Knut Hamsun (vers 1890)

La Faim

• • •More

Knut Hamsun est un classique norvégien qui a reçu le prix Nobel de Littérature en 1920. Il publie en 1890 le roman « La Faim », qui est une oeuvre marquante et singulière. Ecrit à la première personne, le récit puise sans doute dans des expériences personnelles de l’auteur, et décrit des mois de misère dans la ville de Christiania (ancien nom d’Oslo). Le narrateur rappelle certains personnages hantés de Dostoievski, mais préfigure aussi les vagabonds de James Joyce. La misère presque volontaire dans laquelle il s’enferme, dans le but d’écrire, est une forme très radicale de la Bohème et peut rappeler aussi les poches crevées d’un Rimbaud.

Cette faim, minutieusement, cliniquement décrite, qui provoque des maux divers, comme la perte des cheveux, la nausée, les hallucinations, c’est aussi une muse pour écrire, une compagne rude qui pousse le narrateur au « dérèglement de tous les sens ». La faim, c’est peut-être surtout celle du lecteur, qui, privé de tout aliment narratif traditionnel, se précipite sur les miettes de récit laissées par l’auteur, et qui, de manière surprenante, s’en régale. 

« Quel goût admirable cela vous avait d’être de nouveau un honnête homme. Mes poches vides ne me pesaient plus, ce m’était une jouissance de me retrouver à sec. En y réfléchissant bien, cet argent m’avait, au fond, coûté bien du souci secret, j’y avais réellement pensé à maintes reprises avec un frisson ! (…) Je m’excitais avec ces pensées et je trouvais que je m’étais conduit d’une manière admirable. Dieu merci, l’argent était maintenant hors de mes mains. »

Traduction : Georges Sautreau.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Illustration :

Knut Hamsun (vers 1890)

Livre audio gratuit ajouté le 10/02/2024.

6 Commentaires

Ajoutez le vôtre ! C'est la meilleure manière de remercier les donneurs de voix.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chère Pauline, bonjour, merci de ce très bel apport pour notre bibliothèque, un de plus de votre part 😀, bravo, en plus de tout ce que vous faites pour notre site, 😊. Très bon dimanche à vous, très amicalement 😊, Christiane-Jehanne.

  2. Je vais écouter cela mais lorsque la lecture que je suis actuellement sera terminée.
    Je ne crois pas vous l’avoir dis, mais j’aime énormément vos interprétations.
    Vos romans sont très beaux et vos lectures aussi.
    Merci et félicitations pour l’ensemble de vos œuvres.

  3. Chère PAULINE P. … Bonjou …

    Trop content !!!…
    Votre présentation du livre est pertinente… rien à ajouter…
    C ‘ est Henry MILLER… dans… ” Les livres de ma vie “… (livre des plus stimulants )… qui m’ y a conduit… Un de ses maitres-livres…
    Grand grand Merci… et… une année du DRAGON… tout feu tout flammes ! ( je sors du lit… j ‘ ai encore les yeux dans la graisse de bines… je ne peux trouver rien de mieux…)…
    Bien cordial salut…

Lu par Pauline PuccianoVoir plus

Les plus aimés ❤️ (sélection)Voir plus

×