Alphonse Allais vers 1903

Faits divers

08. Une manière d’embêter son concierge en s’amusant soi-même – Faits divers

• • •More

Dans ce recueil, personnages et anecdotes vous amuseront, vous étonneront et vous émouvront.

Ainsi son ami Loz, qui, très fatigué, traversa un petit désert… mais pourquoi donc ?
Ce professeur, doux et gentil, dont les élèves impitoyables se moquent du pardessus mal taillé et d’une couleur étrange… mais…
Le système « roticuratif » n’aura plus de secret pour vous…

Entre autres…

Alors… Allais-y ! Et bonne écoute à tous.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 06/06/2009.
Consulté ~37619

Lu par Eucalyptus

Suggestions

9 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci Eucalyptus

    Découvrir Alphonse Allais avec votre très agréable voix fut un très grand plaisir il y a quelques années je suis heureuse a l’idée de retrouver maintenant.

  2. Merci Eucalyptus toutes les qualités pour nous satisfaire, je ne peux que vous remercier et j’oserais vous admirer car ce n’est pas si simple

  3. Merci, chère Eucalyptus, pour cette délicieuse lecture que j’ai savourée avec bonheur. Je ne connaissais Allais que par quelques citations et, grâce à vous, j’ai fait un peu plus ample connaissance avec le bonhomme. Votre lecture rend parfaitement la malice de ces textes et j’ai bien aimé votre voix. Donc, merci encore et bravo.
    N.B. : J’ai eu quelques fichiers dont je n’avais pas la fin. De mémoire, il doit s’agir des 75, 77, 79 et 80. Ils coupaient abruptement. Mais peut-être le problème vient-il de chez moi ?
    Bien cordialement,
    Plume

  4. Merci Eucalyptus
    Les faits divers font l’effet du même nom mais votre lecture leur donne un charme véritable. Le truc du pharmacien: “Comme disait Pascal, je panse donc j’essuie” transformé quelques lignes plus loint par le Suédois en: “Je panse donc j’essuie” laisse dans l’ombre le fait que c’est “pas Skal” qui a dit çà mais Descartes. Alphonse Allais a le fond salé.

  5. Merci mille fois à vous Eucalyptus, non seulement pour le partages de ces délicieux billets d’Allais, mais aussi pour la performance et la qualité de la lecture.

  6. c’est toujours un plaisir de vous lire, votre grâce est sans doute, ô grand orateur, aussi harmonieuse que votre amour inébranlable pour la Littérature, continuez donc comme ceci, je vous encourage solennellement!

  7. Eucalyptus,

    si votre plumage égale votre ramage quelle beauté doit être la vôtre! Merci et encore merci!

  8. Eucalyptus merci mille fois!

    Très facile d’avoir une bonne écoute quand les textes sont lus avec la voix, les intonations, l’énergie, le rythme que vous avez (que tu as ?)

    Cabicha