Livres audio gratuits pour 'Edith Wharton' :


WHARTON, Edith – Au temps de l’innocence (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 8h 35min | Genre : Romans


Edith Wharton

Dans le New York flamboyant de la fin du XIXe siècle, Newland Archer est un jeune homme bien éduqué de la haute bourgeoisie. Promis à un avenir brillant, il est sur le point d’annoncer ses fiançailles avec la pure May Welland, quand, à l’Opéra, tous les regards se tournent vers une loge… L’apparition de la belle comtesse Olanska, la scandaleuse cousine de May qui a eu l’audace de quitter son mari et dont l’indépendance, en ce temps-là, est considérée comme impardonnable, va bouleverser sa vie. Comment, dans une société qui broie les êtres et sacrifie les amours, peut-on préserver l’innocence ?

Traduction anonyme parue dans la Revue des Deux Mondes en 1920.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 948 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Le Retour à la maison

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 1h 45min | Genre : Romans


Le Retour à la maison

Edith Wharton nous transporte ici dans les affres de la guerre 1914-1918. Dans ce récit à la première personne, la parole est donnée à un infirmier du front. Sa rencontre avec un soldat à la recherche de sa maison natale après le passage des Allemands va être l’occasion de mettre en lumière les cas de conscience auxquels sont soumis les êtres humains dans une situation d’occupation. Horreurs de la guerre, souffrance, dignité côtoient l’évocation d’un personnage de femme autour de qui se noue l’action. Roman psychologique autant que témoignage sur la « Grande guerre », Le Retour à la maison nous convie à une réflexion sur notre humanité.

Cette œuvre a été publiée en deux volets (chapitres I à IV puis V à VII) dans La Revue de Paris datée de 1916 mais elle est enregistrée chapitre par chapitre .

Traduction anonyme (1916).

Illustration: Photo d’infirmière (Société de Secours aux Blessés Militaires).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 930 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Le Portrait de Mrs. Grancy

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 56min | Genre : Nouvelles


Le Portrait de Mrs Grancy

« Je m’approchai et regardai attentivement le portrait. Le regard de Grancy avait suivi le mien et je l’entendis venir à mes côtés.
« Y voyez-vous un changement ? » dit-il.
« Qu’est-ce que vous voulez dire ? » demandai-je.
« Je veux dire – que cinq années ont passé.
– Pour elle ?
– Pourquoi pas ? Regardez-moi ! » Il montrait ses cheveux gris et ses tempes ridées. [...]
Il la regardait avec une tendresse infinie.
« Je l’aime mieux ainsi », dit-il.»

Traduction : Vincent de l’Épine.

Le Portrait de Mrs. Grancy (The Moving Finger) a été publié en 1901 dans le recueil Crucial Instances.

Illustration : William Adolphe Bouguereau (1825-1905), Aphrodite.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 608 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Lendemain (Version 2)

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 1h 28min | Genre : Nouvelles


Dragon de métal (détail), cliché personnel

« C’était bien ce qu’elle avait prévu : il craignait de parler tout autant qu’elle. C’était une des misères de leur situation qu’ils ne fussent jamais assez occupés pour que cela nécessitât ou même excusât l’ajournement des discussions pénibles. »

Edith Wharton, romancière américaine du début du 20ème siècle, proche de Henry James, campe ici un personnage de femme libre, en rupture avec les conventions d’un milieu particulièrement fermé.
Amour, mariage, divorce, vie à deux, ces thèmes animent ce que l’on peut considérer parfois comme un huis-clos psychologique dont la justesse repose sur l’inaltérable modernité du propos. Au-delà des interrogations de l’héroïne, c’est en effet de l’existence du couple qu’il est question, de l’autonomie de chacun des partenaires mais surtout de la dépendance l’un vis-à-vis de l’autre.

Traduction : Jeanne de Polignac (1861-1919).

Illustration : Dragon de métal (détail), cliché personnel.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 606 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Fièvre romaine

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Mrs. Slade

« Mrs. Ansley la regardait toujours. Il semblait à Mrs. Slade que derrière le masque volontairement sous contrôle de son petit visage calme, elle se livrait à une lutte intérieure. « Je n’aurais jamais cru qu’elle puisse aussi bien garder le contrôle », pensa Mrs. Slade, presque avec ressentiment. Mais à ce moment, Mrs. Ansley se mit à parler. « Je ne sais pas comment vous avez su. J’ai brûlé cette lettre immédiatement. »
« Evidemment vous l’avez brûlée, vous êtes si prudente ! » Elle ricanait ouvertement maintenant.  « Et si vous avez brûlé la lettre, alors vous vous demandez comment j’ai bien fait pour savoir ce qu’elle contenait. C’est bien ça, n’est-ce pas ? »
Mrs. Slade attendit, mais Mrs. Ansley ne parla pas. »

Fièvre romaine (Roman Fever) est paru en 1934. Avec sa progression dramatique implacable, ses dialogues ciselés, sa fin extrêmement poignante, elle est une des meilleures nouvelles d’Edith Wharton, qui montre là toute l’étendue de son talent.

