Livres audio gratuits pour 'Etats-Unis' :


ANONYME – Buffalo Bill, le héros du Far-West (03 – À la rescousse)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 2h 40min | Genre : Romans


À la rescousse

Buffalo Bill sauve une jeune femme qui était poursuivie par des hommes à l’aspect farouche. Il la ramène pour quelques jours chez lui afin qu’elle se repose, mais les mécréants ne lâchent pas prise et elle se retrouve prisonnière avec la femme d’un des hommes de Buffalo Bill. Ainsi débute une nouvelle aventure dangereuse…

Buffalo Bill est la traduction d’une série de « dime novels » (romans à 10 cents) publiée par la firme new-yorkaise Street and Smith. La première aventure de Buffalo Bill parut en 1869 dans le Street and Smith’s New York weekly. Le mythe de Buffalo Bill, forgé de toutes pièces par Edouard Zane Carrol Judson dit Ned Buntline (1821-1886), fut entretenu après lui par de nombreux écrivains. En Europe, ces aventures furent éditées, sans indication d’auteur ni de traducteur par la firme allemande A. Eicher à partir de 1906. (Source : Gallica)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 707 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HAWTHORNE, Nathaniel – La Promenade de la petite Annie (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 14min | Genre : Contes


La Promenade de la petite Annie

Cette délicate nouvelle/conte de Nathaniel Hawthorne (1804-1864) est extraite du recueil Contes étranges.

« Voyez ce petit serin dont la cage est placée sur cette fenêtre ; pauvre bestiole ! Son plumage doré s’est terni sous notre brumeux soleil ; sans doute, Annie, il voudrait bien encore voltiger sur les sommets embaumés de son île natale ; mais il est citadin maintenant, et bon gré mal gré il lui a fallu prendre les goûts et jusqu’à l’extérieur des habitants des villes. Aussi ne chante-t-il plus comme au temps où il jouissait de sa liberté. Cependant il ne semble pas avoir conscience du bien qu’il a perdu. Est-ce un malheur ? »

Traduction : Édouard-Auguste Spoll (1833-18?).

La Promenade de la petite Annie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 520 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HABBERTON, John – La Vengeance de Jim Hockson : scènes de la vie californienne

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 34min | Genre : Nouvelles


La Vengeance de Jim Hockson

Cette délicieuse nouvelle de l’écrivain américain John Habberton (1842-1921), dont l’action se situe dans le Far West de la ruée vers l’or, a été publiée dans La Nouvelle Revue en 1881.

« Tout le monde prononçait son éloge, car il était bon et obligeant. Chacun eût voulu devenir son ami mais, pour une raison quelconque, il semblait préférer sa propre compagnie à celle de ses voisins. Si nul ne déployait plus d’activité tant que les maquereaux mordaient, il s’appuyait paresseusement au bord de sa barque lorsque la bande disparaissait, et contemplait les vagues ou les nuages. Ses plantations étaient si bien tenues, que l’on venait de loin afin de le voir à l’œuvre et de prendre des leçons. À l’heure où le soleil couchant dorait les cimes qui s’élevaient en face de sa demeure, il s’appuyait souvent sur sa bêche pour admirer ce nouvel aspect de la nature. La nature, ce divin poème où le beau se révèle partout en se transformant sans cesse, c’était là le livre qu’il lisait le plus volontiers. Pour son malheur, il rencontra un jour Millie Botayne et se mit aussitôt à adorer une autre forme de la beauté terrestre… »

Traduction : William Little Hughes (1822-1887).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 726 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANONYME – Buffalo Bill, le héros du Far-West (02. L’Allié inconnu de Buffalo Bill)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 2h 37min | Genre : Romans


L'Allié inconnu de Buffalo Bill

Après le décès de sa mère, Bill Cody est sollicité par le Général Smith du fort Leawenworth pour effectuer une mission difficile et dangereuse. Récupérer au camp des Confédérés, des plans de bataille. Cette mission ne va pas se dérouler aussi bien qu’il l’espérait. Il est fait prisonnier et promit à la pendaison…

Buffalo Bill est la traduction d’une série de « dime novels » (romans à 10 cents) publiée par la firme new-yorkaise Street and Smith. La première aventure de Buffalo Bill parut en 1869 dans le Street and Smith’s New York weekly. Le mythe de Buffalo Bill, forgé de toutes pièces par Edouard Zane Carrol Judson dit Ned Buntline (1821-1886), fut entretenu après lui par de nombreux écrivains. En Europe, ces aventures furent éditées, sans indication d’auteur ni de traducteur par la firme allemande A. Eicher à partir de 1906. (Source : Gallica)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 645 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – La Caisse oblongue (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 28min | Genre : Contes


La Caisse oblongue.gif

Ce conte à suspens, plus tragique que comique, fait partie du recueil Contes inédits publiés par Hetzel en 1862.

