H. Baron, Les fiancées de la guillotine

Anecdote de floréal, an II – La Perquisition

Ces deux récits extraits de L’Étui de nacre, aussi émouvants l’un que l’autre, mais dont l’issue est différente, retracent deux moments cruciaux de la vie de jeunes femmes nobles devant être livrées à la guillotine.

« Il lui souvint de celui qui l’aimait et à qui elle ne s’était pas donnée, et un regret aussi cruel qu’un remords déchira son cœur. » (Anecdote de floréal, an II)

« Comment livrer aux flammes ces lignes si chères avant de les avoir à jamais imprimées dans son cœur ? Le calme est profond autour d’elle, son âme palpite de jeunesse et d’amour. » (La Perquisition)


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 20/09/2012.
Consulté ~7290

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *