Livres audio gratuits pour 'Denis Diderot' :


L’ENCYCLOPÉDIE – Philosophe

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Philosophie


Le Triomphe de la Raison et de la Vérité : La Philosophie sous la figure de J.J. Rousseau Découvre à l'univers la Raison et la Vérité, voilée par l'erreur et le mensonge

L’article Philosophie s’attache à bien différencier les vrais philosophes et les philosophes ayant usurpé le nom…

Trois citations :

« Les autres hommes sont emportés par leurs passions, sans que les actions qu’ils font soient précédées de la réflexion : ce sont des hommes qui marchent dans les ténèbres ; au lieu que le philosophe dans ses passions mêmes, n’agit qu’après la réflexion ; il marche la nuit, mais il est précédé d’un flambeau. »

« Le philosophe forme ses principes sur une infinité d’observations particulières. Le peuple adopte le principe sans penser aux observations qui l’ont produit : il croit que la maxime existe pour ainsi dire par elle-même ; mais le philosophe prend la maxime dès sa source ; il en examine l’origine ; il en connoît la propre valeur, & n’en fait que l’usage qui lui convient. »

« L’esprit philosophique est donc un esprit d’observation & de justesse, qui rapporte tout à ses véritables principes ; mais ce n’est pas l’esprit seul que le philosophe cultive, il porte plus loin son attention & ses soins. »

Illustration : Madame Pezard, Le Triomphe de la Raison et de la Vérité : La Philosophie sous la figure de J.J. Rousseau Découvre à l’univers la Raison et la Vérité, voilée par l’erreur et le mensonge (1793-1794).

Philosophe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 487 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Concubinage

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Histoire


Lamech et ses deux femmes

L’article Concubinage de L’Encyclopédie nous fait connaître son histoire, ses autorisations, ses interdits à travers les siècles.

« Salomon eut jusqu’à sept cents femmes & trois cents concubines. Les premieres, quoiqu’en nombre excessif, avoient toutes le titre de reines, au lieu que les concubines ne participoient point à cet honneur. On distinguoit chez les Romains deux sortes de mariages légitimes, & deux sortes de concubinages.
On voit par-là que le concubinage n’étoit pas absolument deshonorant chez les Romains. »

Nous n’avons pas jugé utile de reproduire la fin de l’article : « L’ordonnance du mois de Janvier 1629, art. 132. défend toutes donations entre concubinaires… etc »

et la remplaçons par cette note actuelle :

« Depuis la loi du 15 novembre 1999, il y a une diffusion légale du concubinage. Cette loi a introduit un 12ème titre dans le livre Ier du Code civil intitulé « du PACS et du concubinage ». À compter du 1er janvier 2009 ce titre 12 est devenu titre 13 du fait de la lois du 5 mars 2007 réformant la protection juridique des mineurs majeurs sous tutelle. Le concubinage, comme le définit l’article 515-8 du Code civil, est :

« Le concubinage est une union de fait, caractérisée par une vie commune présentant un caractère de stabilité et de continuité, entre deux personnes, de sexe différent ou de même sexe, qui vivent en couple ». »

Illustration : Lamech et ses deux femmes.

Concubinage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 585 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AMAZONES selon Voltaire et L’Encyclopédie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Histoire


Franz Xaver Simm - Penthesilea, reine des Amazones (1901)

Aujourd’hui des femmes ministres, hier des femmes guerrières…

Deux articles de L’Encyclopédie et du Dictionnaire philosophique de Voltaire consacrés aux Amazones.

« Quelques Auteurs disent qu’elles ne tuaient pas leurs enfans mâles ; qu’elles ne faisoient que leur tordre les jambes, pour empêcher qu’ils ne prétendissent un jour se rendre les maîtres. » (Encyclopédie)

« L’histoire arabe est pleine de ces exemples ; mais elle ne dit point que ces femmes guerrières se brûlassent le téton droit pour mieux tirer de l’arc, encore moins qu’elles vécussent sans hommes ; au contraire, elles s’exposaient dans les combats pour leurs maris ou pour leurs amants. » (Voltaire)

Illustration : Franz Xaver Simm, Penthesilea, reine des Amazones (1901).

Encyclopédie : Amazones et Virago.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 371 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Jour de l’an – Étrennes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Histoire


Le Compliment, ou La Matinée du Jour de l'An

Quelques indications intéressantes pour parfaire notre culture… en ce début de 2018,  extraites de deux articles de l’Encyclopédie, Année et Étrennes.

« Étrennes, s. f. (Hist. anc. & mod.) présens que l’on fait le premier jour de l’année. Nonius Marcellus en rapporte sous les Romains l’origine à Tatius roi des Sabins, qui régna dans Rome conjointement avec Romulus, & qui ayant regardé comme un bon augure le présent qu’on lui fit le premier jour de l’an de quelques branches coupées dans un bois consacré à Strenua déesse de la force, autorisa cette coûtume dans la suite, & donna à ces présens le nom de strenæ… Les Romains se faisoient réciproquement des présens de figues, de dattes, de palmier, de miel, pour témoigner à leurs amis qu’ils leur souhaitoient une vie douce & agréable. »

Illustration : Philibert-Louis Debucourt, Le Compliment, ou La Matinée du Jour de l’An (1788).

