Johann Baptist von Lampi the Elder - Catherine II de Russie (1780s)

L’Errant – Le Premier Nihiliste : Tschoglokoff

L’Errant sert de prologue au Legs de Caïn, œuvre majeure de Sacher-Masoch. Il y exprime son dégoût du genre humain. Son pessimisme est atténué dans les dernières lignes moins déprimantes que les autres.

« Le premier point, c’est que vous autres, pauvres fous, vous vous imaginez que Dieu a fait le monde aussi parfait que possible et qu’il a institué un ordre moral. Fatale erreur ! Le monde est défectueux, l’existence est une épreuve, un triste pèlerinage, et tout ce qui vit, vit de meurtre et de vol… L’homme est la plus cruelle des bêtes féroces. Quelle autre est si ingénieuse à opprimer ses semblables ? Partout je ne vois que lutte et rivalité, que meurtre, pillage, fourberie, servitude… Toute peine, tout effort n’a d’autre mobile que l’existence, – vivre à tout prix et transmettre sa misérable vie à d’autres créatures. »

Le Premier Nihiliste : Tschoglokoff nous fait connaître le nom de celui qui essaya d’assassiner Catherine II, vers les années 1780 et qui peut être considéré comme le premier d’un mouvement qui prit vraiment naissance vers 1850.

Traduction : anonymes (1874, 1887).

Remarques :

Consulter les versions textes de ce livre audio : L’ErrantLe Premier Nihiliste.

Livre audio gratuit ajouté le 05/01/2016.
Consulté ~4582

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *