Livres audio gratuits pour 'Ivan Tourgueniev' :


TOURGUENIEV, Ivan – Un songe

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Mihály Munkácsy - Étude pour « Le Prêteur sur gage »

Un songe
« Je viens d’avouer qu’il m’arrivait de m’endormir sous l’obsession de pensées et de rêveries indéfinissables. Je dormais beaucoup d’habitude, et les songes jouaient un rôle important dans ma vie ; toutes les nuits j’avais des rêves. Je ne les oubliais point, je leur prêtais une signification, je les prenais pour des avertissements, et je m’efforçais de pénétrer leur sens mystérieux ; quelques-uns de ces songes se répétèrent à plusieurs reprises, ce qui m’a toujours surpris et paru très étrange. Voici le rêve qui m’impressionna le plus vivement… »

La quête de ce père « biologique » est le sujet de cette nouvelle attachante qui nous fait comprendre le drame intime d’une mère violée communiquant difficilement avec son fils unique à qui Un songe a appris la vérité.
Ce récit, écrit à la première personne, n’est pas autobiographique car Tourgueniev avait deux frères et ne perdit pas son père à 7 ans…

Traduction : Michel Delines (1851-1914).

Illustration : Mihály Munkácsy, Étude pour « Le Prêteur sur gage » (1874).

Un songe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 995 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Monsieur François (Souvenir de 1848)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 6min | Genre : Histoire


H. Senillon - Le Café de la Rotonde au Palais-Royal

Ivan Tourgueniev avait trente ans quand il rencontra l’énigmatique Monsieur François qui lui inspira le livre qu’il publia peu avant sa mort en 1883.

Souvenir de 1848 est le sous-titre de Monsieur François et nous apporte quantité de révélations sur cette troisième révolution française, après celles de 1789 et de 1830.
« Elle se déroule à Paris du 22 au 25 février 1848. Sous l’impulsion des libéraux et des républicains, le peuple de Paris, à la suite d’une fusillade, se soulève à nouveau et parvient à prendre le contrôle de la capitale. Louis-Philippe, refusant de faire tirer sur les Parisiens, est donc contraint d’abdiquer en faveur de son petit-fils, Philippe d’Orléans, le 24 février 1848.
Le même jour, dès 15 heures, la Seconde République est proclamée par Alphonse de Lamartine, entouré des révolutionnaires parisiens. Vers 20 heures, un gouvernement provisoire est mis en place, mettant ainsi fin à la Monarchie de Juillet. » (Wikipédia)

À cette époque Tourgueniev vivait à Paris et ses entretiens avec Monsieur François ne portent pas seulement sur la politique. Cet inconnu intrigue beaucoup notre auteur et a quelques phrases prophétiques.

« Je ne pus rien apprendre de plus, et qui était ce M. François ? La question resta une énigme.
Il y a de ces oiseaux de mer qui n’apparaissent que pendant la tempête. Les Anglais les nomment stormypétrels. Ils voient bas dans l’air troublé, en rasant de leurs ailes les crêtes des vagues furieuses, et disparaissent dès que le temps redevient serein. »

Traduction anonyme (1885).

Illustration : H. Senillon, Le Café de la Rotonde au Palais-Royal.

Monsieur François.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 263 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Claire Militch

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 52min | Genre : Nouvelles


Thomas Eakins - La Concertiste

Incroyable histoire d’amour bouleversante par delà la mort écrite en 1882 à Bougival par Ivan Tourgueniev (mort l’année suivante).

Le jeune Aratov, qui n’a jamais connu de femme, écoute lors d’une représentation une jeune chanteuse russe, très fragile, qui le regarde de façon fascinante. Quelque temps après, il apprend qu’elle s’est empoisonnée et ce geste désespéré de Claire Militch va éveiller en lui un sentiment amoureux post mortem qui gâchera et en même temps illuminera sa vie.

« Pourquoi pleures-tu, tante ? Parce que je vais mourir ? Ignores-tu donc que l’amour est plus puissant que la mort ? » sont les dernières paroles de Jacques Aratov.

Traduction anonyme (1885).

