Livres audio gratuits pour 'Georges Rodenbach' :


DIVERS – Un bouquet de nénuphars poétiques

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 30min | Genre : Poésie


Nénuphar

« Et dans l’air parfumé leur tige se balance… » Edmond Rostand.

Le nénuphar ou nénufar est une plante aquatique de l’ordre des Nymphéales.
Nénuphar est un nom vernaculaire ambigu en français, car désignant tant des espèces du genre Nymphaea, telle le blanc, que du genre Nuphar, telles le jaune le nain et de Spenner.

Nénuphar est emprunté, par l’intermédiaire du latin médiéval, à l’arabe nainufar, ninufar, au persan nilufar emprunté au sanskrit nilotpala, lotus bleu.

L’Académie française écrit « nénufar » de 1762 à 1935.
Puis, par rapprochement sémantique, avec les nymphes et les Nymphaea, « nénuphar » est adopté.
Les rectifications de 1990 préconisent de revenir à « nénufar », du fait de l’origine arabo-persanne.
En 1991, éclate… la « guerre du nénuphar/far », polémiques à propos des rectifications orthographiques. (Wikipédia).

Le Lotus symbolise l’accomplissement spirituel de l’être.
Le lotus bleu était une fleur sacrée, en Égypte, attribut de Néfertem, « Seigneur des Parfums », et appelé nen-nufer. (Source : Lotus).

… etc…

Car… le symbolisme associé à cette plante, et à sa fleur, est vaste et varié.

Laissons la poésie entrer en scène… avec Rostand, Dantin, Silvestre, Barbey d’Aurevilly, Rodenbach, Haraucourt et Mallarmé.

Illustration : Nénuphar (Pixabay).

> Écouter un extrait : L’Intégrale.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 794 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RODENBACH, Georges – Premier Amour (Texte intégral)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Poésie


La Jeunesse blanche

La Jeunesse blanche, recueil paru en 1886, comprend plusieurs sections dont Premier Amour dont vous pouvez écouter l’intégralité des 15 poèmes. Cet ouvrage a donné la célébrité en France au grand auteur belge George Rodenbach, qui s’accroîtra six ans plus tard avec le chef-d’œuvre symboliste Bruges-la-morte.

« Devant votre maison close dans du silence
Combien je suis allé souvent, par les beaux soirs,
Avec les gestes fous d’un amant qui balance
Ses songes dans le vent comme des encensoirs.

Je n’avais nul espoir de vous voir apparaître ;
Dans vos rideaux à fleurs je vous savais dormant ;
Mais je croyais sentir à travers la fenêtre
Quelque chose de vous m’arriver par moment.
…………………………………………
À peine entendait-on en de lointaines rues
Les pas lourds d’un veilleur ou l’aboiement d’un chien
Et toutes ces rumeurs incessamment décrues
Évoquaient une eau morte où l’on ne voit plus rien.

Et je restais longtemps, debout, sous vos croisées,
Et mes yeux fatigués s’amusaient à saisir
Le caprice des fleurs de fonte entre-croisées
Aux dessins du balcon où montait mon désir.

Et me sachant tout près de vous dans la nuit calme,
J’imaginais qu’un peu de mon âme en émoi
Devait aller vers vous avec un bruit de palme
Et qu’en ce moment-là vous rêveriez de moi ! »
(Nocturne)

> Écouter un extrait : Premier Amour.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 983 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RODENBACH, Georges – Alleluia ! Cloches de Pâques ! (Poème)

Donneuse de voix : Christine Sétrin & | Durée : 4min | Genre : Poésie


Joyeuses Paques 2013

L’évocation des cloches est un thème récurrent dans les poèmes de Georges Rodenbach, auteur aussi du roman Le Carillonneur. La plupart du temps elles sonnent tristement :

« Une cloche pleurait dans l’air endolori… »

« Les dimanches : tant de tristesse et tant de cloches. »

« Tout est fané, tout est défunt !
Ah ! cette pluie et ces cloches qui sont complices ! »

« Il en est qui vivotent seules,
Comme des aïeules,
Dans la tristesse et le brouillard ;
Et qui ont toujours l’air,
Dans l’air,
De suivre un corbillard. »

