Livres audio gratuits pour 'Etats-Unis' :


BRYANT, Sara Cone – Contes choisis

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 48min | Genre : Contes


Les Trois Ours

Sara Cone Bryant, née en 1873 aux États-Unis est un auteur majeur de contes pour enfants.
Nous disposons de peu d’informations sur sa vie. Elle est née à Melrose (Massachusetts) le 4 janvier 1873. Elle a vécu à New York et a épousé en 19351 Franz Théodore Borst. Elle a enseigné la littérature et la poésie anglaise au collège de Simmons à Boston de 1904 à 1906.
Michèle Cochet rappelle que, « dans son livre paru en 1905, très novateur pour l’époque : Comment raconter des histoires à nos enfants et quelques histoires à raconter (Fernand Nathan, 1911), elle a puisé dans son expérience de conteuse pour donner aux éducateurs des conseils pratiques sur l’art de conter. Elle y présente un répertoire adapté aux plus petits, mettant l’accent sur l’importance de la transmission orale des contes, dont les valeurs éducatives et esthétiques lui semblent contribuer au développement intellectuel de l’enfant ». De très nombreuses traductions en français ont été éditées dans les collections de littérature de jeunesse. (Wikipédia)

Les contes présentés ici sont :

- L’Histoire des trois ours
- Histoire des trois petits cochons
- La Fée et la marmotte
- Le Frère de Jean Malpropre
- Histoire de Ratapon
- Le Petit Sapin
- Le Petit Moulin
- Le Calife cigogne

Traduction : Élisée Escande (1858-1933).

Illustration : The Three Bears (Mc Loughlin Bros, New-York, 1880).

> Écouter un extrait : 01. L’Histoire des trois ours.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 064 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Sœurs du cercle enchanté (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Sœurs  du cercle enchanté

Cette nouvelle d’humour new-yorkais quasi-surréaliste est tirée du recueil New York Tic Tac paru en 1906.

Le début : «  Le car des touristes était sur le point de lever l’ancre. Le commandant avait assigné à chacun sa place sur le pont et s’apprêtait à donner le signal du départ en beuglant, avec son porte-voix, une imitation assez approximative de la sirène d’un sardinier. Le trottoir d’embarquement était encombré de badauds pédestres qui s’étaient agglomérés, pour contempler les badauds à roulettes, conformément à la loi naturelle qui veut que chaque créature de ce monde soit la proie d’une autre créature. »

Traduction : F.R.

Sœurs du cercle enchanté.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 697 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Le Verdict (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Le Verdict

Cette nouvelle sur les mensonges artistiques des peintres « en vogue » est extraite du recueil Les Metteurs en scène édité en 1909.

« Je me remis à mon travail, et je continuai à tâtonner et à patauger ; puis je regardai l’âne de nouveau. Je vis que dès le premier trait de son esquisse Stroud avait su où il voulait en venir. Il avait possédé son sujet, il se l’était assimilé, il l’avait pour ainsi dire réincarné. Et moi ? Je n’avais créé aucune de mes œuvres, – je les avais simplement adoptées !… Enfin sous le regard de cet œil qui m’observait, je me sentis incapable de tracer un trait de plus. Incapable ? Mais je l’avais toujours été ! « Je n’avais jamais rien su. » Seulement, avec mes modèles et mon public, un empâtement un peu voyant suffisait pour cacher la chose. Je les aveuglais à coups de couleur… »

Traduction : Jane Chalençon (1861-1919).

Le Verdict.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 736 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANONYME – Buffalo Bill, le héros du Far-West (03 – À la rescousse)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 2h 40min | Genre : Romans


À la rescousse

Buffalo Bill sauve une jeune femme qui était poursuivie par des hommes à l’aspect farouche. Il la ramène pour quelques jours chez lui afin qu’elle se repose, mais les mécréants ne lâchent pas prise et elle se retrouve prisonnière avec la femme d’un des hommes de Buffalo Bill. Ainsi débute une nouvelle aventure dangereuse…

Buffalo Bill est la traduction d’une série de « dime novels » (romans à 10 cents) publiée par la firme new-yorkaise Street and Smith. La première aventure de Buffalo Bill parut en 1869 dans le Street and Smith’s New York weekly. Le mythe de Buffalo Bill, forgé de toutes pièces par Edouard Zane Carrol Judson dit Ned Buntline (1821-1886), fut entretenu après lui par de nombreux écrivains. En Europe, ces aventures furent éditées, sans indication d’auteur ni de traducteur par la firme allemande A. Eicher à partir de 1906. (Source : Gallica)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 874 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HAWTHORNE, Nathaniel – La Promenade de la petite Annie (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 14min | Genre : Contes


La Promenade de la petite Annie

Cette délicate nouvelle/conte de Nathaniel Hawthorne (1804-1864) est extraite du recueil Contes étranges.

