Livres audio gratuits pour 'Etats-Unis' :


POE, Edgar Allan – La Chute de la maison Usher (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 46min | Genre : Nouvelles


La Chute de la maison Usher

La Chute de la maison Usher (The Fall of the House of Usher) est une nouvelle fantastique écrite par Edgar Allan Poe. Elle fut publiée pour la première fois en septembre 1839 dans la revue littéraire Burton’s Gentleman’s Magazine. La traduction est de Charles Baudelaire.

Le narrateur arrive à la maison de son ami Roderick Usher, ayant reçu de lui une lettre dans laquelle il se plaignait de maladie et réclamait sa présence. Cette maladie se manifeste par une hyper-acuité des sens et une grande anxiété. Madeline, la sœur jumelle de Roderick, est elle aussi malade, tombant dans des états de transes cataleptiques…

La Chute de la maison Usher.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 502 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Colloque entre Monos et Una

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Colloque entre Monos et Una

L’analyse, par un « ressuscité » de tout ce qui s’est passé de sa mise en bière à son inexistence finale est le sujet de Colloque entre Monos et Una, dialogue des morts signé par Edgar Poe et traduit par Baudelaire.

« Ceux qui m’entouraient dirent que c’était la Mort. Les mots sont choses vagues. Mon état ne me privait pas de sentiment ; il ne me paraissait pas très différent de l’extrême quiétude de quelqu’un qui, ayant dormi longtemps et profondément, immobile, prostré dans l’accablement de l’ardent solstice, commence à rentrer lentement dans la conscience de lui-même ; il y glisse, pour ainsi dire, par le seul fait de l’insuffisance de son sommeil, et sans être éveillé par le mouvement extérieur. Je ne respirais plus. Le pouls était immobile. Le cœur avait cessé de battre. La volition n’avait point disparu, mais elle était sans efficacité. Mes sens jouissaient d’une activité insolite, quoique l’exerçant d’une manière irrégulière. »

Illustration : Harry Clarke, The Colloquy of Monos and Una (1923).

Colloque entre Monos et Una.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 553 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – L’Homme sans nom

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Operation Chirurgicale

Semper Idem est de ces êtres « oubliés de Dieu », qu’un destin au rire grinçant achemine inexorablement vers une fin d’un burlesque sinistre, digne d’une mauvaise farce de carabin. L’humour noir du récit est accentué par l’attitude du chirurgien, le Docteur Bicknell, dénuée de toute humaine compassion. Il ne se préoccupe que des prouesses qu’il peut accomplir, grâce à sa dextérité dans la pratique de l’art chirurgical, mais pas le moins du monde du sort de ses patients !

Un des premiers textes de Jack London, paru en 1900 dans la revue The Black Cat, avant d’être publié dans le recueil When God Laughs.

Traduction : Louis Postif (1887-1942).

Illustration : Opération chirurgicale, photo de Piotr Bodzek (licence Cc-By-Sa-3.0).

Licence Creative Commons

L’Homme sans nom.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 228 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – La Foi des hommes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 54min | Genre : Nouvelles


Mabel pâlit et Dora s’avança vers lui : « Qu’avez-vous, Lawrence ? », demanda-t-elle, en lui posant la main sur l’épaule.

La Foi des hommes, nouvelle de Jack London, suit L’Amour de la vie (1901), publié sur notre site en 2009.

« Lawrence Pentfield et Corry Hutchinson étaient deux chercheurs d’or millionnaires du Klondike de 1898, bien que n’en ayant pas le moins du monde l’apparence ! Vous les eussiez tout aussi bien pris pour des bûcherons du Montana ou des ouvriers du railroad Union-Pacific. »
Ils ne sont pas toujours d’accord et demandent aux dés et aux cartes de décider pour eux.

La conclusion de cette histoire où abondent les malentendus est que les reporters et la presse, en commettant des erreurs de rédaction, peuvent bouleverser une vie d’amis ou d’amoureux.

Traduction : Georges Dupuy (?-1912).

La Foi des hommes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 718 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Sous la neige (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 34min | Genre : Romans


Sous la neige

Le début : «  Cette histoire, c’est brin à brin, et par maintes gens, qu’elle m’a été contée. Et, comme il arrive d’habitude en pareil cas, j’ai entendu chaque fois une version nouvelle.