« La caisse en question, ainsi que je l’ai déjà dit, était de forme oblongue ; elle pouvait avoir six pieds de long sur deux et demi de large ; je l’examinai avec attention, tandis qu’on la transportait sur le pont, et d’ailleurs, j’aime à être précis. Or cette forme n’est pas commune, et à peine eus-je considéré la boîte que je m’applaudis d’avoir deviné si juste. On se souvient que j’étais arrivé à la conclusion que le bagage supplémentaire de mon ami l’artiste devait se composer de tableaux ou tout au moins d’un tableau ; car je savais qu’il avait été pendant plusieurs semaines en pourparlers avec Nicolino. Et voilà que j’avais sous les yeux une caisse qui, vu sa forme, ne pouvait guère contenir autre chose qu’une copie de la Sainte Cène de Leonardo, et il était à ma connaissance qu’une copie de cette toile, exécutée à Florence par Rubini jeune, avait été achetée par Nicolino. Ce point-là me semblait donc clairement établi.
Je me félicitai beaucoup de ma perspicacité. Wyatt me confiait habituellement ses projets de ce genre ; mais il était clair qu’aujourd’hui il voulait jouer au plus fin avec moi et introduire un beau tableau dans la ville de New-York à mon nez et à ma barbe, convaincu que je ne me douterais de rien. »

Traduction : William Little Hughes (1822-1887).

La Caisse oblongue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 779 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

IRVING, Washington – L’Orgueil du village

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Nouvelles


L'Orgueil du village

Washington Irving (1783-1859) est très présent sur notre site. Extrait de Livre d’esquisses, ce fort émouvant souvenir personnel suffirait à classer Irving parmi les grands auteurs américains.

L’Orgueil du village et sa fin bouleversante :

« Elle était trop faible pour se lever,  elle essaya de lui tendre sa main tremblante ; ses lèvres remuèrent comme si elle parlait, mais aucun mot ne fut articulé ; elle abaissa sur lui des regards où se peignait un sourire d’une inexprimable tendresse, et ferma les yeux pour toujours. [...]
J’ai vu bien des monuments où l’art a épuisé ses secrets pour éveiller la sympathie du spectateur, mais je n’en ai jamais rencontré qui parlât à mon cœur d’une façon plus touchante que ce simple, mais délicat souvenir d’innocence exhalée. »

Traduction : Théodore Lefebvre (1862).

Illustration : L’Orgueil du village (1865).

L’Orgueil du village.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 481 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOWARD, Robert Ervin – Les Dieux du Nord

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 27min | Genre : Nouvelles


Les Dieux du Nord

«« Je ne saurais dire », dit Conan, « si tu es de Vannaheim, et mon ennemie, ou d’Asgard et mon alliée. J’ai beaucoup voyagé, mais jamais je n’ai vu une femme telle que toi. L’éclat de ta chevelure m’aveugle. Jamais je n’ai vu sa semblable, même chez les plus belles filles des Aesir. Par Ymir – »
« Qui es-tu pour jurer par Ymir ? » se moqua-t-elle. « Que sais-tu des dieux de glace et de neige, toi qui es venu du sud pour chercher aventure chez un peuple étranger ? »
« Par les dieux noirs de ma propre race ! » s’écria-t-il avec colère. « Bien que je ne sois pas un Aesir aux cheveux d’or, personne n’a mieux combattu que moi ! En ce jour j’ai vu quatre vingtaines d’hommes tomber, et moi seul ai survécu sur cette plaine où les bandits de Wulfhere ont rencontré les loups de Bragi. Dis-moi, femme, as-tu aperçu l’éclat des cottes de mailles dans la plaine enneigée, ou as-tu vu des hommes en armure se déplacer sur les champs de glace ? »

Conan le Barbare, popularisé dans les années 1980 par le cinéma, est né dans les années 1930 sous la plume de Robert E. Howard, considéré comme un des fondateurs de l’Heroic fantasy. Avec sa description de l’âge Hyborien, il compose un monde sombre et foisonnant, violent et sensuel, dont la cohérence annonce déjà les univers qui seront inventés beaucoup plus tard par J.R.R. Tolkien ou George R.R. Martin.

Traduction : Vincent de L’Épine pour Littérature Audio.

Illustration : Wanderer Fantasy Mountains Landscape Human (domaine public).

Les Dieux du Nord.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 401 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – Le Vagabond des étoiles

Donneur de voix : Christian Attard | Durée : 7h 32min | Genre : Romans


Jack London-Le Vagabond des étoiles

Le professeur Darrel Standing, assassin de son collègue attend depuis cinq années son exécution par pendaison. Il est confiné pour cela en cellule d’isolement dans la prison d’État de San Quentin (USA). Rebelle dans l’âme, Standing subit régulièrement le supplice de la camisole de force. Sur les conseils d’un codétenu, il réussit cependant par l’autohypnose à revivre ses existences antérieures et ainsi à s’évader de cet épouvantable enfer.
Cet étonnant et dernier roman du grand Jack London dénonce l’horreur des prisons américaines, ouvre sur la possible existence de vies successives et revisite l’histoire.

Traduction : Paul Gruyer (1868-1930) et Louis Postif (1887-1942).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 923 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Etats-Unis :