Livres audio gratuits pour 'Italie' :


BOCCACE, Jean – Le Décaméron (Troisième Journée, Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 14min | Genre : Contes


Le Décaméron

Troisième journée : « Où l’on parle de ceux qui, par leur ingéniosité, ont obtenu ce qu’ils voulaient, ou ont retrouvé ce qu’ils avaient perdu. »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 265 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Le Décaméron (Deuxième Journée, Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 3min | Genre : Contes


Le Décaméron

Pour la Deuxième Journée, Philomène propose le thème « de celui qui, tourmenté par diverses choses, arrive, au-delà de son espérance, à une conclusion heureuse ». Récits presque tous romanesques, qui ont pour scène l’Italie entière, l’Orient et diverses parties de l’Europe.

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 523 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DELEDDA, Grazia – Elias Portolu

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 5h 49min | Genre : Romans


Grazia Deledda (1926)

Grazia Deledda (1871-1936) est née et a grandi en Sardaigne. Elle est l’auteur de plus de 30 romans et de nombreuses nouvelles, qui ont tous pour cadre son île natale. Les plus célèbres de ses roman sont Canne al vento (Roseaux sous le vent), La Madre (La Mère), et Elias Portolu. En 1926 elle se voit décerner le prix Nobel de littérature. Sauf erreur, elle est la seule Italienne à avoir obtenu ce prix.

Elias Portolu nous plonge à l’intérieur d’une conscience écartelée entre l’attrait irrésistible de le la volupté et la terreur du péché. Ayant purgé une peine de prison de trois ans dans un pénitencier du « continent », Elias retrouve sa famille à Nuoro, en Sardaigne. Il rejoint avec joie la bergerie familiale, mais lors d’un pèlerinage il tombe amoureux fou de Maddalena, l’accorte fiancée de son frère Pietro. Le mariage de Pietro et Maddalena, loin de mettre un frein à cette passion coupable, semble au contraire l’attiser. La jeune femme, qui se refuse à son mari – homme brutal et querelleur – tombe enceinte alors que son amant, soucieux de son salut éternel, va prendre la décision de devenir prêtre. Pietro meurt soudain. Quelques mois plus tard, Maddalena va supplier Elias de l’épouser et de reconnaître l’enfant. À la veille d’être ordonné prêtre, Elias reviendra-t-il sur une engagement jugé par lui irrévocable ?

Notes : En Sardaigne, on donne le nom de zio et de zia ( oncle, tante) à tous les hommes et à toutes les femmes d’un âge un peu avancé.
Les tancas sont de vastes pâturages entièrement clos par des murs de pierres sèches.

Traduction : Georges Hérelle (1848-1935).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 713 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VESPUCCI, Amerigo – Voyage aux côtes du Brésil

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 23min | Genre : Voyages


Voyage aux côtes du Brésil

Le titre exact du document est : Relation du voyage d’Americ Vespuce aux côtes du Brésil, fait en 1501 et 1502, adressée à Lorenzo du Pierfrancesco de Medici.

Amerigo Vespucci (1454-1512), est un commerçant florentin au service des Médicis, également navigateur au service du royaume de Portugal et de la couronne de Castille. Il est considéré comme le premier Européen à comprendre que les terres découvertes par Christophe Colomb font partie d’un nouveau continent. (Source : Voyageurs anciens et modernes, par Édouard Charton).

Traduction anonyme (1863).

Voyage aux côtes du Brésil.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 762 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DANTE ALIGHIERI – La Divine Comédie : L’Enfer

Donneur de voix : Francis | Durée : 4h 30min | Genre : Poésie


Dante par Botticelli

« C’était à la moitié du trajet de la vie ;
Je me trouvais au fond d’un bois sans éclaircie,
Comme le droit chemin était perdu pour moi.

Ah ! que la retracer est un pénible ouvrage,
Cette forêt épaisse, âpre à l’œil et sauvage,
Et dont le seul penser réveille mon effroi !

