Lhermitte, L'homme et la bête (1872)

Procès faits aux animaux

Émile Agnel (1810-1882)
Avocat, philologue et littérateur français est connu pour avoir publié en 1858 Curiosités judiciaires et historiques du moyen âge : procès faits aux animaux.

Grand enrichissement historique pour qui ignore « de semblables absurdités » !

« Au moyen âge on soumettait à l’action de la justice tous les faits condamnables de quelque être qu’ils fussent émanés, même des animaux.
[…] L’histoire de la jurisprudence nous offre à cette époque de nombreux exemples de procès dans lesquels figurent des taureaux, des vaches, des chevaux, des porcs, des truies, des coqs, des rats, des mulots, des limaces, des fourmis, des chenilles, sauterelles, mouches, vers et sangsues… Si l’animal auteur d’un délit – tel par exemple qu’un porc, une truie, un bœuf – peut être saisi, appréhendé au corps, il est traduit devant le tribunal criminel ordinaire, il y est assigné personnellement ; mais s’il s’agit d’animaux sur lesquels on ne peut mettre la main, tels que des insectes ou d’autres bêtes nuisibles à la terre, ce n’est pas devant le tribunal criminel ordinaire que l’on traduira ces délinquants insaisissables, mais devant le tribunal ecclésiastique, c’est-à-dire devant l’officialité. »

L’auteur termine par :
« Lorsqu’on voit de pareils moyens sérieusement mis en pratique, comment ne pas croire à la vertu des sciences occultes ?
Dans un siècle d’activité intellectuelle comme le nôtre, on est à se demander si nos aïeux n’avaient pas bien du temps à perdre pour le dépenser à de semblables absurdités. »

Note récente :
« En 2003, le conseil des anciens du village turc d’Akpinar en Anatolie orientale, condamne à mort un âne au comportement agressif ; le maire du village, accusé de n’être pas intervenu après les agressions répétées de l’équidé contre des habitants, des vaches et des moutons, avait réuni les anciens pour juger le fauteur de troubles, selon le journal Zaman. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Livre audio ajouté le 09/09/2017.
Consulté ~6633

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.