de croire que de ne pas croire ce qu’enseigne la religion chrétienne
08. Image d’un homme qui s’est lassé de chercher Dieu par le seul raisonnement, et qui commence à lire l’Écriture.
09. Injustice, et corruption de l’homme.
10. Juifs.
11. Moïse.
12. Figures
13. Que la Loi était figurative.
14. Jésus-Christ.
15. Preuves de Jésus-Christ par les prophéties.
16. Diverses preuves de Jésus-Christ.
17. Contre Mahomet.
18. Dessein de Dieu de se cacher aux uns, et de se découvrir aux autres.
19. Que les vrais Chrétiens et les vrais Juifs n’ont qu’une même Religion.
20. On ne connaît Dieu utilement que par Jésus-Christ.
21. Contrariétés étonnantes qui se trouvent dans la nature de l’homme à l’égard de la vérité, du bonheur, et de plusieurs autres choses.
22. Connaissance générale de l’homme.
23. Grandeur de l’homme.
24. Vanité de l’homme.
25. Faiblesse de l’homme.
26. Misère de l’homme.
27. Pensées sur les miracles.
28. Pensées Chrétiennes.
29. Pensées Morales.
30. Pensées sur la mort, qui ont été extraites d’une lettre écrite par Monsieur Pascal sur le sujet de la mort de Monsieur son Père.
31. Pensées diverses.
32. Prière pour demander à Dieu le bon usage des maladies.

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 053 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Jeûne – Carême – Ramadan – VOLTAIRE – Carême

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Religion


Pieter Brueghel le Jeune - La Lutte entre Carnaval et Carême

Ce qu’on pensait en 1750 du Jeûne, du Carême et du Ramadan.
Un article virulent de Voltaire précédé de trois articles historiques de L’Encyclopédie

Judaïsme, christianisme et islam ont en commun d’avoir mis les interdits alimentaires au centre de la vie religieuse.

« L’Église catholique demande aux fidèles de jeûner au minimum les jours du mercredi des Cendres et du Vendredi saint. Mais la pratique réelle du jeûne est difficile à mesurer. En outre, la tradition de manger maigre – c’est-à-dire de s’abstenir de viande et de plat à base de graisse animale – le vendredi se perpétue. Le début du Carême est le Mercredi des Cendres, précédé par le Mardi gras et le carnaval (du latin carnelevamen qui signifie « ôter la viande »). Les catholiques sont invités également à marquer le Carême en se privant d’une chose qu’ils aiment, pas nécessairement de la nourriture. »

« Les églises réformées n’imposent pas de pratiques de pénitence ou de jeûne, l’insistance porte durant cette période sur la prédication et la méditation. Si dans le luthéranisme on trouve parfois la recommandation de l’abstention de viande le Vendredi saint, le protestantisme n’est pas directif, aucune consigne particulière n’ayant été laissée par les Apôtres. »

« Selon la tradition, Mahomet l’aurait institué en l’an II de l’Hégire (623 dans le calendrier chrétien) mais il ne l’a pas inventé, comme en témoigne la sourate II du Coran : « Ô vous qui croyez ! Le jeûne vous est prescrit comme il a été prescrit aux générations qui vous ont précédées. Ainsi atteindrez-vous la piété ». Quatrième des cinq piliers de l’islam, il est obligatoire et correspond pour les croyants à une période de rupture, de dépouillement, de partage : chacun doit s’abstenir de boire, de manger, de fumer et d’avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. Seuls les malades, les femmes enceintes ou les voyageurs peuvent s’y soustraire mais ils devront « compenser » par d’autres journées d’abstinence au cours de l’année ou par des aumônes. Le reste de l’année, l’interdit alimentaire porte principalement sur la viande de porc, le cochon étant considéré comme un animal impur – comme c’est également le cas dans le judaïsme -, sans que les historiens sachent en expliciter clairement les raisons. »

« Aujourd’hui, pour les juifs, le principal jour de jeûne est Yom Kippour, temps de la repentance, du pardon et de la réconciliation. Le compte à rebours débute au Nouvel An juif, Rosh Hashanah, qui tombe en septembre ou octobre, selon les années. Les fidèles observent dix jours de repentir et le dixième jour – Yom Kippour donc -, ils se privent de boire, de manger, de travailler, de prendre un bain ou d’avoir des rapports sexuels du crépuscule du soir précédent jusqu’au crépuscule du soir suivant. D’autres gestes encore sont interdits comme utiliser de la pommade ou porter des chaussures en cuir. »

Le quatrième article Carême est extrait du Dictionnaire philosophique de Voltaire. Ce n’est pas de l’Histoire, c’est de la Satire.
Écoutez plutôt la conclusion :
« Prêtres idiots et cruels ! à qui ordonnez-vous le carême ? Est-ce aux riches ? ils se gardent bien de l’observer. Est-ce aux pauvres ? ils font le carême toute l’année. Le malheureux cultivateur ne mange presque jamais de viande, et n’a pas de quoi acheter du poisson. Fous que vous êtes, quand corrigerez-vous vos lois absurdes ? »

Illustration : Pieter Brueghel le Jeune, La Lutte entre Carnaval et Carême (XVIIe).

