Livres audio gratuits pour 'Pays-Bas' :


DOFF, Neel – Jours de famine et de détresse

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 3h 58min | Genre : Romans


Neel Doff

Neel Doff (1858-1942) est une romancière néerlandaise d’expression française.
Le réalisme et la qualité littéraire de son œuvre la firent comparer à Zola.
Ce livre, son premier roman, publié en 1911, est bien accueilli et devient même finaliste au prix Goncourt.

Dans ce roman largement autobiographique, elle raconte en petits tableaux extrêmement émouvants, l’histoire de Keetje, une fillette, troisième d’une famille de neuf enfants, en butte à la misère et aux humiliations, en Hollande puis en Belgique.

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 412 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SPINOZA, Baruch – Traité théologico-politique

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 10h 10min | Genre : Philosophie


Baruch Spinoza

« Ayant donc considéré toutes ces choses ensemble, savoir, que la lumière naturelle est non-seulement méprisée, mais que plusieurs la condamnent comme source de l’impiété, que des fictions humaines passent pour des révélations divines, et la crédulité pour la foi, enfin que les controverses des philosophes soulèvent dans l’Église comme dans l’État les passions les plus ardentes, d’où naissent les haines, les discordes, et à leur suite les séditions, sans parler d’une foule d’autres maux qu’il serait trop long d’énumérer ici ; j’ai formé le dessein d’instituer un examen nouveau de l’Écriture et de l’accomplir d’un esprit libre et sans préjugés, en ayant soin de ne rien affirmer, de ne rien reconnaître comme la doctrine sacrée que ce que l’Écriture elle-même m’enseignerait très clairement. »

Traduction : Émile Saisset (1814-1863).

> Écouter un extrait : Partie 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 391 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SPINOZA, Baruch – Traité politique

Donneuse de voix : Domi | Durée : 5h 17min | Genre : Philosophie


Baruch Spinoza

Spinoza meurt à 44 ans le 21 février 1677 à La Haye.
Ses amis dont le médecin Lodewijk Meyer et Jarig Jellesz, publient ses œuvres posthumes dont fait partie le Traité politique, « dans lequel il est démontré comment une société où existe le régime monarchique, et aussi une société où les meilleurs ont le pouvoir, doivent être instituées pour ne pas être précipitées dans la tyrannie et pour que la paix et la liberté des citoyens demeurent inviolées. »
Spinoza y décrit comment doivent être organisés les types de gouvernements. Avec précision il présente les états monarchique et aristocratique. Il ne pourra achever sa présentation de l’état démocratique.

Traduction : Charles Appuhn (1862-1942).

Le texte de cette traduction est libre de droits. Numérisation, mise en page, correction du texte et annotations par Jean-Luc Derrien pour le site http://hyperspinoza.caute.lautre.net.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 285 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SPINOZA, Baruch – Pensées métaphysiques

Donneuse de voix : Domi | Durée : 2h 37min | Genre : Philosophie


Baruch de Spinoza

Les Pensées métaphysiques ont été publiées en 1663 comme appendice des Principes de la philosophie de Descartes.

Dans la première partie sont expliquées brièvement les principales questions qui se rencontrent communément dans la métaphysique au sujet de l’être et de ses affections.

Chapitre 01 : De l’être réel, de l’être forgé et de l’être de raison
Chapitre 02 : Ce qu’est l’être de l’essence, l’être de l’existence, l’être de l’idée, l’être de la puissance
Chapitre 03 : Le nécessaire, l’impossible, le possible et le contingent
Chapitre 04 : De la durée et du temps
Chapitre 05 : De l’opposition, de l’ordre, etc.
Chapitre 06 : De l’un, du vrai et du bien

Dans la deuxième partie sont brièvement expliquées les principales questions qui se rencontrent communément dans la Métaphysique au sujet de Dieu et de ses attributs, et de l’âme humaine.

Chapitre 01 : De l’éternité de Dieu
Chapitre 02 : De l’unité de Dieu
Chapitre 03 : De l’immensité de Dieu
Chapitre 04 : De l’immutabilité de Dieu
Chapitre 05 : De la simplicité de Dieu
Chapitre 06 : De la vie de Dieu
Chapitre 07 : De l’entendement de Dieu
Chapitre 08 : De la volonté de Dieu
Chapitre 09 : De la puissance de Dieu
Chapitre 10 : De la création
Chapitre 11 : Du concours de Dieu
Chapitre 12 : De l’âme humaine

Traduction : Charles Appuhn (1862-1942).

Le texte de cette traduction est libre de droits. Numérisation, mise en page, correction du texte et annotations par Jean-Luc Derrien pour le site http://hyperspinoza.caute.lautre.net.

> Écouter un extrait : .

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 926 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ÉRASME – L’Amant et la maîtresse

Donneuse de voix : Christine Sétrin & René Depasse | Durée : 31min | Genre : Théâtre


Pieter de Hooch - Jeune Femme recevant une lettre

« Pamphile.- Salut, cruelle ; salut, cœur de bronze, salut, âme de diamant.

Marie.- Je vous salue, Pamphile, autant de fois que vous voudrez et sous tous les noms qu’il vous plaira. Mais vous semblez avoir oublié le mien : je me nomme Marie.

Pamphile.- C’est Martie qu’il aurait fallu vous appeler.

Marie.- Pourquoi cela ? je vous prie. Qu’ai-je de commun avec Mars.