Si vous connaissez Starkfield, bourgade perdue dans la partie montagneuse du Massachusetts, vous aurez certainement remarqué son bureau de poste. C’est une construction qui date de la fin du XVIIIe siècle, en briques rouges, avec un fronton de bois peint en blanc et un péristyle à colonnes. Ce petit édifice classique se dresse au milieu de la Grand Rue, entre la banque et la pharmacie: beaucoup de villages de la Nouvelle-Angleterre en possèdent un semblable. Matin et soir, les habitants de Starkfield et les fermiers des environs s’y rassemblent, à l’arrivée du courrier. Parmi eux, vous n’avez pas été sans remarquer la haute taille et le visage tragique d’Ethan Frome. C’est là que je le vis moi-même pour la première fois, voici quelques années.  »

Traduction anonyme (1912).

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 474 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – Quand un homme se souvient

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Contes


Quand un homme se souvient

Quand un homme se souvient (1901) est un nouveau récit de Jack London, du temps où en Alaska les chercheurs d’or finissaient parfois tragiquement leurs parties de dés ou de cartes.

« Il battit les cartes, les donna et Uri coupa le valet de pique. Ils abattirent leurs jeux. Uri était sans atouts, alors que Fortuné montrait l’as deuxième. La liberté lui paraissait bien proche, tandis qu’ils comptaient les cinquante pas.
- Si Dieu diffère sa vengeance et que tu m’abattes, les chiens et le reste t’appartiennent.Tu trouveras un acte de vente bien en règle dans ma poche, déclara Uri, se tenant droit devant lui, la poitrine offerte. Fortuné chassa de son esprit la vision du soleil étincelant sur les mers et se prépara à tirer. Il y mit le plus grand soin. Deux fois il abaissa son arme, tandis que la brise du printemps battait les pins. Puis, se ravisant, il mit un genou à terre, empoigna le revolver à deux mains et fit feu. »

Traduction : Louis Postif (1887-1942).

Illustration : Dîner de mineurs du Klondike, vers 1898.

Quand-un homme se souvient.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 610 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JAMES, Henry – L’Américain à Paris (Tome 02)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 4min | Genre : Romans


L'Américain à Paris

Dans lequel notre américain se heurte à la dureté fossile de l’aristocratie héréditaire.

Extrait : « – Notre opinion sur vous est la même qu’au premier jour, dit la marquise, exactement la même. Nous n’avons aucun mauvais vouloir à votre égard. Nous sommes bien loin de vous accuser de quoi que ce soit. Depuis que nous vous connaissons, nous vous avons trouvé, je l’avoue franchement, moins… moins étrange que nous ne nous y attendions. Ce n’est pas à votre caractère que nous faisons des objections, mais à vos antécédents. Nous ne pouvons réellement nous habituer à l’idée de marier ma fille à un commerçant. Nous avions pensé, dans une heure de malheur, pouvoir nous y accoutumer. Ce fut là une grande erreur. Nous nous sommes décidés cependant à aller jusqu’au bout et à vous laisser tous les avantages. J’étais résolue à agir de façon que vous ne pussiez avoir l’ombre d’une raison de m’accuser de déloyauté. Nous vous avons présenté à nos amis. Pour dire la vérité, c’est cela qui m’a ouvert les yeux. Je n’ai pas eu le courage de supporter la scène qui a eu lieu ici même jeudi soir. Vous m’excuserez si mes paroles vous sont désagréables. Mais nous ne pouvons nous dégager sans une explication catégorique. »

Traduction : Léon Bochet (18?-19?).

Accéder au tome 01…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 636 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JAMES, Henry – L’Américain à Paris (Tome 01)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 10min | Genre : Romans


L'Américain à Paris

Christopher Newman, riche Américain, s’installe en Europe avec l’intention de se marier. Il rencontre une jeune veuve, la marquise Claire de Cintré, dont il s’éprend.

Le début : « Par une belle matinée de mai de l’année 1868, un gentleman se reposait, prenant ses aises sur le grand divan circulaire qui, à cette époque, occupait le centre du salon carré au Musée du Louvre. Ce confortable canapé a depuis — je ne sais pourquoi — été supprimé, au grand regret des amateurs de peinture faibles des jarrets ; mais le gentleman en question, tranquillement installé à la meilleure place, la tête renversée contre le dossier et les jambes allongées, regardait l’admirable Assomption de la Vierge de Murillo, avec un air de profonde satisfaction… d’avoir enfin trouvé un siège confortable. »

Traduction : Léon Bochet (18?-19?).

À suivre…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 725 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Etats-Unis :