> Écouter un extrait : Jeûne.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 240 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMPAGNAC, Jean-Baptiste-Joseph – Les Sirven et leurs persécuteurs – Accusation de meurtre, fondée sur des présomptions et des calomnies

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Religion


Pierre-Paul Sirven

De ces deux affaires judiciaires, Les Sirven et leurs persécuteurs est la plus connue parce qu’elle se déroula au moment même de la célèbre affaire Calas et que Voltaire s’y impliqua également.

« On n’a vu que trop d’enfants dénaturés tremper leurs mains dans le sang de leurs pères. Mais les annales du crime fournissent peu d’exemples de pères qui aient égorgé leurs enfants. A Rome, même à Rome, qui donnait à ses citoyens un pouvoir absolu dans leurs familles, à part les fils de Brutus et celui de Manlius, pourrait-on citer beaucoup d’enfans mis à mort par leurs pères ? et quand ce crime a été si rare chez un peuple qui ne le punissait pas, doit-on le présumer si facilement dans une nation dont les lois, les mœurs douces, le caractère aimant et sensible le repoussent avec horreur ?
Pierre-Paul Sirven, établi depuis plus de vingt ans à Castres, sa patrie, y exerçait les fonctions de commissaire à terrier. Il épousa, en 1734, Toinette Léger, dont il eut trois filles.
Sirven et sa femme, nés tous deux protestants, élevèrent leurs enfants dans la même croyance ; ce fut la cause de leurs infortunes. »

Cette affaire est une illustration de l’intolérance religieuse qui existait en France au XVIIIe siècle puisque le protestantisme y était interdit depuis 1685.

En fuite, Pierre-Paul Sirven et son épouse furent jugés et condamnés à mort par contumace. C’est en 1771 que Voltaire plaidera leur cause et démontrera leur innocence.

Une occasion de se reporter au Traité sur la tolérance (Version 1, Version 2, Version 3) et à l’Histoire abrégée de la mort de Jean Calas pour enrichir le texte de Champagnac.

Accusation de meurtre, fondée sur des présomptions et des calomnies est la relation d’une erreur judiciaire :

« En matière criminelle, des présomptions souvent téméraires, et suggérées par la malignité, ont souvent égaré la sagesse des juges, et fait commettre plus d’un crime juridique, en appelant sur la tête d’un innocent la vengeance des lois réservée aux seuls coupables. Les magistrats, les jurés, appelés à prononcer sur le sort de tant d’individus, ne sauraient marcher avec trop de prudence dans la voie des présomptions. »

Illustration : Pierre-Paul Sirven.

Les Sirven et leurs persécuteurs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 236 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DEPASSE, René – Le 17 de 2017

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6min | Genre : Essais


Le 17 de 2017, ornement d'inspiration perse appartenant à un des 17 groupes de papiers peints

Aujourd’hui, 17 janvier 2017…

Le nombre premier 17 est considéré comme le nombre de la « bonne étoile ». Symbole de protection permettant de surmonter les obstacles ou difficultés. Il apporte habituellement la chance dans le domaine professionnel et sentimental. Le 17 représente aussi l’harmonie et l’espoir.

Ô ! Deux Mille dix sept ! (17 Lettres)
Ô ! Littérature audio ! (17 Lettres)
Nos meilleurs vœux (17 Lettres)
Quantité et qualité (17 Lettres, dont deux commençant par Q, la dix-septième lettre de l’alphabet)

1. Les Dix Commandements de Dieu ont été donnés en 17 versets au vingtième chapitre du livre de l’Exode.

2. Jésus voyagea dix-sept ans en vue de sa préparation avant son ministère public.

3. La prière du Rosaire de la Vierge Marie est composée de 17 Pater et de 153 Ave Maria. Or la somme des 17 premiers nombres donne 153.

4. Les dix-sept Juges depuis la mort de Josué jusqu’à Samuel : Othoniel, Aod, Samgar, Jahel, Déborah, Barac, Gédéon, Abimélech, Thola, Jair, Jephté, Abézan, Ahialon, Abdon, Samson, Héli et Samuel.

5. 17 est le Nombre du Fils de l’Homme, participant aux deux mondes, céleste et terrestre.

6. 17 est un chiffre d’homme, le corps humain est divisé en dix-sept parties essentielles : tête – cou – thorax – bassin – deux bras comprenant : bras + avant-bras + mains – deux jambes comprenant : cuisses + jambes + pieds et le sexe.