Pamphile.- Parce que ce dieu se fait un jeu de tuer les hommes, et qu’il en est de même de vous ; seulement, plus cruelle que Mars, vous n’épargnez pas même votre amant.

Marie.- Ciel ! où est la champ de carnage des gens que j’ai massacrés ? où est le sang que j’ai répandu ?

Pamphile.- Si vous voulez voir un vrai cadavre, vous n’avez qu’à me regarder.

Marie.- Qu’entends-je ? un mort qui parle et qui marche ! Puissé-je ne rencontrer jamais de spectres plus redoutables !

Tel est le ton du Colloque L’Amant et la maîtresse, scène de dépit amoureux suivi de raccommodement écrite avec humour par Érasme (1467-1536) au temps de Montaigne…, plus de deux siècles avant Marivaux.

Comme L’Amitié et La Jeune Fille ennemie du mariage, ce dialogue léger était, parait-il, destiné à apprendre aux chrétiens à vivre selon les seules exigences de l’Évangile.

Traduction : Victor Develay (1828-1892).

Illustration : Pieter de Hooch, Jeune Femme recevant une lettre (1670).

L’Amant et la maîtresse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 903 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SPINOZA, Baruch – Éthique

Donneuse de voix : Domi | Durée : 13h 9min | Genre : Philosophie


Baruch Spinoza

L’Éthique (en latin Ethica Ordine Geometrico Demonstrata ou Ethica More Geometrico Demonstrata) est une œuvre en cinq parties du philosophe hollandais Spinoza rédigée en latin entre 1661 et 1675, publiée à sa mort en 1677, et interdite l’année suivante.

Il s’agit sans doute de son ouvrage le plus connu et le plus important. Son impact, entre autres sur les penseurs français, va grandissant depuis les années 1930.

Cet ouvrage important est d’un abord difficile pour un lecteur mal averti, ou qui en entreprendrait simplement une lecture cursive. Il n’est en effet pas rédigé comme un essai mais plutôt comme un traité mathématique.
Comme le titre de l’œuvre l’annonce, L’Éthique est « more geometrico demonstrata », c’est-à-dire « démontrée suivant l’ordre des géomètres ».

Bernard Pautrat, en une formule saisissante, annonce ainsi L’Éthique à son éventuel lecteur comme « le seul livre (à notre connaissance) qui veuille faire mathématiquement son bonheur » (Bernard Pautrat, Éthique, Seuil, 1999, p.11). (Wikipédia)

Les cinq livres constituant l’ouvrage sont :

01. De Dieu : Il s’agit d’établir les premiers principes de la connaissance, puisqu’il n’y a pas de béatitude complète dans l’ignorance.

02. De la nature et de l’origine de l’âme : On verra dans cette partie que d’emblée le corps est inséparable de l’âme.

03. De l’origine et de la nature des passions : Il est donc nécessaire de comprendre comment les affects et passions s’ordonnent [...] selon un ordre naturel et nécessaire.

04. De l’esclavage de l’homme ou de la force des passions : Cette quatrième partie détermine donc quels sont les sentiments bons à cultiver et quels sont au contraire ceux qu’il est préférable de transformer.

05. De la puissance de l’entendement, ou de la liberté de l’homme : Il s’agit enfin de faire le point sur les moyens de parvenir à la liberté et à la béatitude.
(d’après Spinoza et nous)

Traducteur : Charles Appuhn (1862-1942).

> Écouter un extrait : De Dieu.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 23 267 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MANDEVILLE, Bernard – La Fable des abeilles

Donneur de voix : Philippe Seigneur | Durée : 27min | Genre : Philosophie


Bernard Mandeville

Le nom de Mandeville n’est pas inconnu de ceux qui s’intéressent à l’économie politique : Marx et Keynes, Hayek plus récemment, s’y réfèrent en termes élogieux. À son œuvre majeure, La Fable des abeilles, reste attaché le souvenir du plus retentissant scandale qui ait ébranlé l’Europe des Lumières. De quoi s’agit-il ? En 1705, Mandeville fait paraître anonymement une fable versifiée, « La ruche mécontente ou les coquins devenus honnêtes gens », dont la morale affirme paradoxalement que les vices privés font la richesse des nations et que la vertu condamne une grande cité à la pauvreté et à l’indigence.

Traduction : Jean Bertrand (1708-1777).

La Fable des abeilles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 922 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SECOND, Jean – Le Livre des baisers (Poèmes, Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Poésie


Jean Second.gif

Orateur, peintre, graveur et sculpteur, Jean Second (1511-1536) fut aussi un poète érotique néerlandais très prolifique dont l’œuvre la plus connue est Le Livre des baisers, souvent inspiré de Catulle et imité par les Ronsard, Baif et Du Bellay.
Le thème du baiser amoureux est l’unique sujet de 19 poèmes ; liés au désir ou au délire et unions des âmes, les baisers sont voluptueux, légers et rapides, folâtres, innombrables, cruelles morsures, tendres et languissants ou ardents.

Les Basia de Second sont écrits en vers latins, comme les poèmes de Catulle ou de Tibulle ; ils ont été plusieurs fois traduits en français et pour les douze présentés, nous avons choisi la traduction en vers de Pierre-François Tissot (1768-1854).

> Écouter un extrait : Baiser premier.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 134 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Pays-Bas :


123>