Livres audio gratuits pour 'Léopold von Sacher-Masoch' :


SACHER-MASOCH, Léopold (von) – Nazariouschka (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10min | Genre : Nouvelles


Nazariouschka

Cette courte nouvelle russe a été publiée dans la Revue bleue en 1887.

« Je me demandai : d’où vient chez le peuple russe cet héroïsme, ce sentiment du devoir, ce caractère spartiate ? Aucun Lycurgue pourtant ne lui a dicté ses lois. Lorsque, écoliers, nous lisions Plutarque, nous nous jurions d’accomplir un jour des actes dignes d’un Léonidas ou d’un Horace Coclès ; mais ces gens simples qui ordinairement ne savent ni lire ni écrire, où donc ont-ils appris l’héroïsme ? Qui leur sert d’exemple ? »

Traduction anonyme (1887).

Nazariouschka.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 507 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Leopold (von) – La Tante sourde (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


La Tante sourde.gif

Cette délicieuse nouvelle d’amour de Leopold von Sacher-Masoch (1835-1895) a été publiée dans La Revue universelle illustrée en 1880.

« – Mais, ma tante, deux amoureux ont à se dire bien des choses qui ne sont pas destinées à être entendues par les oreilles d’une tante, fût-ce une tante aussi bonne que vous. En votre présence, Ter Borch sera mal à l’aise, il manquera de courage pour me faire les doux aveux que j’attends de lui.
- Si ce n’est que cela, ma chère petite, tu lui diras que tu as une tante sourde, sourde comme un pot, et que vous pourrez causer sans la moindre gêne. »

Traduction anonyme (1888).

La Tante sourde.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 686 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Leopold (von) – La Vénus à la fourrure

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 5h 27min | Genre : Romans


Le Titien - Vénus au miroir

« – Soyez-le donc, soyez arrogante, soyez despote, criai-je complètement exalté ; seulement soyez à moi, soyez mienne à jamais !
Je me jetai à ses pieds et étreignis ses genoux.
- Cela finira mal, mon ami, dit-elle sévèrement, sans s’exciter.
- Oh ! que cela puisse même ne jamais finir, m’écriai-je hors de moi, fou d’amour, la mort seule peut nous séparer. Si tu ne veux pas être à moi, toute à moi et à tout jamais, je veux être ton esclave, te servir, tout supporter de toi, mais ne me repousse pas. »

Dans ce roman érotique d’inspiration autobiographique (1870), nous retrouvons les ingrédients du masochisme selon Leopold von Sacher-Masoch, déjà entrevus dans les nouvelles Les Batteuses d’hommes, La Dompteuse, Theodora ou La Hyène de la Poussta : domination féminine, humiliation, flagellation, fétichisme…

Traduction : Raphaël Ledos de Beaufort (1853-1917).

Illustration : Le Titien, Vénus au miroir (ca. 1555).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 715 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Leopold (von) – Theodora – La Pénitente

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Theodora

Rappelons-nous que l’écrivain autrichien du XIXe siècle, Sacher-Masoch, a décrit le plaisir particulier procuré à un individu par sa propre souffrance. Il a donné son nom au « masochisme » (lisez par exemple Les Batteuses d’hommes).

Deux flagellations différentes dans ces deux récits de Femmes slaves (1889) :

Theodora (Serbie)

« Théodora retira vivement une corde qu’elle avait autour des reins, et attacha au baron les bras derrière le dos. « Voilà ! murmura-t-elle ; maintenant, mon amour, nous allons pouvoir célébrer nos noces. » Puis, elle lui appliqua un vigoureux coup de poing dans le dos et le poussa devant elle en le frappant d’une baguette qu’elle venait de couper dans la haie voisine. »

La Pénitente (Petite-Russie) :

« La jeune femme, les dents serrées, la frappa à deux reprises du bout de son petit pied dédaigneux. D’un mouvement spontané la pénitente, de ses deux mains, s’empara de ce pied, chaussé d’une pantoufle brodée d’or, et le pressa contre ses lèvres. »

Traduction anonyme (1889).

Illustration : Les Batteuses d’hommes (1909).

Theodora.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 321 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Leopold (von) – La Tante sourde

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Gerard Ter Broch - Couple dansant

Une gentille histoire, sans le moindre masochisme, racontée par Leopold von Sacher-Masoch (1836-1895) très présent sur notre site.

La Tante sourde, paru dans La Revue universelle, relate des faits de 1636 ; l’année du Cid!

« Si vous m’aimez, Jacobea, dit Ter Borch après quelque temps, il y a pour nous deux routes qui conduisent au bonheur. La première, et la plus longue, serait d’attendre, en travaillant à me faire un nom et à conquérir une fortune. La seconde, beaucoup plus courte, serait de vous enlever et de faire bénir notre union en Angleterre. »

Traduction anonyme (1888).

