Livres audio gratuits de la catégorie 'Romans' :


VOGÜÉ, Eugène-Melchior (de) – Le Maître de la mer

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 12h 14min | Genre : Romans


Le Maître de la mer

Un puissant roman qui parle de conquêtes de mers, de terres, de cœurs à une époque où le mot « expansion coloniale » avait un sens noble…

« – Parbleu ! fit Cruas. Nous sommes en Égypte. Ici, c’est toujours le nez de Cléopâtre qui change la face de la terre.
- Ici et partout, appuya Revaz. Vous devez le savoir, monsieur l’historien, si vous avez mis vos bonnes lunettes pour lire l’histoire. Nous le savons encore mieux, nous autres médecins qui regardons la vie du côté où elle est vraie, à l’envers. Mon maître Ferroz me l’a dit souvent, on peut l’en croire : sur cent hommes qui tiennent les grands rôles de la comédie humaine, il y en a quatre-vingt-quinze qui ne jouent le leur que pour une femme. De loin, on les croit tout occupés de mener le monde ; on approche, on entre dans leur privé, on voit vite de quoi ils sont occupés, par qui et par où ils sont menés. Il suffit de peu de mots pour résumer tout le travail de leur vie gagner de l’argent, grimper au mât de cocagne social, pour satisfaire les besoins et les vanités d’une femme, légitime ou autre. Quand on le leur dit, ils prennent de grands airs ; ils se rebiffent, haussent les épaules, traitent ces vérités d’inventions de roman. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 520 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – La Corde au cou (Partie 01 : Le Feu du Valpinson)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 52min | Genre : Romans


Joseph Mallord William Turner - The Burning of the Houses of Lords and Commons (1834-1835)

Le roman La Corde au cou est considéré comme le chef-d’œuvre d’Émile Gaboriau. C’est, en marge de l’intrigue bien ficelée, un subtil portrait de la société du 19ème siècle.

Au milieu de la nuit, un paysan arrive, tout essoufflé, à la porte de la maison du maire : le château du Valpinson est en feu, le comte est grièvement blessé, deux hommes sont morts dans l’incendie et trois autres blessés sérieusement. Un jeune « innocent » accuse un voisin, le marquis de Boiscoran, d’être l’auteur de cette catastrophe. Celui-ci clame son innocence, mais il est arrêté et écroué. Tout le désigne comme le coupable, malgré ses protestations. Mais pourquoi refuse-t-il de donner un alibi solide qui le sauverait du tribunal ? Et si ce n’est pas Jacques de Boiscoran le coupable, qui est-il ?

Dans cette enquête, le rôle de l’enquêteur est marginal. Ce sont les angoisses du prévenu et de sa famille qu’Émile Gaboriau dépeint avec son talent habituel. Les personnages sont intéressants et attachants et l’intrigue est bien construite.

Illustration : Joseph Mallord William Turner, The Burning of the Houses of Lords and Commons (1834-1835).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 273 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SUE, Eugène – Les Sept Péchés capitaux (La Paresse)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 52min | Genre : Romans


La Paresse

La Paresse est le cinquième des Sept Péchés capitaux, parus entre 1847 et 1853.

Le début : « Un peintre voudrait-il représenter dans sa plus charmante expression la paresseuse douceur du farniente ? Nous allons tenter de lui offrir un modèle.
Florence de Luceval, mariée depuis six mois, n’a pas encore dix-sept ans ; elle est blanche et rose, avec de beaux cheveux blonds. Quoique d’une taille svelte et élancée, la jeune femme est un peu grasse ; mais ce léger embonpoint est si merveilleusement réparti, qu’il devient un nouvel attrait. La pose de Florence, enveloppée d’un peignoir de mousseline blanche, est pleine de nonchalance et d’abandon ; à demi étendue dans un moelleux fauteuil à dossier renversé, où repose indolemment sa tête charmante, elle allonge et croise ses petits pieds , chaussés de mignonnes pantoufles, sur un épais coussin, tandis que, du bout de ses doigts effilés, elle effeuille une rose sur ses genoux. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 859 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JEROME K. JEROME – Trois Hommes dans un bateau (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 27min | Genre : Romans