Traduction : Vincent de l’Épine.

Illustration : Philip Alexius De Laszlo (1869-1937), Mrs Philip de Laszlo née Lucy Guinness.

Fièvre romaine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 839 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Au temps de l’innocence

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 10h 6min | Genre : Romans


La Comtesse Olenska

« – Bon Dieu ! s’exclama tout à coup Lawrence Lefferts, détournant sa lorgnette de la scène [...] et silencieusement il tendit sa lorgnette au vieux Sillerton Jackson.

Newland Archer suivit le regard de Lefferts et vit, avec surprise, que son exclamation avait été occasionnée par l’entrée d’une jeune femme dans la loge de Mrs Mingott. Cette jeune femme était svelte, un peu moins grande que May Welland, et ses cheveux bruns, coiffés en boucles serrées contre ses tempes, étaient encerclés d’une étroite bande de diamants. La jeune femme, qui semblait inconsciente de l’attention qu’attirait sa toilette originale, s’installa à côté de Mrs Lovell Mingott.

Ces messieurs attendaient avec un visible intérêt l’oracle qu’allait rendre Mr Sillerton Jackson. De ses yeux bleus troubles, ombragés de vieilles paupières sillonnées de veines, il scruta en silence la loge de Mrs Mingott ; puis, relevant sa moustache d’un air songeur, il dit simplement :

- Je n’aurais jamais cru que les Mingott oseraient cela. »

Au temps de l’innocence (The Age of Innocence), roman le plus connu d’Edith Wharton, reçut le prix Pulitzer en 1921. Il fut adapté au cinéma à trois reprises, notamment par Martin Scorcese en 1993.

Féroce satyre sociale autant qu’étourdissante histoire d’amour, il nous plonge dans la société conservatrice, étriquée et impitoyable du New York des années 1870. Les robes virevoltent au gré des bals incessants, les hommes parlent d’affaires au milieu des cigares et liqueurs dans leurs salons cossus. Newland Archer est promis à la belle May Welland, mais sans même s’en rendre compte, il étouffe au milieu des conventions et des faux-semblants. Il va rencontrer à l’opéra l’éblouissante Comtesse Olenska, et sa vie va en être bouleversée.

Traduction anonyme parue dans la Revue des Deux Mondes en 1920.

Illustration : Lady Victoria Wemyss, par Philip Alexius De Laszlo (1869-1937).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 234 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Atrophie

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 37min | Genre : Nouvelles


Atrophie

« Brusquement, Norah se leva ; la tête lui tournait.
Est-ce que vraiment, elles étaient là en tête-à-tête, depuis une demi-heure, à échanger ces platitudes, tandis qu’à l’étage le sens, la vérité, le poids, la portée de deux vies étaient à la merci d’une montée de fièvre ?
Comment  Norah s’était-elle laissée hypnotiser ainsi ?
Quel  pouvoir avait donc cette créature insipide et fanée sur une femme jeune, belle et de plus, aimée ? »

Traduction anonyme parue dans la Revue des deux mondes en 1929.

Illustration : Edmund Charles Tarbell (1862-1938), Rêverie, 1913.

Atrophie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 678 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Le Jour des funérailles

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 1h 1min | Genre : Nouvelles


Jean-Georges Béraud - Le Veuf

« Maintenant, les funérailles étaient finies. […]

Et quand il sortit de son rang pour suivre le cercueil, bien qu’il tînt la tête toujours baissée et ne regardât ni à droite ni à gauche, les visages connus jaillirent de la foule et parmi eux, tout à, coup — oui, c’était bien elle, Barbara Wake !

[…] Elle ici ! De quel droit ? Quelle audace ! C’était indécent… Ses remords, brusquement, se retournèrent en haine contre la femme qui était la cause du drame. C’était elle la seule coupable — dans un éclair, Trenham lui rejetait sur les épaules tout le poids de la faute. Oui, c’est vrai. Combien de fois la pauvre Milly ne lui avait-elle pas dit : « Tu es si faible ; elle est toujours à te tenter. » »

Edith Wharton nous offre dans cette nouvelle une peinture féroce mais aussi pleine d’humanité de la culpabilité et de la lâcheté ordinaires.

Traduction anonyme parue en 1933 dans La Revue Belge.

Illustration : Jean-Georges Béraud, Le Veuf (1910).

Le Jour des funérailles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 355 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Edith Wharton :


12>