Livres audio gratuits de la catégorie 'Romans' :


TOLSTOÏ, Léon – Guerre et paix (Seconde Partie : Chapitre 01)

Donneuse de voix : Esperiidae & | Durée : 3h 59min | Genre : Romans


Guerre et paix

Le prince André, retiré dans ses terres, affranchit ses serfs et construit des écoles. Il se rend dans les domaines de Riazan voir le comte Rostov pour affaires. Sa rencontre inattendue avec Natacha le trouble, tant la profonde joie de vivre de celle-ci contraste avec son propre pessimisme.

Pierre, à la tête de la franc-maçonnerie pétersbourgeoise, est plus tourmenté que jamais, ayant échoué à mettre en pratique ses idéaux. Au retour d’un long voyage à l’étranger, ses propositions novatrices sont rejetées par ses frères maçons et il quitte l’Ordre. Sa femme Hélène le supplie de refaire vie commune, ce que Pierre accepte. Il reprend son ancienne vie et tient un journal intime.

La situation financière des Rostov est difficile, le comte est mauvais gestionnaire. Véra, la fille aînée, épouse l’officier Berg et Natacha se délie définitivement de son engagement envers Boris. La jeune fille assiste nerveusement à son premier bal en l’honneur de l’empereur. Grâce à Pierre, André invite Natacha, qu’il revoit pour la première fois, et en tombe amoureux.

Dès lors il fréquente de plus en plus les Rostov ; Natacha éprouve pour lui des sentiments jusqu’alors inconnus. André révèle les siens à Pierre, surpris par la transformation de son ami. Il se rend ensuite à Lyssia Gori informer son père ; celui-ci, intransigeant, impose un délai d’un an avant le mariage. André fait enfin sa demande, au grand bonheur de la jeune fille qui accepte les longues fiançailles, mais André refuse qu’elle soit liée à sa parole.

Guerre et paix est un roman de l’écrivain russe Léon Tolstoï. Publié en feuilleton entre 1865 et 1869 dans Le Messager russe, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon Ier, notamment la campagne de Russie en 1812. Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.

Extrait :

« – Maman, au nom du ciel, ne me demandez rien à présent, je ne puis rien dire !

Et cependant ce même soir, émue et terrifiée, les yeux fixes, couchée auprès de sa mère, elle lui conta tout au long, et ce qu’il lui avait dit de flatteur et d’aimable, et ses projets de voyages, et ses questions sur Boris et sur l’endroit où elle et les siens avaient l’intention de passer l’été : « Jamais, jamais, je n’ai éprouvé rien de pareil à ce que je sens maintenant… seulement, devant lui, j’ai peur ! Qu’est-ce-que cela veut dire ? sans doute que cette fois c’est… c’est cela, c’est le vrai ! Maman, vous dormez ? »

Traduction : Irène Paskévitch (1835-1925).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 268 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BURNEY, Fanny – Camilla (Œuvre intégrale)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 30h 36min | Genre : Romans


Elisabeth Vigée-lebrun - La Reine Louise de Prusse (1801)

Camilla, ou Peinture de la jeunesse est un long roman de Fanny Burney.

Camilla est une jeune fille de 17 ans. Elle vit paisiblement avec ses parents, son frère et ses deux sœurs. Elle est bonne, généreuse, gaie, elle adore sa famille, mais son étourderie, pardonnable toutefois à son âge et une suite de malentendus, de non-dits, et de mauvaises rencontres, va l’amener aux portes du désespoir et de la mort.

- Tome 01,
- Tome 02,
- Tome 03,
- Tome 04,
- Tome 05.

Illustration : Elisabeth Vigée-lebrun, La Reine Louise de Prusse (1801).

Je remercie chaleureusement Lemuelson, un très aimable audio lecteur, qui m’a fait le plaisir et l’honneur de me demander cette lecture, et qui m’a m’envoyé les références quasi introuvables malgré mes recherches.


Page vue 2 381 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BURNEY, Fanny – Camilla (Tome 05)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 6h 55min | Genre : Romans


Elizabeth Vigée-Lebrun - La Baigneuse

Les choses deviennent de plus en plus difficiles.
Camilla a accumulé les dettes, sans le vouloir. Elle est désespérée parce qu’elle n’arrive pas à rembourser ses créanciers. Vers qui peut-elle se tourner ?
Les prodigalités de ses deux neveux ont mis sir Hugh Tyrold dans une situation difficile, Tyrold ne peut plus, lui non plus, faire face aux dettes de ses enfants. Edgar a quitté l’Angleterre, peut-être pour toujours. Camilla touche le fond du remords et du désespoir, elle voudrait mourir…

Traduction anonyme (1798).

Illustration : Elizabeth Vigée-Lebrun, La Baigneuse (1792).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 437 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRÉVILLE, Henry – L’Expiation de Savéli

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 3min | Genre : Romans


L'Expiation de Savéli

Henry Gréville, pseudonyme de Alice Marie Céleste Durand née Fleury (1842-1902).