Trois hommes dans un bateau

Présenter le roman le plus désopilant du monde ? Allons…

Le (presque) début : « J’ai toujours en mémoire cette visite faite un jour au British Muséum. Je voulais me renseigner sur le traitement d’une légère indisposition dont j’étais plus ou moins atteint – c’était, je crois, le rhume des foins. Je consultai un dictionnaire médical et lus tout le chapitre qui me concernait. Puis, sans y penser, je me mis à tourner les pages d’un doigt machinal et à étudier d’un œil indolent les maladies, en général. J’ai oublié le nom de la première sur laquelle je tombai – c’était en tout cas un mal terrible et dévastateur – mais, avant même d’avoir lu la moitié des « symptômes prémonitoires », il m’apparut évident que j’en souffrais bel et bien. Un instant, je restai glacé d’horreur. Puis, dans un état de profonde affliction, je me remis à tourner les pages. J’arrivai à la fièvre typhoïde… m’informai des symptômes… et découvris que j’avais la fièvre typhoïde, que je devais l’avoir depuis des mois sans le savoir. Me demandant ce que je pouvais bien avoir encore, j’arrivai à la danse de Saint-Guy… et découvris – comme je m’y attendais – que j’en souffrais aussi. Je commençai à trouver mon cas intéressant et, déterminé à boire la coupe jusqu’à la lie, je repris depuis le début par ordre alphabétique… pour apprendre que j’avais contracté l’alopécie et que la période aiguë se déclarerait dans une quinzaine environ. Le mal de Bright – je fus soulagé de le constater – je n’en souffrais que sous une forme bénigne, et pourrais vivre encore des années. Le choléra, je l’avais, avec des complications graves. Quant à la diphtérie, il ne faisait aucun doute que j’en étais atteint depuis la naissance. Consciencieux, je persévérai tout au long des vingt-six lettres de l’alphabet et, pour finir, il s’avéra que la seule maladie me manquant était bel et bien l’hydarthrose des femmes de chambre. »

Traduction : Déodat Serval (pseudonyme de Théo Varlet, 1878-1938).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 078 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLLINS, Wilkie – Pauvre Lucile (Tome 02)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 7h 20min | Genre : Romans


William-Adolphe Bouguereau - Aphrodite

Nugent a connu en Amérique un chirurgien ophtalmologiste allemand qui a fait fortune en rendant la vue à de nombreux aveugles par une opération de la cataracte.
Ayant décidé de venir en Angleterre pour visiter le pays, il décide, à la demande de Nugent, d’examiner les yeux de Lucile. Il est sûr de lui rendre la vue , malgré l’avis contraire de son confrère anglais.

Le tome 1 s’achève au moment où commence l’opération…

Le chapitre 9 dure plus de 2 heures. Pour satisfaire les audio lecteurs qui préfèrent des morceaux plus courts, j’ai découpé arbitrairement ce chapitre en quatre parties d’environ 30 minutes chacune. Dans le zip, ces parties se succèdent sans coupures.

Traduction anonyme (1876).

Illustration : William-Adolphe Bouguereau, Aphrodite.

Accéder au premier tome.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 662 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice – L’Éclat d’obus (Deuxième Partie, Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 11min | Genre : Romans


L’Éclat d’obus

Stéphane d’Andeville a rejoint Paul Delroze sur le front. Il l’accuse d’être parti en abandonnant sa femme Elisabeth. Paul veut apprendre ce que sait son beau-père sur la mystérieuse femme du tableau. Ils se disputent. Puis Paul capture le major Hermann, cet homme qui ressemble tellement à la mystérieuse femme responsable de la mort de son père. Mais le major Hermann parvient à prendre la fuite à la faveur d’une attaque allemande. Paul est blessé. Pourtant, une fois remis, il repart pour une mission secrète du côté prussien. Bernard d’Andeville l’accompagne. Tous deux découvrent un tunnel aux dimensions étonnantes apparemment creusé par les Prussiens. Quand Bernard s’émerveille des dons d’observation et de déduction de Paul, et qu’il le compare à Arsène Lupin, Paul lui répond qu’il ajustement rencontré Arsène Lupin au cours de sa convalescence…

Accéder à la première partie.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 600 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLLINS, Wilkie – Pauvre Lucile (Tome 01)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8h 38min | Genre : Romans


William-Adolphe Bouguereau - Portrait de jeune fille

« Ceci est le récit d’événements qui se sont passés, il y a quelques années, dans un coin retiré de l’Angleterre.
Une jeune aveugle, deux jumeaux, un médecin, ont joué un rôle dans ces événements. »
Cette histoire est racontée par une Française, qui s’était mariée à un docteur patriote et républicain. Celui-ci s’était consacré à un devoir sacré : la destruction des tyrans. Il consacrait la fortune de sa femme à aider les populations d’Amérique du Sud en révolte contre leur dictateur.
Cette noble carrière a épuisé les forces et la santé du docteur Pratolungo qui meurt en laissant sa femme ruinée et obligée de chercher du travail pour vivre.
Elle trouve une place de dame de compagnie auprès d’une jeune fille aveugle, qui vit avec son père remarié, sa belle-mère et leurs nombreux enfants, dans le presbytère de Dimchurch.
Et l’histoire commence…

Traduction anonyme (1876).

Illustration : William-Adolphe Bouguereau, Portrait de jeune fille (1898).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 114 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice – L’Éclat d’obus (Première Partie, Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 34min | Genre : Romans


L'Éclat d'obus

Été 1914, Paul Delroze et Elisabeth d’Andeville viennent de se marier. Paul raconte un souvenir à Elisabeth : enfant, en se promenant avec son père, il a rencontré Guillaume II dans une forêt. C’est en 1898, et le Kaiser n’a pas l’air satisfait d’être surpris dans un lieu aussi insolite, sur le territoire français, par ces deux promeneurs. Une femme s’approche du père de Paul, lui parle, le prie d’aller à la rencontre de Guillaume II, ce que le père de Paul refuse. Soudain, elle sort un couteau et le tue…

Accéder à la deuxième partie.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 913 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Romans :