« Voyez ce petit serin dont la cage est placée sur cette fenêtre ; pauvre bestiole ! Son plumage doré s’est terni sous notre brumeux soleil ; sans doute, Annie, il voudrait bien encore voltiger sur les sommets embaumés de son île natale ; mais il est citadin maintenant, et bon gré mal gré il lui a fallu prendre les goûts et jusqu’à l’extérieur des habitants des villes. Aussi ne chante-t-il plus comme au temps où il jouissait de sa liberté. Cependant il ne semble pas avoir conscience du bien qu’il a perdu. Est-ce un malheur ? »

Traduction : Édouard-Auguste Spoll (1833-18?).

La Promenade de la petite Annie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 669 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HABBERTON, John – La Vengeance de Jim Hockson : scènes de la vie californienne

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 34min | Genre : Nouvelles


La Vengeance de Jim Hockson

Cette délicieuse nouvelle de l’écrivain américain John Habberton (1842-1921), dont l’action se situe dans le Far West de la ruée vers l’or, a été publiée dans La Nouvelle Revue en 1881.

« Tout le monde prononçait son éloge, car il était bon et obligeant. Chacun eût voulu devenir son ami mais, pour une raison quelconque, il semblait préférer sa propre compagnie à celle de ses voisins. Si nul ne déployait plus d’activité tant que les maquereaux mordaient, il s’appuyait paresseusement au bord de sa barque lorsque la bande disparaissait, et contemplait les vagues ou les nuages. Ses plantations étaient si bien tenues, que l’on venait de loin afin de le voir à l’œuvre et de prendre des leçons. À l’heure où le soleil couchant dorait les cimes qui s’élevaient en face de sa demeure, il s’appuyait souvent sur sa bêche pour admirer ce nouvel aspect de la nature. La nature, ce divin poème où le beau se révèle partout en se transformant sans cesse, c’était là le livre qu’il lisait le plus volontiers. Pour son malheur, il rencontra un jour Millie Botayne et se mit aussitôt à adorer une autre forme de la beauté terrestre… »

Traduction : William Little Hughes (1822-1887).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 912 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANONYME – Buffalo Bill, le héros du Far-West (02. L’Allié inconnu de Buffalo Bill)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 2h 37min | Genre : Romans


L'Allié inconnu de Buffalo Bill

Après le décès de sa mère, Bill Cody est sollicité par le Général Smith du fort Leawenworth pour effectuer une mission difficile et dangereuse. Récupérer au camp des Confédérés, des plans de bataille. Cette mission ne va pas se dérouler aussi bien qu’il l’espérait. Il est fait prisonnier et promit à la pendaison…

Buffalo Bill est la traduction d’une série de « dime novels » (romans à 10 cents) publiée par la firme new-yorkaise Street and Smith. La première aventure de Buffalo Bill parut en 1869 dans le Street and Smith’s New York weekly. Le mythe de Buffalo Bill, forgé de toutes pièces par Edouard Zane Carrol Judson dit Ned Buntline (1821-1886), fut entretenu après lui par de nombreux écrivains. En Europe, ces aventures furent éditées, sans indication d’auteur ni de traducteur par la firme allemande A. Eicher à partir de 1906. (Source : Gallica)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 879 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – La Caisse oblongue (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 28min | Genre : Contes


La Caisse oblongue.gif

Ce conte à suspens, plus tragique que comique, fait partie du recueil Contes inédits publiés par Hetzel en 1862.

« La caisse en question, ainsi que je l’ai déjà dit, était de forme oblongue ; elle pouvait avoir six pieds de long sur deux et demi de large ; je l’examinai avec attention, tandis qu’on la transportait sur le pont, et d’ailleurs, j’aime à être précis. Or cette forme n’est pas commune, et à peine eus-je considéré la boîte que je m’applaudis d’avoir deviné si juste. On se souvient que j’étais arrivé à la conclusion que le bagage supplémentaire de mon ami l’artiste devait se composer de tableaux ou tout au moins d’un tableau ; car je savais qu’il avait été pendant plusieurs semaines en pourparlers avec Nicolino. Et voilà que j’avais sous les yeux une caisse qui, vu sa forme, ne pouvait guère contenir autre chose qu’une copie de la Sainte Cène de Leonardo, et il était à ma connaissance qu’une copie de cette toile, exécutée à Florence par Rubini jeune, avait été achetée par Nicolino. Ce point-là me semblait donc clairement établi.
Je me félicitai beaucoup de ma perspicacité. Wyatt me confiait habituellement ses projets de ce genre ; mais il était clair qu’aujourd’hui il voulait jouer au plus fin avec moi et introduire un beau tableau dans la ville de New-York à mon nez et à ma barbe, convaincu que je ne me douterais de rien. »

Traduction : William Little Hughes (1822-1887).

La Caisse oblongue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 030 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Etats-Unis :