Extrait : « - Écoute, seigneur, dit Ilioucha, tu vas mourir, parce que tu es dur et cruel envers nous, et que tu es sourd à la voix de la miséricorde…
Inconsciemment, cet homme inculte employait un langage élevé, presque biblique, celui des Écritures qu’on lit en slavon aux offices de l’Église russe.
- Nous voulons ta mort, continua-t-il, parce qu’elle seule nous délivrera de toi, mais nous ne voulons pas la perte de ton âme. Repens-toi, et fais ta prière à Dieu pour qu’il reçoive ton âme pécheresse dans son royaume céleste.
Bagrianof agita encore ses doigts sur sa poitrine.
- Il ne peut pas même faire le signe de la croix, dit un des conjurés. Délions-lui la main droite afin qu’il puisse prier.
Ilioucha dégagea aussitôt la main droite de Bagrianof, qui s’en servit pour indiquer les images et l’Évangile qui était ouvert devant, sur un pupitre. Cet homme impitoyable, cet insolent seigneur, priait dévotement matin et soir, et ne se couchait jamais sans avoir lu quelques versets des Écritures. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 543 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOISGOBEY, Fortuné (du) – Le Crime de l’Opéra (Tome 01 : La Loge sanglante)

Donneuse de voix : Brigitte84 | Durée : 12h 50min | Genre : Romans


Paul Gavarni - Couple

« C’est une histoire d’hier.
Le boudoir était tendu de soie bouton d’or, parce qu’elle était brune, cette merveilleuse Julia d’Orcival qui tenait si bien son rang à la tête du grand état-major de la galanterie parisienne.
Un feu clair brûlait dans la cheminée, garnie de chenets Louis XVI, des chenets authentiques où s’étaient posés les petits pieds des belles du Versailles d’autrefois. »

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 363 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SUE, Eugène – Les Sept Péchés capitaux (L’Envie)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10h 21min | Genre : Romans


L'Envie

Eugène Sue, né le 26 janvier 1804 à Paris et mort en exil le 3 août 1857 à Annecy (Haute-Savoie), est un écrivain français, principalement connu pour deux de ses romans-feuilletons à caractère social : Les Mystères de Paris (1842-1843) et Le Juif errant (1844-1845). Les Sept Péchés Capitaux sont parus entre 1847 et 1852.

« Oui, mon enfant, l’envie est en soi un sentiment excellent ; seulement vous l’avez jusqu’ici mal appliqué, vous avez mal envié, au lieu d’envier bien.
- Envier bien ! L’envie, un sentiment excellent, – répéta Frédérik, comme s’il n’avait pu en croire ses oreilles. – L’envie, l’affreuse envie, qui ronge, qui dévore, qui tue.
- Mon pauvre enfant, la Loire a failli tout à l’heure être votre tombeau. Ce malheur arrivé, votre mère, n’est-ce pas, se fût écriée : « Oh ! fleuve maudit, qui tue ! oh ! fleuve maudit, qui a englouti mon fils. »
- Hélas ! monsieur David !
- El si les craintes d’inondation se réalisent, que de voix désespérées s’écrieront : « Oh ! fleuve maudit ! nos maisons sont emportées, nos champs submergés. » Ces malédictions sont-elles justes ?
- Que trop, monsieur David.
- Oui, et pourtant, ce fleuve si maudit fertilise ses rives. Il est la richesse des villes qu’il traverse. Des milliers de bateaux chargés de denrées de toutes sortes sillonnent ses ondes ; ce fleuve si maudit accomplit enfin la mission utile, fécondante, que Dieu a donnée à tout ce qu’il a créé, car dire que Dieu a créé les fleuves pour l’inondation et pour le désastre, ce serait un blasphème. Non ! non ! C’est l’homme, dont l’ignorance, l’incurie, l’égoïsme, l’avidité, le dédain de toute fraternelle solidarité, changent en fléaux les dons célestes du Créateur. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 158 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BURNEY, Fanny – Camilla (Tome 04)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 5h 20min | Genre : Romans


Elisabeth Vigée-Lebrun - Portrait of a lady

Invitée par son amie, Mistriss Berlinton, Camilla va passer quelques semaines à Southampton avec sa famille.
Le frère de Mistriss Berlinton, Melmond, est amoureux d’Indiana, mais, trop pauvre, il doit renoncer à l’épouser. La riche Eugenia l’aime en secret, mais elle est boiteuse et défigurée par la petite vérole.
Edgar et Camilla auraient tout pour être heureux, mais les malentendus et l’incompréhension vont retarder leur mariage, et peut-être l’annuler. Edgar annonce son projet de quitter l’Angleterre et part, laissant Camilla désemparée et malheureuse.

Traduction anonyme (1798).

Illustration : Elisabeth Vigée-Lebrun, Portrait of a lady (1805).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 166 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GEFFROY, Gustave – Hermine Gilquin

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 3h 47min | Genre : Romans


Hermine Gilquin

Une descente en profondeur dans une ferme vendéenne du XIXe siècle.
Une jeune fille, unique enfant des riches Gilquin, grandit heureuse entre ses parents, au milieu des animaux, de la nature qu’elle adore.
La malchance qui accablait la famille depuis si longtemps, semble décidément bien envolée.
Mais c’était une illusion : elle revint, plus terrible que jamais.

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 071 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Romans :