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 07.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 917 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Le Chant de l’amour triomphant

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 5min | Genre : Nouvelles


Santi di Tito - Portrait de jeune fille (XVIe)

Dans Œuvres dernières d’Ivan Tourgueniev (1818-1883) figure Le Chant de l’amour triomphant (1542) qu’il nous présente ainsi :
« À la mémoire de Gustave Flaubert.
Voici ce que j’ai trouvé dans un vieux manuscrit italien :
Vers la moitié du XVIe siècle, vivaient à Ferrare (cette ville florissait alors sous le sceptre de ces magnifiques ducs, protecteurs des arts et de la poésie) deux jeunes gens portant les noms de Fabio et Muzio. [...] Ils appartenaient tous les deux à d’anciennes maisons ; ils étaient tous les deux indépendants par la fortune et n’avaient plus de parents. Leurs goûts et leurs penchants étaient semblables. Ils avaient le même amour pour les arts. »

Un jour, ils rencontrent Valéria… et c’est le début d’une longue et touchante histoire qui vous attend et qui se passe au temps où se faisait connaître Ludovico Ariosto et son Orlando Furioso…

Traduction anonyme (1885).

Le Chant de l’amour triomphant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 319 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Pères et enfants

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 7h 51min | Genre : Romans


Ivan Tourgueniev

Pères et enfants, plus connu sous le titre Pères et fils, est le roman le plus célèbre de Tourgueniev, et peut être considéré comme le premier roman vraiment moderne de la littérature russe. Ce fut aussi la première œuvre russe à connaître le succès en Occident, s’attirant les éloges de Flaubert, de Maupassant et de Henry James, tous amis de l’auteur.
« Le récit se déroule autour d’un conflit idéologique entre générations. Le roman débute le 20 mai 1859, lorsque Nicolas Pétrovitch Kirsanov accueille son fils Arcade de retour de l’université. Il est accompagné du personnage central du roman, Eugène Vassiliev Bazarov, acquis aux idées matérialistes et anti-traditionalistes. » (Wikipédia)

Le roman, publié en 1862, fut souvent réédité du vivant de l’auteur et suscita des polémiques passionnées dans la Russie d’Alexandre II. La première traduction française fut publiée en 1863 et reçut l’aval de l’auteur.

Traduction : Ivan Tourgueniev et Louis Viardot (1800-1883), Paris, Charpentier, 1863 (2ème éd. de 1876).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 567 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Terres vierges

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 10h 51min | Genre : Romans


Ivan Tourgueniev

Terres vierges est le dernier roman d’Ivan Tourgueniev, publié en 1877. N’ayant cessé toute sa vie de dénoncer le servage, il y décrit avec sympathie la vaine tentative d’une bande d’anarchistes pour « aller au peuple », en vivant comme de simples paysans et en renonçant au luxe et au confort d’une existence bourgeoise. Le héros, Néjdanov, jeune Pétersbourgeois, est le fils illégitime d’un aristocrate, qui souhaite radicaliser les paysans en leur prêchant la révolution. Il se voit offrir un poste de précepteur par un membre de la noblesse, qu’il accompagne dans son domaine. Il y rencontre Marianne, la nièce de son employeur, dont il tombe amoureux et qu’il va entraîner dans une périlleuse entreprise.
D’aucuns ont vu dans ce roman une réponse aux Démons ou Possédés de Dostoïevski (1872), dans lequel l’auteur s’en prenait aux nihilistes sans foi ni loi, soucieux de renverser l’ordre établi.

Traduction : Émile Durand-Gréville (1838-1914)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 294 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Faust, récit en neuf lettres

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h | Genre : Nouvelles


Ivan Khrutsky - Portrait de femme avec un livre

Paul Alexandrovitch B. raconte, sous forme de neuf lettres, à un ami son retour sur ses terres après neuf années d’absence. Il fait la connaissance de son voisin, homme sans culture, et de sa femme Véra Vassilievna, qu’il a autrefois aimée, mais dont la mère lui avait refusé la main.
Il l’éveille aux plaisirs de la lecture et de la poésie qu’elle ignore en lui faisant la lecture du chef-d’œuvre de Goethe. Le récit la bouleverse, et elle retombe amoureuse de lui, en devient malade et en meurt.

Dans Faust, récit en neuf lettres, Tourgueniev sait trouver pour son héros des mots qui, eux aussi, bouleversent le lecteur.

Traduction : H. Delaveau (1856).

> Écouter un extrait : Lettre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 549 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Histoire du lieutenant Yergounov

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 45min | Genre : Nouvelles


Karl Gampeln - Portrait d'un officierdu 13ème régiment de hussards

L’Histoire du lieutenant Yergounov est assez déroutante… Il faut en attendre la fin pour comprendre comment les « dames de Riga », parlant l’allemand, ont pu piéger le lieutenant russe qui prenait souvent plaisir à raconter cette aventure que ses auditeurs connaissaient par cœur et que nous conte Tourgueniev dans ses Nouvelles moscovites.

Traduction : Ivan Tourgueniev (1818-1883).

> Écouter un extrait : Chapitres 01 et 02.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 220 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Ivan Tourgueniev :