Livres audio gratuits pour 'Pays-Bas' :


ÉRASME – L’Amant et la maîtresse

Donneuse de voix : Christine Sétrin & René Depasse | Durée : 31min | Genre : Théâtre


Pieter de Hooch - Jeune Femme recevant une lettre

« Pamphile.- Salut, cruelle ; salut, cœur de bronze, salut, âme de diamant.

Marie.- Je vous salue, Pamphile, autant de fois que vous voudrez et sous tous les noms qu’il vous plaira. Mais vous semblez avoir oublié le mien : je me nomme Marie.

Pamphile.- C’est Martie qu’il aurait fallu vous appeler.

Marie.- Pourquoi cela ? je vous prie. Qu’ai-je de commun avec Mars.

Pamphile.- Parce que ce dieu se fait un jeu de tuer les hommes, et qu’il en est de même de vous ; seulement, plus cruelle que Mars, vous n’épargnez pas même votre amant.

Marie.- Ciel ! où est la champ de carnage des gens que j’ai massacrés ? où est le sang que j’ai répandu ?

Pamphile.- Si vous voulez voir un vrai cadavre, vous n’avez qu’à me regarder.

Marie.- Qu’entends-je ? un mort qui parle et qui marche ! Puissé-je ne rencontrer jamais de spectres plus redoutables !

Tel est le ton du Colloque L’Amant et la maîtresse, scène de dépit amoureux suivi de raccommodement écrite avec humour par Érasme (1467-1536) au temps de Montaigne…, plus de deux siècles avant Marivaux.

Comme L’Amitié et La Jeune Fille ennemie du mariage, ce dialogue léger était, parait-il, destiné à apprendre aux chrétiens à vivre selon les seules exigences de l’Évangile.

Traduction : Victor Develay (1828-1892).

Illustration : Pieter de Hooch, Jeune Femme recevant une lettre (1670).

L’Amant et la maîtresse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 268 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SPINOZA, Baruch – Éthique

Donneuse de voix : Domi | Durée : 13h 9min | Genre : Philosophie


Baruch Spinoza

L’Éthique (en latin Ethica Ordine Geometrico Demonstrata ou Ethica More Geometrico Demonstrata) est une œuvre en cinq parties du philosophe hollandais Spinoza rédigée en latin entre 1661 et 1675, publiée à sa mort en 1677, et interdite l’année suivante.

Il s’agit sans doute de son ouvrage le plus connu et le plus important. Son impact, entre autres sur les penseurs français, va grandissant depuis les années 1930.

Cet ouvrage important est d’un abord difficile pour un lecteur mal averti, ou qui en entreprendrait simplement une lecture cursive. Il n’est en effet pas rédigé comme un essai mais plutôt comme un traité mathématique.
Comme le titre de l’œuvre l’annonce, L’Éthique est « more geometrico demonstrata », c’est-à-dire « démontrée suivant l’ordre des géomètres ».

Bernard Pautrat, en une formule saisissante, annonce ainsi L’Éthique à son éventuel lecteur comme « le seul livre (à notre connaissance) qui veuille faire mathématiquement son bonheur » (Bernard Pautrat, Éthique, Seuil, 1999, p.11). (Wikipédia)

Les cinq livres constituant l’ouvrage sont :

01. De Dieu : Il s’agit d’établir les premiers principes de la connaissance, puisqu’il n’y a pas de béatitude complète dans l’ignorance.

02. De la nature et de l’origine de l’âme : On verra dans cette partie que d’emblée le corps est inséparable de l’âme.

03. De l’origine et de la nature des passions : Il est donc nécessaire de comprendre comment les affects et passions s’ordonnent [...] selon un ordre naturel et nécessaire.

04. De l’esclavage de l’homme ou de la force des passions : Cette quatrième partie détermine donc quels sont les sentiments bons à cultiver et quels sont au contraire ceux qu’il est préférable de transformer.

05. De la puissance de l’entendement, ou de la liberté de l’homme : Il s’agit enfin de faire le point sur les moyens de parvenir à la liberté et à la béatitude.
(d’après Spinoza et nous)

Traducteur : Charles Appuhn (1862-1942).

> Écouter un extrait : De Dieu.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 918 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MANDEVILLE, Bernard – La Fable des abeilles

Donneur de voix : Philippe Seigneur | Durée : 27min | Genre : Philosophie


Bernard Mandeville

Le nom de Mandeville n’est pas inconnu de ceux qui s’intéressent à l’économie politique : Marx et Keynes, Hayek plus récemment, s’y réfèrent en termes élogieux. À son œuvre majeure, La Fable des abeilles, reste attaché le souvenir du plus retentissant scandale qui ait ébranlé l’Europe des Lumières. De quoi s’agit-il ? En 1705, Mandeville fait paraître anonymement une fable versifiée, « La ruche mécontente ou les coquins devenus honnêtes gens », dont la morale affirme paradoxalement que les vices privés font la richesse des nations et que la vertu condamne une grande cité à la pauvreté et à l’indigence.