Illustration : Gerard Ter Broch, Couple dansant (1660).

La Tante sourde.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 765 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Leopold (von) – Deux Contrats – Les Batteuses d’hommes – Krach en amour

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Les Batteuses d'hommes

Nombreux sont les critiques qui ont essayé de bien cerner le « masochisme ». Retenons celui de Gilles Deleuze : « Les goûts amoureux de Leopold von Sacher-Masoch sont célèbres ; jouer à l’ours, ou au bandit ; se faire chasser, attacher, se faire infliger des châtiments, des humiliations et même de vives douleurs physiques par une femme opulente en fourrure et au fouet ; se travestir en domestique, accumuler les fétiches et les travestis ; faire paraître de petites annonces, passer « contrat » avec la femme aimée, au besoin la prostituer. »
Nous en avons quelques exemples dans nos 13 textes enregistrés.

Le Contrat entre Wanda (sa femme) et Leopold von Sacher-Masoch :

« Renonciation tout à fait absolue à votre moi.
Hors la mienne, vous n’avez pas de volonté.
Vous êtes entre mes mains un instrument aveugle, qui accomplit tous mes ordres sans les discuter. Au cas où vous oublieriez que vous êtes mon esclave et où vous ne m’obéiriez pas en toutes choses absolument, j’aurai le droit de vous punir et de vous corriger selon mon bon plaisir, sans que vous puissiez oser vous plaindre. »

et le Contrat entre Madame Fanny de Pistor (une liaison) et Leopold de Sacher-Masoch :
« Sur sa parole d’honneur, M. Leopold van Sacher-Masoch s’engage à être l’esclave de Mme de Pistor et à exécuter absolument tous ses désirs et ordres et cela pendant six mois. »

sont on ne peut plus explicites !

Pour illustrer ces relations hommes-femmes, Les Batteuses d’hommes et Krach en amour compléteront notre connaissance du vrai masochisme.

Traduction anonyme (1906).

> Écouter un extrait : Contrat entre Wanda et Sacher-Masoch.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 800 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Leopold (von) – L’Errant – Le Premier Nihiliste : Tschoglokoff

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Histoire


Catherine II

L’Errant sert de prologue au Legs de Caïn, œuvre majeure de Sacher-Masoch. Il y exprime son dégoût du genre humain. Son pessimisme est atténué dans les dernières lignes moins déprimantes que les autres.

« Le premier point, c’est que vous autres, pauvres fous, vous vous imaginez que Dieu a fait le monde aussi parfait que possible et qu’il a institué un ordre moral. Fatale erreur ! Le monde est défectueux, l’existence est une épreuve, un triste pèlerinage, et tout ce qui vit, vit de meurtre et de vol… L’homme est la plus cruelle des bêtes féroces. Quelle autre est si ingénieuse à opprimer ses semblables ? Partout je ne vois que lutte et rivalité, que meurtre, pillage, fourberie, servitude… Toute peine, tout effort n’a d’autre mobile que l’existence, – vivre à tout prix et transmettre sa misérable vie à d’autres créatures. »

Le Premier Nihiliste : Tschoglokoff nous fait connaître le nom de celui qui essaya d’assassiner Catherine II, vers les années 1780 et qui peut être considéré comme le premier d’un mouvement qui prit vraiment naissance vers 1850.

Traductions anonymes (1874, 1887).

L’Errant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 556 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER MASOCH, Léopold (von) – La Résurrection

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


Un village de Galicie, par Kajetan Joblonski

Nous sommes loin de l’atmosphère de La Hyène de la Poussta, mais plus proches de La Petite Colporteuse dans la nouvelle La Résurrection, récit galicien (La Galicie est une région historique de l’Europe de l’Est, partagée actuellement entre la Pologne et l’Ukraine.)

« Le samedi saint, dans l’après-midi, je traversai le village pour me rendre à l’église ; c’était avant la cérémonie de la Résurrection.
Devant la chaumière de Nicolaï, dont le toit de paille, noirci par la fumée, s’inclinait fortement, quelques femmes debout s’entretenaient à mi-voix. J’eus peur pour Marquita, et, m’arrêtant, je les questionnai. On me dit qu’à l’intérieur, derrière la porte vermoulue et les petites vitres ternies, la pauvre femme sur sa couche de paille attendait son enfant. Les douleurs avaient commencé. »

Un conte religieux, publié par la Revue bleue en 1887, sans aucune trace de masochisme…

Traduction anonyme (1887).

La Résurrection.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 274 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Léopold von Sacher-Masoch :


12>