7. À propos de ce nombre 17, Saint Augustin déclare :
« Dans le nombre dix-sept comme dans ses multiples on trouve un sacrement admirable. 17 rétablit l’harmonie après les luttes de l’existence. Il est l’image de l’initié qui a réussi son mariage intérieur. [...] C’est le nombre de l’Esprit Saint. »

8. Selon le Livre de la Balance de Gâbir ibn Hayyân, alchimiste et soufi :
« La forme (sura) de toute chose au monde est 17 ; le nombre 17 représente la base même de la théorie de la Balance et doit être considéré comme le canon de l’équilibre de chaque chose. »

9. Quatrain 5.92 de Nostradamus :
« Après le siège tenu dix-sept ans,
Cinq changeront en tel révolu terme :
Puis sera l’un élu de mesme temps,
Qui des Romains ne sera trop conforme. »

10. Si les événements décrits dans la Genèse, entre le verset 17 du chapitre 2 et le verset 17 chapitre 3, n’avaient jamais eu lieu, autrement dit si le péché n’avait jamais été commis, nous serions tous, en ce moment, nus et heureux dans les jardins d’Eden.

11. Le 17 en Italie porte malheur. Parce qu’en chiffre romain, 17 s’écrit XVII, ce qui est l’anagramme de VIXI qui signifie en latin « j’ai vécu », et donc par extension « je suis mort ».

12. 17 est le nombre de syllabes dans un haïku.

13. Ovide est mort le 17 mars 17.

14. Le Pentateuque contient 5852 ou 17×7x7×7+7+7+7 versets. Les 1533 versets de la Genèse peuvent aussi s’exprimer comme 17×70+7×7x7 ou 17×7+707+707. Le livre de l’Exode contient (17+17)x(17+17)+57 ou 1213 versets. Il est 17×7 plus court que 666+666.

15. Dix-sept gestes liturgiques, rak’a, dans la tradition islamique composent les cinq prières quotidiennes.

16. Dix-sept mots composent aussi l’appel à la prière musulmane.

17. Le déluge commença un 17. L’Arche de Noé se posa sur le mont Ararat (altitude 17.000 pieds) un 17.

Le dix-sept de deux-mille dix-sept.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 897 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉNARD, Louis – La Légende de Saint Hilarion – L’Origine des insectes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Religion


Dominique Papety - La Légende de Saint Hilarion

Les Rêveries d’un païen mystique de Louis Ménard (1822-1901), mélange de philosophie et de poésie mystique (deux sélections sur le site) sont ici illustrées par deux légendes différentes,

- l’une chrétienne : La Légende de Saint Hilarion,
- l’autre de tradition rabbinique : L’Origine des insectes.

« Tout à coup Hilarion vit devant lui une vieille femme tenant dans ses bras un enfant. C’était cette femme qui avait initié Hilarion à la foi chrétienne ; elle habitait un monastère qu’elle avait fondé de l’autre côté du Nil, dans le désert qui s’étend aux pieds de la chaîne arabique. Elle était vénérée comme une sainte ; c’est elle que l’Église honore sous le nom de Marie l’Égyptienne. Elle fit signe à Hilarion de se lever et lui tendit l’enfant. »

Note 1 : Ondine (le nom de cette enfant) était une nymphe ou une naïade. À l’inverse des sirènes, les nymphes ne fréquentent pas la mer, mais les eaux courantes, rivières, fontaines, et n’ont pas de queue de poisson. Durant l’été, elles aiment se tenir assises sur la margelle des fontaines, et peigner leurs longs cheveux avec des peignes d’or ou d’ivoire. Elles aiment également se baigner dans les cascades, les étangs, et les rivières, à la faveur des jours radieux d’été. On dit que celles qui ont les cheveux couleur d’or possèdent de grands trésors qu’elles gardent dans leurs beaux palais immergés.

Note 2 : Dans le désert proche de Jérusalem se trouvait le tombeau d’une ermite, une solitaire. Autour de ce fait historique s’est constituée une des légendes hagiographiques les plus populaires des premiers siècles. Marie aurait été une courtisane d’Alexandrie.

Quant à L’Origine des insectes, note récente :
« On considère que les premiers insectes sont apparus il y a plus de 400 millions d’années. À cette période, il n’y a pas encore de fleurs ni de mammifères sur la Terre. Les plantes les plus évoluées ressemblent à des fougères, et les premiers vertébrés terrestres sont des amphibiens. Il y a par contre déjà des araignées et des mille-pattes ! »

Illustration : Dominique Papety, La Légende de Saint Hilarion (ca. 1843).

La Légende de Saint Hilarion.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 943 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Religion :