Traduction : Jean Bertrand (1708-1777).

La Fable des abeilles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 730 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SECOND, Jean – Le Livre des baisers (Poèmes, Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Poésie


Jean Second.gif

Orateur, peintre, graveur et sculpteur, Jean Second (1511-1536) fut aussi un poète érotique néerlandais très prolifique dont l’œuvre la plus connue est Le Livre des baisers, souvent inspiré de Catulle et imité par les Ronsard, Baif et Du Bellay.
Le thème du baiser amoureux est l’unique sujet de 19 poèmes ; liés au désir ou au délire et unions des âmes, les baisers sont voluptueux, légers et rapides, folâtres, innombrables, cruelles morsures, tendres et languissants ou ardents.

Les Basia de Second sont écrits en vers latins, comme les poèmes de Catulle ou de Tibulle ; ils ont été plusieurs fois traduits en français et pour les douze présentés, nous avons choisi la traduction en vers de Pierre-François Tissot (1768-1854).

> Écouter un extrait : Baiser premier.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 016 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PAALTJENS, Piet – Immortelles XLIX (Poème)

Donneuse de voix : Irma | Durée : 1min | Genre : Poésie


Piet Paaltjens

Piet Paaltjens, pseudonyme de François Haverschmidt (1835-1894), était un pasteur-poète hollandais qui exprimait sa mélancolie, son mépris du monde et son désir de mort en les tournant en ridicule et donc en les relativisant. Il débuta, alors qu’il était encore étudiant, par des poèmes sur des amours inaccessibles et des amitiés perdues, pleins d’auto-dérision et d’exagération démesurée – comme dans le poème du laitier proposé aujourd’hui.

Traduction : F.L.H. de Jagher (1814-1886).

Immortelles XLIX.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 731 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SPINOZA, Baruch – Traité théologico-politique (Chapitres VIII et IX)

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 1h 18min | Genre : Philosophie


Baruch Spinoza

Spinoza (1632-1677) avait fait une découverte qui lui brûlait les doigts : il avait compris que c’était Esdras et non Moïse qui avait écrit le Pentateuque, très certainement entre 458 et 444 avant notre ère, après son retour de Babylone. Cette découverte a dû produire un véritable cataclysme dans l’esprit de Spinoza, et c’est probablement le point de départ de toute son œuvre.

C’est d’ailleurs la peur au ventre qu’il publia en 1670 le Traité théologico-politique, et ce, sans nom d’auteur et avec une fausse adresse d’éditeur.

Un libelle paru en 1672 qualifiera le Traité « d’ouvrage fabriqué en enfer par le Juif renégat en collaboration avec le diable », tandis que Moses Mendelssohn dans une lettre à Lessing, qualifiera Spinoza de « chien crevé ». Spinoza est bel et bien l’homme-épine (Ben ha Kots) comme me l’écrivait récemment Shmuel Retbi.

Seul un génie peut écrire une théogonie. Or, les deux seuls génies qui ont précédé Esdras, furent respectivement Isaïe (actif entre 740 et 700 av. notre ère) et Jérémie (650 env. av. notre ère, 580 env. av. notre ère). Mais, ni l’un ni l’autre n’écrivirent de Genèse. Esdras est bel et bien le grand auteur du Pentateuque.

Traduction : Charles Appuhn (1862-1942).

Chapitre 08.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 818 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SPINOZA, Baruch – Traité de la réforme de l’entendement (Version 2)

Donneur de voix : Sualtam | Durée : 1h 17min | Genre : Philosophie


Baruch de Spinoza

« Ce Traité de la Réforme de l’Entendement que nous te donnons aujourd’hui, cher lecteur, a été écrit depuis déjà longues années. L’auteur a toujours désiré le mener à son terme ; mais d’autres soins l’ont détourné de ce dessein, et la mort enfin l’a forcé de laisser l’ouvrage inachevé. Toutefois, comme il contient un grand nombre de choses utiles autant que belles et qui, j’en suis certain, ne seront pas d’un médiocre secours aux amis sincères de la vérité, je n’ai point voulu te priver de les connaître ; et en même temps il m’a paru convenable d’y joindre cet avertissement, afin que tu sois disposé à l’indulgence pour les obscurités et les négligences de style que tu pourras y rencontrer. Adieu. »

Traduction : Charles Appuhn (1862-1942).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 023 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VAN HAAREN, Willem – Ode sur la vie humaine : Leonidas (Poème, Extrait)

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 1min | Genre : Poésie


Automne

« Je ne puis t’imiter, mais j’aime ton courage ;
Né pour la liberté, tu penses en héros ;
Mais qui naquit sujet ne doit penser qu’en sage,
Et vivre obscurément s’il veut vivre en repos. »

Traduction anonyme (1846).

Ode sur la vie humaine : Leonidas.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 152 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Pays-Bas :


123>