Jour de l’an – Étrennes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 576 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Jeu – Jeux de mots – Pointe

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Histoire


Claus Meyer - Joueurs de dés

Les extraits de l’article Jeu se divisent en deux rubriques :

Jeu « Espece de convention fort en usage, dans laquelle l’habileté, le hasard pur, ou le hasard mêlé d’habileté, selon la diversité des jeux, décide de la perte ou du gain, stipulés par cette convention, entre deux ou plusieurs personnes. »

Jeux de mots « Une pointe d’esprit fondée sur l’emploi de deux mots qui s’accordent pour le son, mais qui different à l’égard du sens. »

L’article Pointe complète le précédent.

« Cy git ma femme ! Voilà l’exposition du sujet :
Ah, qu’elle est bien pour son repos & pour le mien !

Voilà la pointe. »

Illustration : Claus Meyer, Joueurs de dés (1886).

Jeu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 045 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Éducation

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Philosophie


Jean-Baptiste-Siméon Chardin - La Maîtresse d'école

L’article Éducation est de Du Marsais, auteur de De l’âme et de son immortalité (1751). Mais la religion ne se glisse que dans deux ou trois passages.

Il est intéressant de savoir comment, il y a trois siècles, pédagogues et jeunes élèves vivaient les années d’école.

« Quand les jeunes gens sont en état d’entrer dans des études sérieuses, c’est une pratique très-utile, après qu’on leur a appris les différentes sortes de gouvernemens, de leur faire lire les gazettes, avec des cartes de géographie & des dictionnaires qui expliquent certains mots que souvent même le maître n’entend pas. Cette pratique est d’abord desagréable aux jeunes gens ; parce qu’ils ne sont encore au fait de rien, & que ce qu’ils lisent ne trouve pas à se lier dans leur esprit avec des idées acquises : mais peu-à-peu cette lecture les intéresse, sur-tout lorsque leur vanité en est flatée par les loüanges que des personnes avancées en âge leur donnent à-propos sur ce point. »

Illustration : Jean-Baptiste-Siméon Chardin, La Maîtresse d’école (1735-1736).

Éducation.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 631 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIDEROT, Denis – Sur l’inconséquence du jugement public de nos actions particulières

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 1h 3min | Genre : Romans


Anton von Maron - Portrait de deux gentilshommes devant l'arc de Constantin à Rome (1767)

Les jugements que nous portons sur autrui sont absurdes. Nous jasons sans savoir. Pour nous le prouver Diderot recourt à un savoureux récit.

« – Ma foi, je vous avoue que j’ai jugé Desroches comme tout le monde.

- Et c’est ainsi que de bouche en bouche, échos ridicules les unes des autres, un galant homme est traduit pour un plat homme, un homme d’esprit pour un sot, un homme honnête pour un coquin, un homme de courage pour un insensé, et réciproquement. Non, ces impertinents jaseurs ne valent pas la peine que l’on compte leur approbation, leur improbation pour quelque chose dans la conduite de sa vie. Écoutez, morbleu ; et mourez de honte. [...] »

Sur l’inconséquence du jugement public de nos actions particulières.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 991 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

INQUISITION selon Voltaire et L’Encyclopédie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Religion


Luis de Páramo - De origine et progressu Officii Sanctae Inquisitionis (1598)

Si Voltaire s’est inspiré de L’Encyclopédie dans son article sur le Fanatisme, en revanche le texte de Voltaire sur l’Inquisition est plus riche que celui de L’Encyclopédie.

« Adam fut privé de tous les biens immeubles qu’il possédait dans le paradis terrestre, c’est de là que le St. Office confisque les biens de tous ceux qu’il a condamnés… Jésus-Christ est le premier inquisiteur de la nouvelle loi, les Papes furent inquisiteurs de droit divin. [...] Au reste on connaît assez toutes les procédures de ce tribunal, on sait combien elles sont opposées à la fausse équité & à l’aveugle raison de tous les autres tribunaux de l’univers. On est emprisonné sur la simple dénonciation des personnes les plus infâmes, un fils peut dénoncer son père, une femme son mari ; on n’est jamais confronté avec ses accusateurs, les biens sont confisqués au profit des juges ; c’est ainsi du moins que l’Inquisition s’est conduite jusqu’à nos jours ; il y a là quelque chose de divin : car il est incompréhensible que les hommes aient souffert ce joug patiemment. »

Illustration : Luis de Páramo, De origine et progressu Officii Sanctae Inquisitionis (1598).

Inquisition (Voltaire).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 231 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Denis Diderot :