Tâche amère ! la mort est plus cruelle à peine ;
Mais puisque j’y trouvai le bien après la peine,
Je dirai tous les maux dont j’y fus attristé. »

Traduction : Louis Ratisbonne (1827-1900).

> Écouter un extrait : Chant 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 286 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Le Décaméron (Première Journée, Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 42min | Genre : Contes


Le Décaméron (Première Journée)

Le Décaméron est un recueil de cent nouvelles écrites en italien par Boccace entre 1349 et 1353, œuvre célèbre pour ses récits de galanterie amoureuse, qui vont de l’érotique au tragique.

La première journée est précédée d’une description de la peste et du récit de la rencontre fortuite des narrateurs des nouvelles.

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

> Écouter un extrait : Introduction.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 507 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GUALDO, Luigi – Un rendez-vous

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 31min | Genre : Nouvelles


Un rendez-vous

Cette mélancolique nouvelle galante de Luigi Gualdo (1844-1898) a été publiée dans La Nouvelle Revue en 1890.

« Vers la fin de l’hiver, dans un grand bal, à Rome, le poète Luciano Ricciardi se tenait debout, dans un coin, à regarder. Pauvre et d’origine obscure, il s’imposait par son talent, par un charme souvent irrésistible. Jeune et beau et ayant eu des succès, il était, naturellement, antipathique à beaucoup. Mais ceux-là mêmes qui affectaient de le mépriser le sentaient supérieur.
Son attention se concentra tout à coup sur une très belle femme qui entrait parmi la foule, au bras d’un personnage haut placé. Déjà la veille, au théâtre, il avait admiré cette étrangère, dans laquelle un naïf même aurait reconnu une de ces personnes qui jouent « un premier rôle » sur la scène de la vie. Elle aussi avait remarqué Luciano et tourné longuement vers lui son binocle, sans aucune gêne. À la sortie – pis encore – elle lui avait jeté un regard doux et impérieux, qui disait trop, et, montée en voiture, s’était encore penchée à la portière pour le revoir. »

Traduction anonyme (1890).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 679 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

D’ANNUNZIO, Gabriele – L’Enfant de volupté

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 11h 50min | Genre : Romans


Carolus-Duran - Le Baiser

Gabriele D’Annunzio, prince de Montenevoso, est un écrivain italien, né à Pescara le 12 mars 1863 et mort à Gardone Riviera le 1er mars 1938.

Gabriele D’Annunzio publie en 1889 son premier chef-d’œuvre, Il Piacere (L’Enfant de volupté). Le comte André Sperelli est l’amant d’Hélène, une sensuelle et belle jeune femme. Mais il éprouve un amour plus poétique pour Marie, une femme mariée à un ambassadeur, fidèle et dévote, malheureuse en ménage, qui ne vit que par sa fille. Il met tout en œuvre pour la séduire, tout en continuant à fréquenter Hélène.

Ce roman, très célèbre en Italie, est empreint d’une grande poésie.
« La fontaine mettait parmi les arbres un clapotement étouffé, que rompait parfois un bruit clair et sonore ; tout le ciel étincelait d’étoiles, que des lambeaux de nuages enveloppaient comme de longues chevelures cendrées ou comme de vastes filets noirs ; entre les colosses de pierre, à travers les grilles, apparaissaient et disparaissaient les lanternes des voitures en course ; dans l’air froid se répandait le souffle de la vie urbaine ; les cloches sonnaient, lointaines et proches. Il avait enfin l’entière conscience de sa félicité. »

Je voudrais remercier les donneurs de voix qui m’ont fait l’amitié de lire pour moi les phrases en allemand (Daniel Luttringer), en italien (Christine Treille), en anglais (Christiane-Jehanne) et en grec (René Depasse, qui a fait une traduction délicate et poétique).

Traduction : Georges Hérelle (1848-1935).

Illustration : Carolus-Duran, Le Baiser (1868).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 913 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Italie :