« Des cloches, j’en ai su qui cheminaient sans bruit,
Des cloches pauvres, qui vivaient dans des tourelles
Sordides, et semblaient se lamenter entre elles
De n’avoir de repos ni le jour ni la nuit. »

« Les cloches font songer à des Communiantes
Dans des robes de mousseline anémiantes. »

mais aujourd’hui, celles de Alléluia ! Cloches de Pâques ne sont plus tristes :

« Elles semblent en robes blanches,
Cloches qui s’endimanchent ;
Même celles des vieux clochers
Ont l’air d’avoir mis des tulles légers
Sur leurs jupes de bronze opaques. »

Alléluia ! Cloches de Pâques !

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 038 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RODENBACH, Georges – Les Vies encloses (Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Poésie


Lovis Corinth - Dame à l'aquarium (détail)

Les Vies encloses ( 1896 ) est un recueil de huit poèmes inspirés par l’occultisme et le romantisme allemands. En plus de celle de Novalis, on sent dans ces trois riches poèmes de Rodenbach l’influence de Baudelaire et de Mallarmé.

« Ainsi mon âme, seule, et que rien n’influence !
Elle est, comme en du verre, enclose en du silence,
Toute vouée à son spectacle intérieur,
À sa sorte de vie intime et sous-marine,
Où des rêves ont lui dans l’eau tout argentine.
Et que lui fait alors la Vie ? Et qu’est-ce encor
Ces reflets de surface, éphémère décor ? » (L’Aquarium mental)

« Oui ! c’est vrai que notre âme au monde se fiance !
Mais qu’est-ce de mirer la simple vie humaine
Quand, dans ses profondeurs, s’ouvre un divin domaine :
Tout le royaume glauque de l’Inconscience. » (L’Âme sous-marine)

« Les lignes de la main, géographie innée !
Ce sont d’obscurs chemins venus de l’infini ;
Ce sont les fils brouillés d’un rouet endormi ;
Ah ! l’arabesque étrange où gît la Destinée ! » (Les Lignes de la main)

> Écouter un extrait : L’Aquarium mental.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 172 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RODENBACH, Georges – Le Carillonneur

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 7h 48min | Genre : Romans


Bruges beffroi 2

Après Bruges La Morte, Rodenbach exalte à nouveau la ville de Bruges.

Roman où se mêlent et s’emmêlent les amours de Joris Borluut
pour deux jeunes soeurs,
pour la vieille ville de Bruges,
pour la sauvegarde de la langue flamande,
et …pour les cloches du beffroi d’où il inonde la ville d’une musique merveilleuse.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 856 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RODENBACH, Georges – L’Arbre

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 1h 41min | Genre : Nouvelles


Arbre 2c

« Joos et Neele s’enlacèrent de nouveau et ne parlèrent plus… L’enchantement du grand chêne des Trois-Chemins opérait. [...]
Le vieux chêne de l’île était chargé d’amour, tout l’amour exhalé ici par des millions d’amants, au long des siècles. »

Hélas, à l’arrivée d’étrangers sur l’île, l’arbre devient lourd de la mort…

L’Arbre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 576 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RODENBACH, Georges – Suggestion

Donneuse de voix : Victoria | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Madame Georges Rodenbach

« C’est seulement par une suggestion de ce genre que peut s’expliquer le cas du peintre X…, dont le crime stupéfia, il y a quelques années, ses amis et l’opinion. Il déchargea les six coups d’un révolver sur sa femme, lui si fier et si doux, et que personne n’aurait jamais cru capable de ce crime lâche. [...] »

Suggestion.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 870 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RODENBACH, Georges – Bruges-la-Morte

Donneuse de voix : Juliette | Durée : 2h 40min | Genre : Romans


Bruges

Georges Rodenbach, écrivain symboliste belge disait : « Dans cette étude passionnelle nous avons voulu évoquer la ville comme personnage essentiel. »

Et c’est Bruges, ville mélancolique, pleine des reflets de ses canaux et du son de ses cloches, qu’il choisit pour lieu de la descente aux enfers d’Hugues Viane, veuf déchiré par la douleur, qui y a trouvé refuge.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 051 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Georges Rodenbach :


12>